The Lighthouse : un film d’auteur ambitieux et esthétique (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray The Lighthouse 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

L'histoire hypnotique et hallucinatoire de deux gardiens de phare sur une île mystérieuse et reculée de Nouvelle-Angleterre dans les années 1890.

• Titre original : The Lighthouse
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2019
• Réalisation : Robert Eggers
• Casting : Robert Pattinson, Willem Dafoe, Valeriia Karaman, Logan Hawkes, Kyla Nicolle, Shaun Clarke, Pierre Richard, Preston Hudson,Jeffrey Cruts
• Durée : 1 h 49 mn 21
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,19/1 Noir et blanc
• Sous-titrage : français, arabe, espagnol, danois, finlandais, allemand, hindi, islandais, portugais, néerlandais, norvégien, suédois, anglais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - DTS 5.1 français, espagnol, allemand
• Bonus : commentaire audio du coscénariste et réalisateur Robert Eggers (VOST) - deux scènes coupées (2 mn 59) - une histoire sombre et houleuse (37 mn 47)
• Éditeur : Universal Pictures Video

Commentaire artistique

Vaguement inspiré d’un fait divers tragique survenu en 1801 dans le Phare des Smalls au pays de Galles qui a déjà été traité par une émission radio de la BBC en 2011, The Lighthouse est scénarisé par les frères Robert et Max Eggers. La mise en scène est de Robert Eggers à qui l’on doit l’angoissant et magnifique The Witch (2015 qui révéla Anya Taylor-Joy), son film précédent dont il a repris la majorité des techniciens. Cette histoire psychologiquement terrifiante de deux gardiens de phare aux prises avec leurs démons est né de multiples sources dans lesquelles Herman Melville et Robert Stevenson ont leur part d’influence mais aussi les cinéastes Jean Grémillon et Jean Epstein (on pense d’ailleurs à son très beau Finis terrae de 1929) ainsi que toute la mythologie attachée à la mer. Le film doit beaucoup à l’écrivaine Sarah Orne Jewell, citée expressément au générique, qui s’est intéressé aux gens du terroir et qui prônait l’amour des dialectes. D’emblée, afin d’accentuer le réalisme, les auteurs ont décidé de tourner en noir et blanc, avec de la pellicule Eastman Double-X des années 50 boostée avec un filtre simulant le rendu d’un film orthochromatique et nécessitant des éclairages puissants à cause de sa faible sensibilité. L’usage d’objectifs Baltar de 1918-1938 et le choix du format rare et presque carré 1,19/1 ont accentué l’univers très claustrophobe de l’intrigue ! Le pari était audacieux surtout que le film n’est interprété que par deux comédiens, tout à fait à la hauteur de l’enjeu, Willem Dafoe et Robert Pattinson. Hyperréaliste, The Lighthouse a pourtant été filmé avec génie par Jarin Blaschke, dans un phare fabriqué de toute pièce, histoire de correspondre au plus près aux intentions du réalisateur de situer son action dans un phare plus chimérique qu’authentique. Ce qui n’a pas empêché un tournage éprouvant qui a profité des déchaînements naturels du cap Fourchu (Nouvelle Ecosse, Canada) où a été construit le phare mais a épuisé physiquement les acteurs. Il faut dire que leurs échanges ne manquent pas de fougue et on admire la prouesse technique des comédiens à reproduire les accents du 19e siècle très particuliers des personnages. Après une première partie assez triviale sur le quotidien en huis-clos des gardiens du phare qui se conclut par une beuverie monumentale, The Lighthouse bascule dans une ambitieuse évocation onirique, plus ou moins absconse, dans laquelle les fantasmes et les hallucinations des personnages rejoignent une dimension mythologique à forte connotation symbolique : cette nouvelle dimension métaphorique hisse le film un cran au-dessus du drame factuel pour verser dans l’œuvre expérimentale fantasmatique qui risque de perdre ses spectateurs en chemin. Fascinant, hermétique et singulier.

 

Blu ray The Lighthouse

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition, format respecté 1,19/1, grain très accentué et détails prononcés de la peau, des textures (tournage en 35 mm avec pellicule Eastman Double-X de 80 Asa, Master Format 4K), contraste appuyé avec des noirs profonds, gamme de gris resserrée et des blancs nuancés

Son : mixage anglais 5.1, très nombreux dialogues clairs et centrés, superbe dynamique sur les ambiances (éléments naturels), usage très efficace des LFE (vagues, orage), spatialisation ponctuellement spectaculaire et immersive ; VF 5.1 dynamique, peu naturelle, ne rend pas justice au jeu intense des deux comédiens

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt7984734/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework