PUBLICITÉ

Test Audio-technica AT-LP120XUSB : la refonte d’une platine vinyle façon DJ iconique, encore plus abordable

Audio technica AT LP120XUSB ONtopaudioAward

Il y a quelques années, alors que la production de la fameuse platine Technics SL-1200 avait momentanément été arrêtée, l’Audio-technica AT-LP120 s’était imposée un peu comme son héritière. Depuis le retour de la Technics SL-1200 en 2016, tout d’abord en déclinaison de luxe, l’AT-LP120 est restée sa meilleure alternative économique. Dans sa dernière version AT-LP120XUSB, plus abordable et plus musicale, elle confirme ce statut.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Audio-technica AT-LP120XUSB

Type : platine vinyle à entraînement direct
L’avis d’ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
Prix : 300 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Cette nouvelle version Audio-technica AT-LP120XUSB a été lancée en 2020. Elle est aujourd’hui disponible à 300 € au lieu de 280 € lors de son annonce, mais son prix reste en baisse par rapport à celui du modèle de précédente génération, puisque sa cellule phono est désormais fournie et montée d’origine de façon à ce que la platine soit prête à l’emploi. Cette cellule est une AT-VM95E, d’une valeur de 60 €, donc déjà un peu haut de gamme, ce qui différencie l’Audio-technica AT-LP120XUSB des modèles concurrents généralement moins bien lotis.
Une liaison Bluetooth fait en outre son apparition, tandis que le préampli phono intégré pour cellules à aimant mobile (MM) est toujours présent.

Plus légère et plus performante aussi sur certains points

Fidèle à l’esprit DJ, l’Audio-technica AT-LP120XUSB est toujours une platine vinyle à entraînement direct. On retrouve le plateau en aluminium marqué de plusieurs rangées de petits ronds pour le contrôle visuel de la vitesse par effet stroboscopique, le réglage de pitch sur ±8 % ou ±16 % (au lieu de ±10 % et ±20 % auparavant) ainsi que le sélecteur de vitesse (33, 45 et 78 tr/min). Une prise Cinch à l’avant, sur la droite à proximité du plateau, est prévue pour brancher un petit embout d’éclairage Led. Cet éclairage à braquer sur le microsillon présente l’avantage d’être orientable et plus puissant, mais il est tout de même beaucoup moins classe que l'éclairage périscopique du modèle de précédente génération.

On sent qu’un petit vent d’économie, d’écoconception ou d’optimisation est passé par là. Globalement, la construction de la nouvelle Audio-technica AT-LP120XUSB apparaît plus légère, moins costaude que la platine de précédente génération. Elle a en effet perdu du poids (8 kg maintenant contre presque 11 kg auparavant). La coque de la base lestée par des plaques de métal de 5 mm d’épaisseur n’est plus constituée de deux parties, mais elle est monobloc, dans un plastique plus lisse, certainement moins résistant aux rayures. Le support du bras en «S» est moins massif. L’alimentation qui était interne est maintenant placée dans un petit boîtier secteur externe. En conséquence, l’AT-LP120XUSB est moins bien adaptée à un usage DJ. Les pros lui préféreront le modèle plus haut de gamme AT-LP140XP (à 430 €).

La nouvelle platine vinyle Audio-technica n’en demeure pas moins d’une conception qui inspire le sérieux et la confiance. Pour un usage audiophile, elle n’en fonctionne pas non plus moins bien, au contraire. Elle est moins sensible aux vibrations externes que le modèle de précédente génération. De petites tapes sur son meuble support ne font pas sauter la lecture et ne provoquent aucune résonance parasite marquée. L’isolation mécanique est extrêmement réussie. «Le silence de fonctionnement» est également plus important. Le phénomène de «dithering» (tremblotement de la vitesse de rotation au démarrage) que l’on remarquait parfois sur l’ancien modèle a disparu. Les annonces de la marque concernant le nouveau servomoteur à courant continu de cette platine ne sont pas du flanc. Il en va de même des nouveaux pieds en caoutchouc à bague en plastique et double amortissement, réglables en hauteur.

Audio technica AT LP120XUSB test ONmagFR

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ultra fonctionnelle et à la sonorité toujours aussi sûre

Le bras de l’Audio-technica AT-LP120XUSB est toujours manuel, mais d’un agrément de manipulation renforcé. On apprécie son réglage d’antiskating à molette et celui de hauteur, son contrepoids gradué qui reste bien en place et ne nécessite pas l’utilisation d’une balance pour ajuster la force d’appui, son porte-cellule mieux dessiné améliorant la prise en main, ainsi que son lève-bras qui offre un abaissement maintenant tout en douceur.

À l’écoute, l’Audio-technica AT-LP120XUSB n’impose pas de caractère sonore marqué. Elle est relativement neutre, ne pousse pas dans le sens d’une hyper définition ou d’une dynamique exacerbée. Elle n’est pas du tout dans l'esprit de platines audiophiles comme les Pro-Ject, par exemple, qui délivrent parfois un son hyper clair et tendu à partir de leurs cellules Ortofon. La réponse en fréquence ne cherche pas non plus à aller chatouiller les extrémités du spectre au risque de déraper. Cette platine Audio-technica privilégie l’équilibre, la sobriété et l’homogénéité. Ses graves sont délicats, ont une bonne tenue et ne manquent pas de chaleur tout en évitant les excès.
Le son est vif. L’AT-LP120XUSB excelle par son sens du swing et du tempo allié à une image sonore d'une profondeur appréciable. Sur le morceau «La vie en Rose» de Grace Jones, en comparaison avec le streaming du même morceau depuis Spotify et en utilisant le préampli RIAA intégré (déjà de très bon niveau, même si la platine peut aller plus loin avec un préampli phono séparé), la voix de la chanteuse est beaucoup moins en avant. Son effet de présence est moins marqué, mais elle est beaucoup mieux intégrée, plus agréable. Les graves sont plus légers, mais semblent aussi beaucoup plus cohérents, avec une bien meilleure lisibilité. Les basses pulsent à merveille, de même que les aigus qui arrivent à être ultra rapides, incisifs, bien aérés et doux, tout cela à la fois. Il n'y a clairement pas photo, sur ce type de morceau de la fin des années 1970, par rapport à un fichier compressé lu en streaming, le son du vinyle est ici clairement différent, avec des performances moins poussées, mais à l'évidence plus musical.

En résumé

On peut regretter son aspect un peu moins costaud, mais cette nouvelle version Audio-technica AT-LP120XUSB apporte d’incontestables améliorations par rapport à sa précédente mouture. Elle prouve qu’une platine vinyle à entraînement direct abordable peut rivaliser avec les meilleurs modèles audiophiles à entraînement par courroie de même catégorie, voire les surpasser. Sans chercher aucunement à en faire trop, cette platine est d’une musicalité entraînante et enthousiasmante en plus d’afficher un très bon rapport qualité/prix.

La platine vinyle Audio-technica AT-LP120XUSB décortiquée par ON-mag

Spécifications

  • Type : platine vinyle à entraînement direct
  • Vitesse : 33, 45 et 78 tr/min
  • Préampli phono MM intégré
  • Moteur à servocommande à courant continu
  • Sorties : prise RCA, USB-Audio, Bluetooth
  • Boîtier d'alimentation externe
  • Dimensions : 45 x 35,2 x 14,16 cm
  • Poids : 8 kg, sans couvercle anti-poussière
  • Accessoires fournis : cellule phono AT-VM95E prémontée, câble USB, câble RCA avec fil de masse, contrepoids, tapis antidérapant, couvercle anti-poussière, adaptateur 45 tours, éclairage de positionnement de la cellule
  • Bras en S de 230,5 mm
  • Prix : 300 €
  • Site web du constructeur : https://www.audio-technica.com

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE PLATINES VINYLES


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



OnTopAudioAward, Audio-Technica

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus