Test Mark Levinson N°5805 : un ampli Hifi "No Limit" de classe internationale

Mark Levisnon No5805 ONtopaudioAward

Aujourd'hui intégré à la division Harman Luxury, Mark Levinson fait partie des noms qui ont marqué l'histoire de la Hifi et ont fortement participé à l'émergence du High End, à la fin du siècle dernier, dans les années où le rapport à l'argent pouvait apparaître décomplexé. Maintenant un peu rentrée dans les rangs, la marque n'en reste pas moins une spécialiste de l'audio ultra haut de gamme, comme nous le montre le N°5805, un ampli Hifi intégré hors norme, fruit d'un travail d'ingénierie ultra poussé.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mark Levinson N°5805

Type : ampli Hifi intégré
L’avis d’ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 8950 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La société Mark Levinson Audio Systems a été créée en 1972 dans le Connecticut, par Monsieur Mark Levinson, entrepreneur audiophile visionnaire, connu depuis pour ses frasques et excentricités. Partant de la devise "cost no object", elle s'est spécialisée dans la conception d'électroniques Haute Fidélité sans aucun compromis et "jusqu'au-boutistes". En 1984, suite à des difficultés financières, la marque fut reprise par Madrigal Audio Labs. M. Mark Levinson n'ayant alors plus le droit d'utiliser son propre nom en tant que marque commerciale dans le domaine de l'audio a poursuivi sa carrière en fondant Cello, autre marque Hifi ultra prestigieuse devenue mythique et iconique dans la sphère audiophile, puis Red Rose Audio. Aux dernières nouvelles, il s'est installé en Suisse où il a domicilié sa nouvelle société, Daniel Hertz, fondée en 2007, toujours concentrée sur l'audio très haut de gamme, mais cette fois-ci elle s’adresse plutôt aux professionnels du son avec des systèmes clés en main dont les tarifs vont de 30 000 € à 150 000 €.

Mark Levisnon No5805 LS Shot 2 RTB

La société Mark Levinson est de son côté, depuis 1990, passée entre les mains du groupe Harman International, lui-même devenu propriété du géant coréen Samsung en 2016. Elle fait désormais partie de la division Harman Luxury aux côtés d'Arcam, JBL Synthesis, Lexicon et Revel.

À titre personnel, pour la petite histoire, j'ai découvert les produits Mark Levinson dans les années 1990, à la fin de l'adolescence. Un préampli stéréo Mark Levinson était en couverture de "La Revue du Son" et annoncé à plus de 100 000 FF, soit l'équivalent actuel de 22 000 € environ en tenant compte de l'inflation selon le calculateur de l'INSEE. Je ne savais même pas que des préamplis séparés existaient. Après avoir vérifié trois fois le prix, je m'étais dit que la Hifi était un monde de grands malades, que ce n'était pas pour moi. Et puis j'y suis revenu, quelques temps après, en commençant par un ensemble Technics/Ditton/Denon, le tout coûtant 30 fois moins cher. Aujourd'hui, je suis toujours dans la Hifi. Finalement, ce fameux préampli Mark Levinson avait sûrement piqué ma curiosité et serait à l'origine de ma vocation.

Mark Levisnon No5805 LS Shot 6 New RT

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un petit Mark Levinson pour entrer dans la cour des très grands

Le Mark Levinson N°5805 est proposé pour la bagatelle de 8950 €. Il est particulièrement imposant. Il mesure plus de 50 cm de profondeur et il vaut mieux se mettre à deux si on veut le porter. Son approche est résolument haut de gamme, mais il n'en reste pas moins l'entrée de gamme chez Mark Levinson. Cela peut surprendre quand on ne connaît pas la marque, mais la série N°5000 dont cet ampli stéréo intégré fait partie a été conçue pour démocratiser la marque et la rendre plus accessible. Cette série comporte également un lecteur CD/SACD/réseau, le N°5101 (6300 €) et un second ampli, N°5802 (7900 €), identique au N°5805, mais sans entrées analogiques. Une platine vinyle, N°5105, a également été annoncée.

Mark Levisnon No5805 LS 8 28 Canon Detail064 RT

Le Mark Levinson N°5805 est un ampli de 2 x 125 watts, intégrant des sections Phono pour platine vinyle et un convertisseur pour les sources numériques. Intérieurement, les circuits de ses canaux stéréo, gauche et droit, sont en parfaite symétrie. Cette disposition est reprise sur le panneau arrière, où les connecteurs analogiques sont scindés en deux par le milieu.
L'appareil possède 3 entrées Ligne dont une symétrique sur XLR, 2 entrées Phono (MM et MC) et 5 entrées numériques : USB, optiques, coaxiale et sans fil Bluetooth AptX-HD.
À côté de chacune des prises des entrées Phono se trouve une rangée de petites clés à bascule pour régler l'impédance et la capacitance de charge en fonction de la cellule utilisée.
Un port Ethernet est présent. Il n'est pas prévu pour la lecture de musique en réseau, mais permet d'ajuster les paramètres du Mark Levinson N°5805 depuis un navigateur Web.

Mark Levisnon No5805 Back Phono

Des solutions propriétaires et une qualité de conception de toute beauté

Pour ce qui est de la qualité de construction et de conception, ce Mark Levinson n°5805 se classe au firmament de ce qui se fait de mieux en matière d'amplis Hifi intégrés. Sa façade est réalisée en pièces d'aluminium et atteint 25 mm d'épaisseur. Le capot est entièrement usiné et tout le reste du châssis est à l'avenant, très solide et massif. À l'avant, les bords supérieur et inférieur sont biseautés en arc de cercle, ce qui a l'avantage d'affiner la ligne. On regrette juste l'aspect un peu rustique de l'afficheur, qui n'est pas à la hauteur du produit.

La topologie interne est de type double-mono. Il n'y a qu'un seul transformateur toroïdal, mais celui-ci possède deux enroulements distincts, pour les voies droite et gauche, chacun d'une valeur de 500 VA. Ce transformateur estampillé "Ultra-Low Noise" est un modèle Noratel de 15,5 cm de diamètre sur 11,5 cm de haut.

Les étages de traitement des petits signaux audio sont répartis sur deux grands circuits imprimés (un pour l'analogique, l'autre pour le numérique) de haute qualité, placés l'un au-dessus de l'autre à l'arrière du châssis. Leurs schémas sont propriétaires et ont fait l'objet de brevets. Pour la partie analogique, tout semble fonctionner en symétrique ou différentiel. À toutes les étapes, les amplis Op sont doublés. Les composants sont de premier ordre et triés sur le volet. L'étage Phono d'égalisation RIAA est indiqué comme étant de type hybride actif et passif. La section numérique utilise l'architecture Mark Levinson PrecisionLink II DAC. Elle comporte plusieurs systèmes d'horloge de haute précision, dont une pour l'interface USB asynchrone Xmos et une centrale enfermée dans un compartiment blindé. Sa puce de conversion est une ESS Sabre compatible PCM 32 bits/384 kHz et DSD 11,2 MHz.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mark Levisnon No5805 Inside

Les cartes des étages de puissance sont plaquées à leurs gros radiateurs de dissipation thermique et intègrent directement leurs condensateurs de filtrage d'alimentation (4 x 10 000 µF sous 63 V pour chacune). Ici encore le schéma, polarisé en classe A/B, est propre à Mark Levinson. Il fait appel pour chaque canal, régulé en température, à 6 transistors (4x MJL3281A et 2x NJL3281DG) portant la capacité en courant à 40 A ! La préamplification est tout en composants discrets, de type symétrique et en classe A semble-t-il, tandis que le réglage de volume ne fait pas appel à un simple potentiomètre de volume, mais à un réseau de résistances calibrées, une solution fort coûteuse.

De nombreuses fonctions de paramétrage, une restitution sonore tout en force, distinction et finesse

Très simple à utiliser au quotidien, le Mark Levinson N°5805 n'embarque pas de lecteur de musique en réseau, mais n'est pas avare en fonctions de paramétrage avancées. Une touche sous son afficheur permet d'accéder au menu. Les deux gros boutons rotatifs latéraux (sélecteur de source et volume) deviennent alors des molettes de navigation. Il est possible de choisir le mode de veille de l'appareil ("Green", "Power Save" ou "Normal"), lancer une mise à jour firmware, définir le niveau du volume par défaut à l'allumage, nommer les entrées, opter entre une douzaine de modes de filtrages numériques ainsi que plusieurs de synchronisation d'horloge et de suréchantillonage, ajuster la balance RIAA sur ±3 dB ou activer un filtre subsonique pour la section Phono.

Mark Levisnon No5805 Back

Le Mark Levinson N°5805 développe de fortes capacités en courant. Cela se traduit par sa puissance qui double presque sous 4 ohms par rapport à 8 ohms, approchant ainsi l'idéal théorique. Cet ampli hors norme est conçu pour s'adapter à des charges très basses, jusqu'à 2 ohms. Il n'a eu strictement aucune difficulté à alimenter toutes les enceintes que nous lui avons soumises.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Après l'allumage au cours duquel l'appareil fait entendre un concert de petit cliquetis (musique des relais de protection), l'ampli demande quelques dizaines de minutes de chauffe pour atteindre sa plénitude sonore. La petite pointe un peu piquante dans le haut du spectre s'efface alors et la restitution sonore devient impériale.
Nous nous attendions à un appareil qui fait étalage de sa musculature et nous avons été surpris, car le Mark Levinson N°5805 n'est absolument pas faussement démonstratif. Il descend très bas avec une magnifique assise. Il excelle à moduler les graves, à en révéler la nuance et la souplesse. Il assure un merveilleux suivi sur les morceaux Pop et R'nB, évitant en même temps de manifester la moindre lourdeur ou chaleur excessive. On sent qu'il est à l'aise, qu'il se balade avec aisance. Il tient la puissance sans aucun affolement ni violence, mais ne demande pas non plus à ce que l'on pousse le volume pour révéler son talent.

Mark Levisnon No5805 LS 8 28 Canon Detail011 RT

Le registre médium est très pur, lisse, fluide, sans aspérité. L'aigu se pare d'une légère brillance. Le Mark Levinson est fort transparent. Il apporte aux voix une superbe sensation de présence. Cela est particulièrement flagrant sur des chansons Pop lors desquelles on a l'impression que le chanteur ou la chanteuse s'installe directement dans notre salon, à portée de la main, donnant un effet "close-up" assez troublant.

Enfin, l'image stéréophonique est elle aussi assez surprenante. Elle a de l'ampleur, mais elle est à la fois très compacte. Elle est précise, parfaitement focalisée et ne cherche pas trop à dépasser le cadre formé par les enceintes. Pour autant, elle ne semble pas du tout étriquée et s'étale élégamment en profondeur, créant plusieurs strates successives. Les masses orchestrales prennent de très belles dimensions, s'ouvrant très largement derrière le plan formé par les enceintes cette fois-ci.

En résumé

Le Mark Levinson N°5805 est un ampli Hifi de très grande classe américaine. Intégrant un DAC Hi-res de haute volée, délivrant 2 x 125 watts sous 8 ohms et développant des capacités en courant importantes, il sait s'accommoder des enceintes les plus difficiles. Il a du tempérament et l'affirme non pas par de la brutalité ou de la dynamique poussée à l'extrême, mais plutôt par une force tranquille empreinte de distinction et d'une très grande finesse. Un produit hors norme puissant, délicat et envoûtant.

L'ampli Mark Levinson N°5805 décortiqué par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIFICATEURS HIFI

Spécifications

  • Puissance : 2 x 125 watts RMS
  • Rapport signal/bruit : >103 dB(A)
  • Facteur d'amortissement : >82 de 20 Hz à 10 kHz, >72 à 20 kHz sous 8 Ω
  • Entrées analogiques : 2x Ligne sur RCA, Ligne sur XLR, Phono MM, Phono MC : résistance de 47 kΩ, capacitance ajustable (20, 70, 120 ou 170 pF)
  • Entrées numériques : 2x optiques Toslink, USB asynchrone, coaxiale RCA, Bluetooth AptX-HD
  • Section DAC : PCM 32 bits/384 kHz, DSD natif ou DoP 11,2 MHz, MQA
  • Sortie casque : niveau max. >3,3 Vrms sous 30 Ω
  • Contrôle : port RS-232, entrée IR mini jack, sortie et 1 trigger 12 V DC mini jack, port Ethernet
  • Consommation :
    - Veille en mode “Green” : <0,4 W
    - Veille, mode “Power Save” : 7 W
    - Veille, mode “Normal” : 70 W
    - Fonctionnement standard : 120 W
    - Deux canaux à 1/8e de puissance : 240 W
  • Dimensions : 43,8 x 14,5 x 50,7 cm
  • Poids : 28,1 kg
  • Prix : 8950 €

Site web du constructeur : www.marklevinson.com

Notre avis

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Équipement : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Mark Levinson

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework