PUBLICITÉ

Test Teufel Cinebar Ultima : barre de son et subwoofer sur talons Louboutin qui en imposent, mais avec quelques lacunes

Teufel Cinebar Ultima surround power edition off 000 etoiles

La barre de son Teufel Cinebar Ultima est vendue seule ou au sein d’un pack avec caisson et/ou deux enceintes satellites pour un son qui se veut le plus immersif possible. Proposant une entrée HDMI et une connexion Bluetooth AptX, elle profite de plusieurs haut-parleurs orientés dans différentes directions pour apporter des effets latéraux. Datant de quelques mois maintenant, par rapport à certains modèles actuels, des fonctionnalités peuvent lui manquer. Nous avons pu tester sa version Cinebar Ultima Surround Power Edition 4.1 avec le caisson et les deux enceintes satellites surround. Voici nos impressions.

Teufel Cinebar Ultima Surround Power Edition 4.1

Type : barre de son 4.1
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix du set 4.1 au moment du test : 1300 €

>>> CHERCHER UNE OFFRE, COMPARER LES PRIX pour la Teufel Ultima

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Comme évoqué en introduction, la barre de son Teufel Cinebar Ultima est disponible seule (700 €), mais vous pouvez également choisir le pack Cinebar Ultima Power Edition (barre avec caisson à 1000 €) ou le pack Cinebar Ultima Surround 4.0 (barre et 2 enceintes satellites à 980 €). Enfin, le plus complet (celui que nous avons testé) est le pack Cinebar Ultima Surround Power Edition 4.1 qui comprend le caisson de basses sans fil et les deux enceintes surround pour les effets arrière.

Teufel Cinebar Ultima surround power edition off 000

Le design de la barre de son Teufel Cinebar Ultima est relativement imposant, comme ses dimensions. Esthétiquement, elle fait même penser à la barre de son Sennheiser Ambeo. En effet, elle mesure 13,3 cm de haut, ce qui ne facilite pas son installation devant une télévision sans gêner la vision du bas de l’écran, à moins de l’accrocher au mur (à l’aide des fixations intégrées). Si vous prévoyez de la placer sur un meuble, il faut donc penser à rehausser le téléviseur posé sur son pied pour voir la totalité de l’image et accéder au port infrarouge de la TV. D’une largeur de 110 cm, elle est parfaite pour accompagner une télévision de 55 pouces et plus. Comptez sur un poids d’un peu plus de 11 kg, ce qui fait un beau bébé à installer. Original : la barre s’appuie sur des patins en caoutchouc rouge qui tranchent avec la couleur noire du reste de l’appareil. Les fashion victims verront immédiatement une référence aux fameuses semelles rouges des chaussures de la marque Louboutin… C'est aussi le cas du caisson des enceintes satellites.

Teufel Cinebar Ultima surround power edition on 022

Les haut-parleurs de la barre de son peuvent être cachés par une protection en tissu qui couvre toute la façade. Notez toutefois que le fabricant a choisi des haut-parleurs avec une membrane orangée et un dôme argenté d’un bel effet, qu’on est donc tenté de laisser apparents. Il y en a deux en position frontale qui encadrent les deux haut-parleurs de grave à membrane en fibre de Kevlar noire. Deux autres sont orientés vers les côtés et sont associés chacun à un évent vertical.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Teufel Cinebar Ultima surround power edition on 002

En façade au centre figure un afficheur à quelques grands caractères rouges (défilant au besoin) dont l’intensité lumineuse peut être réglée sur deux niveaux. Il peut aussi être totalement éteint pour supprimer la potentielle gêne visuelle. N’étant pas WiFi, la barre de son ne peut s’interfacer avec une application. Les réglages passent donc obligatoirement par une navigation dans les menus qui restent malgré tout assez simples ici.
Sur le dessus, il y a 5 touches qui permettent de contrôler sommairement la barre de son, pour l’allumer, sélectionner la source, mettre en lecture ou en pause et gérer le volume. Notez que la course du niveau sonore va de 0 à 100, ce qui est assez long, le niveau moyen étant d’environ 35-40 pour commencer à profiter de toutes les subtilités d’une bande-son. Un mode Nuit est disponible ; il permet d’en profiter sans trop d’explosion sonore.

Teufel Cinebar Ultima surround power edition on 004

Outre l’installation physique de la barre de son, sa configuration n’est pas compliquée puisqu’il suffit de brancher l’appareil au téléviseur via la prise HDMI ARC et bien entendu de la relier à une prise de courant. Notez également la présence d’une entrée HDMI pour les sources externes ainsi que d’une prise audionumérique optique et d’une entrée audio analogique sur RCA. Un port USB est aussi disponible pour lire des contenus audio directement depuis la barre de son.

Teufel Cinebar Ultima surround power edition on 005

La barre de son Teufel Cinebar Ultima est livrée avec une télécommande infrarouge à boîtier en métal. D’un certain poids, comme pour inspirer une authentique confiance, elle n’est malheureusement pas rétroéclairée, mais s’avère tout de même assez ergonomique pour s’en servir dans la pénombre. Les sources y sont directement accessibles tout comme la possibilité de régler rapidement le niveau des basses et des aigus, ce qui est une bonne chose. Petite subtilité, il faut un tournevis étoilé pour changer les piles.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Teufel Cinebar Ultima surround power edition on 030

L’appairage avec les enceintes arrière et le caisson de basses est automatique. Le caisson est l’imposant modèle T10 du fabricant, avec ses dimensions de 48 cm de haut, 38 cm de profondeur et 35 cm de largeur. Il peut être installé selon deux positions, soit avec le haut-parleur dirigé vers le sol, soit orienté vers l’avant. Il est doté d’un large évent. Comme la barre de son, le caisson repose sur des patins rouges façon Louboutin qui lui confèrent une petite touche luxueuse. Il se met automatiquement en marche lorsque la barre s’allume et il bascule en veille dès qu’il ne reçoit plus de signal.

Teufel Cinebar Ultima surround power edition caisson details

Les enceintes arrière Teufel Effekt sont relativement compactes : 153 x 112 x 112 mm pour un peu moins d’un kilogramme. Elles communiquent sans fil avec la barre de son, s’allumant automatiquement, mais doivent tout de même être reliées à une prise de courant.

À l’écoute, une très grande précision dans le son

La barre de son Teufel Cinebar Ultima dispose d'un coffret en bois (MDF) et non en plastique. Elle est donc équipée de quatre haut-parleurs large bande - deux en façade et deux latéraux - mesurant 90 mm de diamètre avec des membranes en fibre de verre et deux haut-parleurs de grave de 200 x 100 mm dotés de membranes en Kevlar. Le tout est donné pour une puissance de 380 Watts. Le caisson de basses affiche pour sa part une puissance de 150 watts et profite d’un amplificateur en classe D. La barre de son n’est compatible qu’avec les formats Dolby Audio et DTS. Il manque d’autres formats dont le fameux Dolby Atmos que l’on voit presque partout. Il faut donc se contenter du Dolby Digital, du Dolby Pro Logic II et du DTS. La sortie HDMI est seulement ARC, pas eARC. Pas de souci pour faire passer les signaux vidéo Ultra HD par son entrée HDMI vers la TV.

Côté puissance, avec l’ensemble barre de son, caisson de grave et enceintes arrière, on peut tout à fait sonoriser un salon de 30 à 35 m², mais pas au-delà. Car le système délivre effectivement une certaine puissance, mais atteint finalement ses limites assez rapidement. Avant cela, il propose un son extrêmement précis avec de très nombreux détails dans la scène sonore. Malgré l’absence de haut-parleur central à proprement parler, ceux de la façade reproduisent très bien les voies centrales avec un effet de placement intéressant, au cœur de l’image. Les dialogues sont très précis et donc assez haut pour qu’on ait l’impression qu’ils viennent de l’écran. Globalement, la barre de son délivre des effets particulièrement bien localisés avec une scène sonore très large. Il n’y a qu’à diffuser le pré-générique du film "Le goût de la haine" pour s’en persuader. Pour les films, on profite de très nombreux détails et d'une très bonne spatialisation.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour la musique, l’ensemble se révèle relativement punchy et bien équilibré avec une certaine puissance, mais qui peut être jugée comme presque trop sage. L’ensemble peut tout à fait convenir pour écouter différents styles de musique même s’il n’y a pas de mode spécifique. La technologie Dynamore Ultra embarquée ajoute un petit plus pour le dynamisme. Le couple barre de son avec caisson est très cohérent.

En résumé

L’ensemble Teufel Cinebar Ultima Surround Power Edition 4.1 est un système très équilibré et très cohérent aussi valable pour regarder des films qu’écouter de la musique. Il offre un son précis, avec des effets sonores très bien localisés. Malgré la présence du caisson de basses, le système n’est pas aussi dynamique qu’on aurait pu le penser, mais peut tout à faire suffire à sonoriser un salon moyen. On peut toutefois regretter l’absence de compatibilité avec le Dolby Atmos (pas d’effets de hauteur donc) et aussi du WiFi qui aurait permis d’entrer dans une autre dimension, plus connectée et donc peut-être plus en phase avec l'époque. Teufel propose toutefois une solution pour bénéficier de cette dernière fonctionnalité à travers son produit Cinebar Ultima Streaming, où la barre de son est vendue avec un boîtier externe WiFi.

La barre de son Teufel Cinebar Ultima Power Edition 4.1 par ON-mag

Photos officielles de la barre de son Teufel Cinebar Ultima Power Edition 4.1

>>> À VOIR ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE BARRES DE SON

Spécifications

  • Type : barre de son, caisson et satellites arrière 4.1
  • Haut-parleurs de la barre de son : 4x large bande en façade et latéraux, 2x haut-parleurs de basses en façade
  • Puissance totale : 530 Watts RMS
  • Décodage : Dolby Digital, PCM, Dolby Pro Logic II, DTS
  • Connectivité : Bluetooth 4.2, 1x HDMI ARC, 1x entrée HDMI, 1x entrée audionumérique optique, 1x entrée analogique RCA, 1x USB
  • Consommation en veille : 0,5 W
  • Dimensions barre (l x p x h) : 1100 x 164 x 133 mm
  • Poids barre : 11,2 kg
  • Dimensions caisson (l x p x h) : 351 x 380 x 483 mm
  • Poids caisson : 15,6 kg
  • Prix : 1300 €
  • Site du fabricant : Teufel

Notre avis

  • Usages & fonctionnalités : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • App & ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Connectivité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • Qualités sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Rapport qualité/prix : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Teufel

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus