Le Blu-ray UHD 4K se développe (trop) lentement et reste (malheureusement) un produit de niche

Le Blu-ray UHD 4K se développe lentement et reste un produit de niche

Cette semaine s'est tenue la réunion annuelle de l'UHD Partners France. Elle regroupe toutes les sociétés impliqués dans la chaîne de la vidéo en ultra haute définition, des fabricants de matériel aux majors, en passant par les chaînes de télévision et les développeurs de formats audio. Bien sûr, ce type d'événement se doit d'être positif, avec la présentation de courbes et d'études qui vont montrer des progressions à tous les niveaux. Mais une fois pris avec du recul, qu'est-ce qui se cache derrière ces chiffres ?

Le Blu-ray UHD est avant tout un format de passionnés

Chez ON-mag, nous mettons en avant les produits performants. Ceux qui vous permettent de profiter des dernières technologies dans les meilleures conditions. Et nous les apprécions ces produits, que ce soit un disque Blu-ray UHD à la qualité impeccable, un lecteur vidéo aux performances de premier ordre ou un téléviseur proposant une image incroyable.

Pourtant, ne nous voilons pas la face, tout cela ne s'adresse pas à la majorité des consommateurs. Un très grand nombre d'entre eux ne s'intéresse pas à la qualité. Nous ne les blâmons pas, chacun met les priorités où il a envie. On cite souvent le manque d'éducation à l'image et au son : "si les consommateurs savaient, ils auraient forcément envie de la meilleure image ou du meilleur son !" Il n'y a rien de plus faux comme assertion.

L'audiovisuel est un domaine comme un autre. Il y a des passionnés et des consommateurs lambda. Car s'ils ne sont pas passionnés par l'audiovisuel, ils sont passionnés par le vin par exemple, où ils vous feront comprendre que si vous aviez plus d'éducation, vous sauriez forcément faire la différence entre un bon bourgogne et un mauvais bordeaux (ou vice-versa).

Un équipement UHD par défaut ?

Tout le monde ou presque possède et regarde un écran. Mais ce n'est pas pour autant que c'est une passion. Les chiffres nous montrent que les consommateurs achètent de plus en plus de téléviseurs 4K. Est-ce pour regarder des programmes 4K ? Pas forcément. L'offre en téléviseur Full HD se réduit pour concerner seulement les écrans d'entrée de gamme et les petites tailles d'image. Au-dessus de 40", que l'on s'intéresse à la 4K ou pas, on n'a plus le choix.

UHD BD 4K base tv

Ce premier graphique montre l'évolution de l'équipement en téléviseurs en Europe. En 2019, les écrans 4K atteignent 55 millions d'unités installées environ. Tandis que les écrans Full HD sont juste en-dessous de 180 millions. Les téléviseurs 4K rattraperont les Full HD en 2023 d'après les prévisions. 

UHD BD 4K base lecteurs

Ce second graphique permet de suivre les ventes de lecteurs Blu-ray 4K au niveau mondial. En 2019, la base installée est de 7,4 millions de lecteurs au total en 4 ans. Alors que d'après GfK, près de 100 millions de téléviseurs 4K auront été vendus dans le monde rien que sur l'année 2019. 

En comparaison, après le même nombre d'années d'existence, soit environ 4 ans, la France comptait fin 2002 une base installée de près de 2,6 millions de lecteurs de DVD (source : Le Parisien). Et cela uniquement pour le marché français !

UHD BD 4K base disques

Ce dernier graphique indique le volume de ventes de BD UHD dans le monde. Il a été de 22,4 millions de disques en 2019, soit environ 3 disques seulement par lecteur. Il y a ainsi peu de chance de voir le Blu-ray UHD supplanter le DVD. Le Blu-ray HD n'avait déjà pas réussi... Les films sur support physique ne font et ne feront malheureusement plus jamais recette. La fin d'une époque.

Le Blu-ray UHD, le dernier support vidéo physique avant le tout dématérialisé

Les disques Blu-ray UHD sont clairement des produits dédiés aux passionnés. Les possesseurs de téléviseurs 4K préfèrent d'autres sources : la télévision par satellite ou en OTT (via Internet), la VOD, le streaming type Netflix/Amazon Prime/YouTube, les jeux vidéo.

Encore faut-il avoir un débit suffisant pour profiter de la 4K via Internet. Netflix conseille 25 Mbps minimum, même s'il est possible d'obtenir de l'UHD avec HDR à partir de 7,6 Mbps. Au final, plus de la moitié des propriétaires d'écrans UHD n'ont jamais affiché d'image UHD sur leur téléviseur !

Alors oui, le Blu-ray UHD est un bel objet. Surtout s'il est accompagné d'un livret, d'un boîtier sur mesure, et qu'il propose des bonus exclusifs. Contraint à satisfaire les cinéphiles à tendance technologique, ce format ne tirera vraisemblement jamais le marché de la vidéo vers le haut. Jusqu'au jour où les majors auront décidé qu'il en est fini d'investir sur ce marché de niche.

Car en quatre ans, seulement 450 films sont sortis sur support Blu-ray UHD en France. Soit à peine plus de 2 nouvelles sorties par semaine, bien moins que de nouveaux films dans les salles de cinéma, une douzaine par semaine. Le BD UHD fait des choix, tous les films ne sont pas proposés en UHD BD. Surtout qu'il y a énormément de rééditions dans ces 450 films.

Pas de Blu-ray 8K à l'horizon

Et nous ne verrons a priori jamais de Blu-ray 8K : aucun développement dans ce sens n'existe à ce jour. La 8K serait réservée au streaming lorsque la 5G et la fibre seront généralisées. Elle est également envisageable via le satellite. Mais malgré ses performances et sa large couverture du pays tout entier, le satellite est-il vraiment un moyen de transport d'avenir ? Tous ceux qui ont abandonné la parabole parce qu'une prise téléphonique fait tout à sa place remonteront-ils sur leur toit ? 

Nous sommes actuellement dans une période intermédiaire qui nous fait dire que l'avenir de l'UHD et de la 8K est encore très flou. Nous n'avons pas décidé à travers ce billet d'humeur d'enterrer le Blu-ray UHD, car nous aussi nous l'aimons et l'utilisons régulièrement !

Il faut pourtant se faire une raison : à l'analyse des chiffres, difficile de parier sur lui et nous souhaitions partager ces informations avec vous à la lecture des chiffres du marché 2019. Alors passionné ou pas, profitons-en tant qu'il existe. Et nous passerons à autre chose plus tard. Comme nous avons déjà racheté la trilogie Retour vers le Futur en Laserdisc, puis en DVD, et en Blu-ray et bientôt en BD UHD !

Source : UHD Partners France 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: UHD

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework