icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test JustBoom : ou comment transformer un nano ordinateur Raspberry en système audio multiroom

Test JustBoom : ou comment transformer un nano ordinateur Raspberry en système multiroom

Vous connaissez peut-être déjà le Raspberry Pi, ce fameux nano ordinateur à peine plus grand que la souris qu'on va lui relier. Dans sa version 3 actuellement, la puissance est au rendez-vous pour la plupart des applications courantes. Si bien que l'on peut l'utiliser pour tous les usages : surfer sur le web, regarder des films en HD, ou encore faire office de centrale domotique. Avec JustBoom, sa modularité par cartes enfichables permet même de le transformer en amplificateur multiroom !

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------  

La gamme audio JustBoom 

JustBoom propose quatre cartes spécifiques pour le Raspberry Pi 3 ou Pi Zero.

  • carte numérique Digi HAT - sorties numériques optique & coaxiale 192kHz/24bits max.
  • carte DAC/préampli DAC HAT - sorties analogiques RCA & casque 138mW 384kHz/32bits max.
  • carte DAC/ampli Amp HAT - 2x55 Watts max en classe D, 192kHz/24bits max.
  • carte ampli AMP - 2x55 Watts max en classe D (à associer à une carte numérique ou DAC/préampli)

Comme on va le voir ci-après, ces cartes s'enfichent simplement sur le Raspebrry Pi. JustBoom distribue également la suite logiciel Max2Play à installer sur la carte mémoire du Raspberry afin de gérer de façon très simple ces différentes cartes ainsi que la configuration complète du système.

Pour ce test, nous avons choisi une combinaison autour d'un Raspberry Pi 3 model B accompagné de :

  • 1 carte DAC/préampli
  • 1 carte ampli
  • 1 boîtier spécifique
  • 1 télécommande
  • la licence Max2Play
  • une alimentation 15V

 

Déballage

JustBoom délivre ses produits dans des emballages cartonnés à ses couleurs. On y trouve tout le nécessaire : carte, notice rapide, visserie, autocollants pour faire de la pub au dos de votre PC ou sur la vitre arrière de votre voiture. 

justboom pack

La présentation est tout à fait propre et professionnelle malgré le fait que nous soyons face à des produits aux tarifs très accessibles.

 

Montage

JustBoom a décidé de ne pas inclure de manuel complet avec ses produits comme cela se pratique de plus en plus. Toutes les étapes se trouvent sur le site du fabricant. Elles peuvent ainsi être mises à jour et complétées si nécessaire.

La carte DAC doit d'abord être vissée via des entretoises sur le Raspberry. La connexion se fait entre les deux grâce à la large bande de connecteurs qui viennent s'enficher automatiquement les uns dans les autres. La carte ampli se visse par-dessus la carte DAC et vient faire contact, sans enfichage, sur des pistes bien précises du circuit imprimé.

justboom contenu

Le récepteur infrarouge est livré à part et doit être soudé. Il faut également percer un pré-trou dans le boîtier pour le rendre accessible. Cette étape est un peu plus complexe mais n'est pas forcément nécessaire. Le pilotage de ce produit audio connecté s'effectuera essentiellement via mobile, tablette ou PC. JustBoom m'avait également livré un potentiomètre de volume, à connecter via des fils en l'air sur la carte DAC/préampli uniquement.

L'ensemble des trois cartes doit enfin être inséré dans le boîtier équipé de toutes les ouvertures nécessaires pour les différents connecteurs. Attention, une fois que le boîtier est fermé par clips, il est difficile de l'ouvrir sans l'abimer. Il vaut donc mieux fermer le boîtier dès que l'on est sûr d'avoir terminer le montage tel qu'on le souhaite.

L'alimentation s'effectue sur la carte ampli et elle irrigue les trois cartes. JustBoom conseille un modèle de 15V ou 24V qui influencera la puissance maximale d'amplification disponible.

 

Installation

J'ai relié pour débuter une petite paire d'enceintes aux sorties haut-parleur de la carte JustBoom. Les borniers à vis de la carte sont vraiment tout petits et acceptent du câble de 1,5mm2 maximum. Faire évoluer cette partie pour mettre des borniers plus gros serait appréciable, rien que pour le côté pratique, les câbles se retrouvant ici vraiment très proches les uns des autres.

Une fois la carte micro SD Max2Play insérée, l'ensemble est prêt à l'emploi ! On relie le Raspberry à son réseau filaire, on attend une à deux minutes qu'il "boot" complètement puis on se rend sur sa page de configuration depuis un autre ordinateur.

Son mini format permet de l'installer un peu n'importe où : derrière une enceinte ou un meuble, dans une cloison ou un plafond, dans un tableau de distribution multimédia... Tout est envisageable et c'est bien pratique. A l'usage, l'ensemble ne chauffe absolument pas, ce qui est également un bon point.

 

Configuration

Les pages web de configuration sont accessibles derrière l'adresse http://max2play/ (le nom du système sur son réseau domestique) ou en tapant directement son adresse IP. La première page permet de mettre à jour le système et de déclarer les cartes installées. Les réglages basiques de niveau de sortie se trouvent ici. On doit ensuite choisir le mode de fonctionnement entre trois possibilités :

  • démarrage - lecteur audio en réseau de base sans multiroom
  • avancé - multiroom complet, AirPlay compris, basé sur le système Squeezebox
  • AirPlay - uniquement la fonctionnalité de lecteur AirPlay

J'ai bien entendu sélectionné "avancé" et je vous conseille de faire de même. Il n'y a absoluement rien de compliqué puisqu'il suffit de se rendre dans les onglets suivants pour configurer chaque fonctionnalité. Tout est détaillé à chaque fois afin de vous faire comprendre le résultat final lorsque vous aurez validé une fonction. Voici les menus disponibles :

  • lecteur audio - active/désactive le lecteur Squeezebox, AirPlay, le DLNA
  • paramètres - tout ce qui concerne Max2Play, ses mises à jour, sa licence et ses extensions
  • WiFi/LAN - pour passer le Raspberry en WiFi et faciliter son positionnement dans la maison
  • partage réseau - pour accéder à votre bibliothèque musicale stockée sur un NAS par exemple
  • serveur Squeezebox - un lecteur Squeezebox nécessite un serveur Squeezebox ; si vous n'en avez pas déjà un sur votre réseau, il peut être activé directement sur le Raspberry qui fait alors office de lecteur et de serveur (pour lui-même et d'autres lecteurs Squeezebox)
  • Kodi/XBMC - la puissance du Raspberry 3 lui permet de faire office de lecteur vidéo HD en utilisant sa sortie HDMI, cette fonctionnalité est activable ici
  • Jivelite - une interface graphique pour Squeezebox gérée par le Raspberry et disponible via la sortie HDMI
  • paramètres du Raspberry - comme son nom l'indique !

Tout est donc entièrement configurable, écrit en français et parfaitement expliqué à chaque étape. L'accès à l'aide en ligne est disponible depuis chaque page également.

 

A l'usage et à l'écoute

Après avoir activé le mode "avancé" et configuré correctement le tout, ce système JustBoom apparaît sur mon réseau est se retrouve disponible sans problème à tout instant. Depuis un Mac ou un iPad, lorsque j'appuie sur l'icône AirPlay, le JustBoom est bien là (sous le nom max2play que je n'ai pas changé à ce stade).

Lorsque je me rends dans l'application Squeezebox, je vois bien la Squeezebox originale que je possède déjà et encore une fois le JustBoom.

Dans les deux cas, je n'ai rencontré aucun souci de synchronisation ou de coupure inopinée. Ca fonctionne aussi bien que n'importe quel lecteur AirPlay et que n'importe quel lecteur Squeezebox.

Je me suis ensuite intéressé à l'écoute. Le résultat est assez étonnant. Je ne peux pas dire que le rendu soit le plus fidèle et transparent qui soit, ni que les extrèmes aigu et extrème grave soient bien présents, même avec le renfort d'un caisson de grave, dont il faudra donc modifier les réglages pour compenser. Notez qu'un égaliseur graphique 10 bandes activable dans les paramètres permet déjà de bien améliorer les choses sans apport de matériel extérieur.

Par contre, là où la partie amplification est étonnante, c'est sur le médium-aigu. Il y a une très belle ouverture et une bonne présence. En d'autres termes, c'est plein, vivant, rempli de micro-détails. Cela procure un sentiment à l'écoute très très agréable ! C'est un rendu dans cette bande de fréquence que l'on ne retrouve habituellement pas sur des produits aussi bon marché.

 

En conclusion

L'association est donc parfaite avec de petites enceintes bibliothèque si on prêt à faire une croix sur le grave abyssal. C'est d'ailleurs souvent le cas lorsque l'on habite en appartement ou que le système est dans une pièce de vie qui n'est pas dédiée à la musique. Pour du multiroom afin d'équiper chaque pièce de la maison, c'est même parfait. La partie amplification sait faire la part belle à la partie du spectre qui rend une écoute agréable, voire impressionnante pour quelqu'un qui aime la musique mais qui reste peu intéressé par le monde de la HiFi.  

A l'usage, on raccorde le système à son réseau, en filaire ou en WiFi, puis quelques minutes de configuration assez simples suffisent et on l'oublie. Cela permet d'ajouter un lecteur AirPlay et/ou Squeezebox à son installation très facilement et très discrètement. Et vous pouvez les multiplier à l'envie pour créer un système multiroom sans que cela ne nécessite une armoire centralisée et plein d'amplificateurs ou de lecteurs occupant une place non négligeable. Il y a juste à ajouter les enceintes de votre choix.

Alors oui, la licence Max2Play est payante : elle coûte 9,99 € par an. Mais elle apporte cette simplicité clés en main qui ne nécessite que quelques fonctions à configurer. Elle est mise à jour régulièrement, elle est stable et elle ajoute des services intégrés et optionnels que l'on ne saura pas forcément installer soi-même à partir de lignes de commande. Rien que la fonction "serveur Squeezebox" est intéressante car elle remplace un autre ordinateur ou un NAS qui ne servait peut-être qu'à ça et qui devait être allumé en permanence, avec la consommation électrique que ça suppose et que l'on va pouvoir éliminer. 

L'offre JustBoom associée au logiciel Max2Play est une excellente solution pour se créer un système multiroom d'envergure, peu gourmand en énergie, très facile à installer. Espérons que la prise en charge d'AirPlay 2 sera possible !

 

Notre avis

  • Fonctions/équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Design/Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)
  • Performances sonores : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise (3,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Concurrence

  • Hifiberry Amp+ (carte ampli Raspberry) : 60 €
  • Yamaha R-S202D : 249 €
  • Sonoé iEAST AM160 : 290 €
  • MTX iWA250 : 299 €

Prix public indicatif : 

  • à partir de 144 € (Raspberry + carte AMP + boîtier)
  • JustBoom DAC HAT (carte DAC/préampli) : 39 €
  • JustBoom AMP (carte ampli 2x55 Watts) : 76,90 €
  • Boîtier pour Raspberry + DAC HAT + AMP : 17 €
  • Télécommande IR : 19 €
  • Raspberry Pi 3 : 49,90 €

 

Disponible chez : JustBoom / Audiophonics


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: JustBoom

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#2 yiuou 04-03-2018 14:27
En attendant la mise à jour, je vais ajouter quelques idées pour les widgets:
- Réveil (nous réglons l'heure et le temps donné que le fil commence)
- Gestion du serveur XBMC (Kodi)
- En général, vous avez besoin de quelque chose pour contrôler le multimédia, de sorte que les listes de lecture aussi affichées sur l'écran (le même Onkyo ou Kodi) ShowBox VidMate Mobdro
#1 Brongniart 18-11-2017 17:27
Bonjour à tous, bonjour Alban,

Merci pour cet article et pour tous les détails que vous avez donnés.
Je suis dans cette phase de recherche pour finaliser le multi-room de la maison. Voici ce que j’ai pour le moment :
- 8 Zones
- 2 x enceintes Focal Custom IC 105 par zone
Tous les câbles sont passés, les enceintes également, il ne me reste plus que le système de pilotage pour le airplay et les amplis.
Si je peux me le permettre, il y peut être une autre configuration possible pour nous que tu n’as pas proposée. La voici :
- Airport Express (2eme génération) avec sortie optique 100€ chez boulanger et 60€ sur leboncoin
- Ampli SMSL Q5 Pro avec entrée optique 70€ sur PriceMinister
Aucune programmation à faire. J’ai acheté un ensemble pour le tester et sur une échelle de 16/60 à l’ampli, les enceintes Focal que je possède atteigne déjà une puissance beaucoup plus élevée que ce que je peux tolérer. La fidélité du son est ici maximale.

QU’en pensez-vous ? Hors sujet ?
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework