Xiaomi et Ikea s’associent pour développer la maison connectée

Xiaomi Ikea

Fin novembre, la marque chinoise Xiaomi a annoncé un partenariat avec le géant du meuble suédois Ikea. Les éclairages connectés commercialisés par Ikea intègrent en effet la plateforme d’Internet des objets de Xiaomi en Chine dès ce mois de décembre. Qu’est-ce que cela implique ?

Peut-être découvrez-vous qu’Ikea s’intéresse aux nouvelles technologies et notamment à la maison connectée. Ça n’est pourtant pas nouveau. En effet, le spécialiste des meubles en kit avait fait sa première incursion dans le monde des nouvelles technologies il y a quelques années en lançant des meubles pourvus de zones de recharge pour terminaux mobiles (fonctionnant en induction). Depuis, Ikea n’a cessé de travailler dans ce sens, présentant un concept de cuisine connectée du futur, utilisant la réalité augmentée pour que les clients puissent imaginer ses meubles dans leur intérieur ou encore montant un partenariat avec Sonos pour commercialiser des enceintes sans fil. Et parmi ces technologies, en 2017, Ikea a lancé une gamme d’ampoules connectées baptisée Trådfri, qui s’est largement développée depuis. C’est justement cette série de luminaires connectés qui est concernée par un partenariat avec la marque chinoise Xiaomi. 

Ikea Tradfri

Intégration de la gamme de luminaires Ikea Trådfri à la plateforme IOT de Xiaomi

Dès ce mois de décembre, la gamme entière d’éclairages connectés d’Ikea est intégrée à la plateforme d’Internet des objets de Xiaomi en Chine. Pour rappel, cette gamme comporte des ampoules, des panneaux lumineux et des portes de meubles lumineuses. Cela signifie que les luminaires suédois peuvent être pilotés à partir de l’application Mi Home de Xiaomi. Quel intérêt ? D’abord, pour les possesseurs d’objets connectés de la marque chinoise, pouvoir agréger le pilotage de leurs luminaires connectés Ikea et de leurs appareils domestiques Xiaomi (appareils électroménagers, notamment) sur une application unique. De plus, les luminaires d’Ikea peuvent désormais fonctionner en écosystème avec les appareils connectés de Xiaomi, comme certains capteurs : dans son catalogue, le fabricant chinois dispose par exemple d’un petit capteur de luminosité.
Les luminaires d’Ikea étaient jusqu'à présent compatibles avec le pont de connexion Trådfri de la gamme (ainsi qu’avec le pont de Philips Hue puisque les luminaires Ikea communiquent avec leur passerelle en ZigBee, le protocole de communication également utilisé par Philips). Désormais, ils sont également compatibles avec le pont de Xiaomi, le Mi Control Hub. 

Enfin, les luminaires d’Ikea peuvent aussi être pilotés à la voix avec l’assistant vocal de Xiaomi, Xiao AI.

Des possibilités réservées à la Chine pour l’instant

Malgré la disponibilité de l’application Mi Home en France, le contrôle des luminaires connectés Ikea et leur compatibilité avec les objets connectés de Xiaomi ne sont pour l’instant possibles que pour la Chine.
C’est également le cas du contrôle vocal via l’assistant vocal Xiao AI, ce qui est moins étonnant dans la mesure où celui-ci n’est pour l’instant disponible qu’en Chine. Toutefois, ce marché est déjà gigantesque, notamment dans le domaine des nouvelles technologies. Jusqu'à présent, les luminaires d’Ikea étaient compatibles avec les assistants vocaux Alexa, Siri (via Apple Homekit) et Google Assistant. Grâce à cette nouvelle compatibilité avec l'assistant Xiao AI, Xiaomi pourra de manière indirecte faire concurrence à ses rivaux sur ses propres terres. Le pari est aussi alléchant pour Ikea, sachant que Xiaomi est très bien implanté en Chine et touche donc un large public.
À suivre pour voir si Xiaomi étend toutes ces possibilités à d’autres pays, notamment en Europe.

Notons que les objets connectés sont très nombreux dans la gamme du chinois Xiaomi, fier d’annoncer avoir mis en place la plus grande plateforme d’IOT grand public dans le monde, comprenant « plus de 132 millions d'appareils intelligents connectés (sans compter les téléphones portables ou les ordinateurs portables) ». L’année dernière, Xiaomi avait annoncé ouvrir l’accès de sa plateforme Mi Home aux développeurs tiers pour leur permettre de développer des scenarios de maison intelligente ; depuis, la marque annonce que 1000 produits tiers ont été incorporés à la plateforme. Et il faut désormais compter aussi les luminaires connectés d'Ikea.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Ikea, Xiaomi

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework