icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

ELLE de Jean Genet au Théâtre de l'Athénée

ELLE genet

Athénée, Théâtre Louis-Jouvet, Square de l’Opéra Louis-Jouvet, 7 rue Boudreau 75009 Paris
du 7 au 24 mars 2018, durée 1H20 sans entracte
http://www.athenee-theatre.com/

« ELLE »
création
texte Jean Genet
mise en scène, Alfredo Arias
avec Alfredo Arias (Le Pape), Marcos Montes (Le Cardinal), Adriana Pegueroles (L’Huissier), Alejandra Radano (Le Photographe)
prologue (Juliette et le Pape) du Marquis de Sade
avec Marcos Montes
épilogue de Pier Paolo Pasolini
avec Alejandra Radano
(traduction René de Ceccatty)

Alfredo Arias proposait aux spectateurs de l’Athénée une œuvre rare de Jean Genet, « ELLE ». En fait il s’agit d’un texte inachevé que pour d’obscures raisons, Jean Genet très occupé à l’écriture du Balcon et plus tard des Nègres et des Paravents, ne se décidera jamais à terminer. Pour en revenir au sujet de « ELLE » l’intrigue tourne autour d’un seul personnage mythique : Sa Sainteté Le Pape que bien entendu Jean Genet revisite d’une façon forcément peu conventionnelle. Pendant 1H20, Jean Genet tel un enquêteur à la recherche d’une vérité fuyante et hautement improbable, va tenter de cerner la véritable identité du Pape. Combat inégal pour cette recherche de la vérité ultime (les rapports du Pape face à cette mystérieuse entité que représente Dieu) .A la fin de ce spectacle qui nous mène de labyrinthe en labyrinthe aucune réponse n’est mise en évidence et les liens tissés entre Le Pape et la Divinité ne s’approfondissent guère de manière claire et définitive. Bien au contraire, puisqu’à travers ce dédale de provocations obscènes, ouvertement scatologiques, le texte de Jean Gent se referme sans avoir livré aucun de ses secrets.

Admirateur et fervent adepte de l’univers littéraire de Jean Genet, Alfredo Arias qui, rappelons-le, est l’auteur de la mise en scène de « ELLE » ne  
pouvait qu’endosser le rôle capital de Sa Sainteté Le Pape, chose qu’il fait avec délectation, donnant à ce personnage hors norme, hors du temps, toute sa splendeur obscure, oscillant en permanence entre religiosité et déluge verbal à teneur provocatrice. Mais le texte de Jean Genet impliquait aussi la présence d’un autre agent hautement provocateur lui aussi puisqu’il s’agit du Cardinal, un être tout de rouge vêtu vomissant également d’incroyables imprécations. Ce rôle était tenu avec une précision mordante par Marcos Montes alors qu’Adriana Pegueroles et Alejandra Radano incarnaient avec succès ceux de L’Huissier et du Photographe.  
Un spectacle hautement recommandable malgré son austérité délibérément recherchée par la mise en scène d’Alfredo Arias. Ce dernier sera encore présent dans la grande salle du Théâtre de l’Athénée avec Eden Teatro qui sera donné du 24 au 29 mai 2018.

Michel Jakubowicz


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Théâtre de l'Athénée

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework