PUBLICITÉ

Théâtre : les Chroniques de Françoise Sagan de 1954 à 2003 mises en scène par Anne-Marie Lazarini à l’Artistic Théâtre

affiche sagan 7 

  • Françoise Sagan : Chroniques 1954-2003
  • Cabaret littéraire
  • Mise en scène : Anne-Marie Lazarini, assistée de Lydia Nicaud
  • Musique : Andy Emler, interprétée au piano par Guilherme de Almeida
  • Scénographie : François Cabanat
  • Textes additionnels et costumes : Dominique Bourde (assistée d’Isabelle Cloarec)
  • Avec : Cédric Colas, Coco Felgeirolles, Frédérique Lazarini
  • Collaboration artistique : Henri Coueignoux (son), Marion Duhamel (recherche documentaire/photographies), Hugo Givort (animation photos/Vidéo)
  • Collaboration technique : Marie Malaterre (poursuite), Sylvain Peyran (régie bar)
  • Jusqu’au 1er Juillet 2021
  • Artistic Théâtre
    45 bis, rue Richard Lenoir
    75011 Paris

C’est tout un pan de l’existence de Françoise Sagan qui est évoqué pendant plus d’une heure trente grâce à la mise en scène inspirée d'Anne-Marie Lazarini.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Qui se cache derrière cette romancière portée par le phénoménal succès de son premier roman « Bonjour tristesse » ? On aurait tort de voir en Françoise Sagan un météore littéraire propulsé sur le devant de la scène médiatique par une incroyable percée dans le cercle plutôt étroit du monde littéraire, prompt à renvoyer dans l’ombre ceux qu’il a provisoirement placés sous le feu des projecteurs. Anne-Marie Lazarini, qui met en scène ce spectacle, utilise un rigoureux schéma découpant en trente quatre sections une sorte de biographie de Françoise Sagan. Si l’activité littéraire de Françoise Sagan y figure bien évidemment, son activité dans le domaine théâtral l’est tout autant. Le monde du théâtre est un milieu assez cruel et les succès dans ce domaine de l’auteur de Bonjour tristesse n’empêchent nullement la critique littéraire de se moquer des fours que suscitent certaines de ses pièces. Parmi les hauts faits d’armes de Françoise Sagan figure le sacre de Fidel Castro qui vient de renverser le régime de Batista, le reportage qu’elle en réalise ne manque ni de panache ni de lucidité. La figure d’Orson Welles est évoquée également avec force, sans oublier celle d’une héroïne de la lutte armée du FLN : Djamila Boupacha. Bien sûr cette sorte de biographie ne fait pas l’impasse sur certains engouements de l’auteure : le jeu, sa fascination pour la vitesse lorsqu’elle s’affiche au volant de bolides aux couleurs vives et clinquantes. Mais apparaît peu à peu à travers le faisceau complexe d’une vie trépidante le vrai visage d’une révoltée haïssant le racisme et l’antisémitisme, effaçant ainsi les accusations de légèreté et de superficialité que la rumeur publique s’évertue à lui attribuer.

Anne-Marie Lazarini, qui met en scène ce spectacle, a réuni autour d’elle une distribution exemplaire contribuant à donner à cette biographie une existence réelle. Cette brillante distribution se constitue de Cédric Colas, Coco Felgeirolles et Frédérique Lazarini, accompagnés avec talent au piano par Guilherme de Almeida. Un spectacle qui rend hommage à un phénomène littéraire foudroyant. Françoise Sagan enfin rétablie dans sa vérité, grâce au talent d’Anne-Marie Lazarini qui au cours du spectacle n’hésite pas à inviter une personnalité imprévue : Valérie Pécresse lisant elle-même un texte de Françoise Sagan : Le Lit, le soir du 21 mai. D’autres invités suivront au cours des représentations. Un spectacle qui fait plaisir à voir après tant de mois de privation !

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Artistic Théâtre, Françoise Sagan

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus