PUBLICITÉ
  • Nicanor Haon
  • Audio

Test UE Wonderboom : l’enceinte tout terrain d’Ultimate Ears, compactée et (trop ?) simplifiée

UE Wonderboom enceinte tout terrain test On mag

Chez ON Mag, nous aimons bien les enceintes nomades et tout-terrain d’Ultimate Ears comme l’UE Roll et sa seconde version, dont nous avons testé l’étanchéité et la solidité avec grand plaisir. L'UE Wonderboom reprend l’idée d’une enceinte antichoc et étanche parée pour l’aventure, mais cette fois-ci dans un format non plus de disque volant mais de grosse balle qui tient dans la main.

Les plaisanteries sont légion sur les formats d’enceintes Ultimate Ears. La légende raconte que l’UE Roll, qui a le format d’un disque ou d'un frisbee, aurait été placée dans les salles de bains d’un hôtel de luxe. Les clients l’ayant prise pour une éponge de bain, ils l’auraient utilisée pour se laver ce qui mena immédiatement à des plaintes à la réception. L’UE Wonderboom a pour sa part un format plus conventionnel, de type boite de conserve ou gros kiwi, qui tient posé sur une table ou au sol. On lui retrouve les grosses commandes "+" et "-" sur sa finition tissée, qui feraient parfois penser qu’elle est sponsorisée par l’Église catholique. Elle garde aussi ses extrémités en caoutchouch plutôt agréable au toucher, et une petite attache élastique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une conception axée sur le tout terrain

De norme IP 67, l’enceinte ne craint ni les poussières fines, ni l’immersion jusqu’à 1 m de profondeur, y compris dans l’eau salée à condition de la rincer par la suite. Aussi conçue pour résister au froid et à la chaleur, notamment pour être utilisée à la plage et dans la neige, elle est disponible en six couleurs et ne fait pas dans certains tons qui seraient trop sensibles au soleil. Le cache en caoutchouc qui sert à couvrir la connectique micro-USB au bas de l’enceinte peut s’ouvrir sans crainte lorsque la Wonderboom est immergée, l’eau ne rentrera pas pour autant dans les circuits. Contrairement à l’UE Roll, l’attache élastique n’est pas aussi grande ni souple, et il s’agit donc d’attacher l’enceinte à un crochet ou une ficelle, mais pas à une corde ou un guidon de vélo. L’aspect étanche est bien là, mais dirons nous que l’usage sera un peu moins extrême que dans le cas du modèle Roll 2, surtout en raison du format.

À l’intérieur, l’enceinte renferme un amplificateur, deux haut-parleurs large bandes de 4 cm. Les basses sont renforcées par deux radiateurs passifs d'environ 4,5 x 6,5 cm. Le tout est donc compact, efficace et de construction plutôt solide puisqu’il est possible de faire tomber l’enceinte ou de la lancer sans qu’elle ne casse. Un bémol cependant, qui n’est pas propre à Ultimate Ears mais plutôt à de nombreuses enceintes nomades : si la batterie ou un autre composant tombait en rade au-delà des deux ans de garantie, la réparation n’est plus assuré et l’enceinte sera donc bonne à jeter au recyclage.

Un modèle simplifié pour plus de fun

Mais alors, me direz vous, quel intérêt de cette enceinte par rapport à l’UE Roll 2 ? En effet, outre la différence de format, les fonctionnalités de la Wonderboom sont moins étendues, et le prix est presque le même si on tient compte des promos sur les anciens modèles Roll. L’enceinte ne dispose pas de port mini-jack, et ne se gère pas via l’application dédiée d’Ultimate Ears sur iOS ou Android, comme pour l’UE Boom ou Megaboom pour une écoute en stéréo ou lla synnchronisation de plus que deux enceintes pour un diffusion en mode "mega party". L’UE Wonderboom s’adresse donc à des client qui aiment l’aspect tout terrain sans pour autant avoir besoin d’un format disque qui leur permet de surfer ou de snowboarder avec, et qui veulent pouvoir appairer jpas plus de deux enceintes en Bluetooth pour s’éclater en vacances. On regrette néanmoins l’absence de prise mini-jack. À noter que l’appairage de deux Wonderboom en Bluetooth ne donne pas le canal droit à l’une et le canal gauche à l’autre, mais bien deux enceintes qui jouent en même temps chacune en stéréo. Qu’importe le flacon diront certains, cette enceinte est faite pour l’ivresse !

Le son tout terrain est-il toujours aussi bon ?

Ce qui frappe d’emblée quand on allume l’UE Wonderboom et qu’on la connecte, c’est la rapidité de connexion Bluetooth et le rapport taille/puissance. L’autre aspect marquant, lorsque l’on utilise deux Wonderboom, est l’aspect doux et enveloppant du son dans la pièce. Attention cependant car sur deux Wonderboom, la musique sera diffusée en double stéréo et non en deux canaux droite et gauche. Sur certains morceaux qui font des effets d’écho, cela peut donner un effet de doublon. Il est possible de placer les enceintes sur une table ou un meuble pour les avoir en face, en mode écoute stéréo, ou de les placer à deux angles ou deux endroits centraux de la pièce, l’effet omnidirectionnel produit donne une impression que le son est bien réparti dans l’espace. C’est donc une enceinte ludique, qui envoie du son, beaucoup de volume sonore en regard de sa petite taille et qui donne une grande liberté d’utilisation. L’écoute se faisant en Bluetooth et étant sensible aux défauts d’enregistrement et aux sifflements, on préférera donner à ces enceintes des morceaux d’albums studio, de production soignée, plutôt que du live.

Côté sonorité, l’impact est bien marqué, et les basses, bien qu’un brin pneumatiques, sont sans agressivité. Les médiums, un peu en retrait, chantent légèrement du nez, notamment sur les voix et dans leurs hauteurs. En revanche, leur coloration est agréable sur les cordes ou les vents, du milieu du spectre vers le bas médium. Point faible de l’enceinte, les aigus nous ont semblé un peu sifflants, et d’une moindre tenue en puissance. L’enceinte s’apprécie donc mieux sur du jazz, de l’électro, du reggae ou des musiques qui sont focalisées vers le bas du spectre. Disponible au prix de 100 €, elle donne une écoute plaisante et pratique pour des sorties et soirées en plein air, bien qu’il nous manque un peu le sympathique peps et la cohérence plus agréable que l’on connaissait de l’UE Roll 2.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Site de la marque : ultimateears.com

La vidéo officielle de promotion

Caractéristiques de l’UE Wonderboom

  • Type: enceinte Bluetooth nomade sur batterie
  • Autonomie de la batterie : 10 heures
  • Étanchéité IP 67
  • Connectique micro USB pour charge
  • Câble USB/micro USB fourni
  • Transducteurs: deux transducteurs actifs de 40 mm et deux radiateurs passifs 46,1 mm x 65,2 mm
  • Écoute en Bluetooth uniquement
  • Deux Wonderboom appairables
  • Commandes de volume en façade
  • Disponible en six couleurs : bleu, orange, noir, rose, gris, violet
  • Dimensions : 102 (h) x 93,5 (d) mm
  • Poids : 425 g
  • Date de sortie : avril 2017
  • Prix : 100 €

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte(5/5)
  • Equipement : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
  • Ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise(4/5)
  • Performances pures : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile demi verteetoile griseetoile grise(2,5/5)
  • Ecoconception/durabilité : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise (2,5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)

Offre Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ultimate Ears

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus