icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Exposition : Enfers et Fantômes d'Asie au Musée du quai Branly-Jacques Chirac

Enfers et Fantômes dAsie

Musée du quai Branly-Jacques Chirac
http://www.quaibranly.fr

ENFERS ET FANTÔMES D’ASIE
Exposition du 10/04/18 – 15/07/18

Julien Rousseau, qui est le Commissaire de cette exposition peu banale, se propose de nous mener vers un univers peuplé de démons, de goules, de fantômes et autres créatures redoutables. Ces monstres surgis de nulle part, insaisissables et terrifiants ne sont pas ceux de la vieille Europe. Ils viennent tout droit d’Asie (Japon, Thaïlande, Chine), ce qui peut nous faire constater la pérennité de certains mythes sulfureux communs à l’Europe et à l’Asie. Cette exposition nous entraîne dans les dédales infinis de la terreur, nous faisant côtoyer des créatures invisibles, embusquées à jamais dans les territoires glacés de l’outre-tombe et de la mort. Julien Rousseau, pour donner une âme à son exposition, a fait appel aussi bien aux masques, statues, objets mystérieux, peintures, cinéma, y incluant aussi des formes populaires comme le manga.

Si le cinéma japonais, thaïlandais et chinois est largement représenté dans cette exposition grâce à de multiples projections disséminées le long du parcours  le Théâtre japonais (Kabuki) naissant au 17e siècle s’est lui aussi largement emparé des mythes fantastiques, se mélangeant à des processus historiques.  Ainsi la Chine pratique, à l’image du Kabuki japonais, un art théâtral dans le « dixi », un Théâtre faisant appel au masque et originaire du sud de ce pays.  A l’égal du Japon ce « Dixi » véhicule lui aussi des mythes à la fois fantastiques et historiques. Si l’immense Katsuhika Hokusai (1760-1849) est bien sûr présent avec plusieurs œuvres  dans cette exposition, Maruyama Ôkyo (1733-1795) va tout comme lui matérialiser à travers son œuvre l’image inquiétante du fantôme telle que le théâtre Kabuki  a contribué à l’ édifier. Le spectateur de l’exposition va bien sûr, à l’issue de ce parcours au pays des ombres, tenter de refaire surface dans la réalité, ses idées sur la tangibilité du monde nettement remises en question après ce périple insensé, effectué au fond des Enfers tels que l’Asie les imagine.

Michel Jakubowicz


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Musée du Quai Branly

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework