Test KEF LS50 Wireless II : des enceintes actives au format compact, reines de la Hifi haut de gamme connectée

Kef LS50 Wireless II ONmag 1 award

Fonctionnant par paire stéréo, les KEF LS50 Wireless II se présentent comme des enceintes Hifi compactes, actives et connectées, ultimes. Dernières-nées d'une prestigieuse série, elles ont la lourde tâche de perfectionner l'impressionnante expérience offerte par leurs aînées. Un son amélioré et une connectivité plus poussée ? C'est ce que nous allons découvrir.

LA SUITE APRÈS LA PUB

KEF LS50 Wireless II

Type : enceintes actives Hifi connectées
L'avis d'ON-Mag :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 2 500 euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

De la Hifi haut de gamme dans un format compact

Pour les habitués de la première version des LS50 Wireless, aucun changement de prime abord. Les KEF LS50 Wireless II sont des enceintes actives, au format bibliothèque (d’inspiration monitoring). KEF ayant pris soin d’arrondir tous les angles (pour l’acoustique et l’esthétisme), leurs coffrets, particulièrement inertes et rigides, sont principalement réalisés en panneaux de MDF et comportent de nombreux renforts internes. Les LS50 Wireless II sont disponibles en plusieurs finitions, dont certaines colorées : noir mat, blanc mat, rouge, gris titane.

 Kef LS50 Wireless II ONmag 11

La fabrication, à défaut de s’engouffrer dans le luxe et l’extravagance, est simplement irréprochable. Les KEF LS50 Wireless II sont parfaitement assemblées, denses, les finitions ne montrant aucune petite imperfection. Un très discret écran indicatif placé sur le sommet de l'enceinte droite (même s'il est possible d'inverser les canaux) et une télécommande, sommaire mais pratique, permettent de contrôler le volume à distance. 

Toute la chaîne du son et plus encore

Alors que les premières LS50 Wireless proposaient une connectique déjà presque complète, mais une expérience sans fil/réseau encore un peu balbutiante, les KEF LS50 Wireless II passent clairement un cap en la matière, pouvant être considérées comme des enceintes totalement connectées.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 Kef LS50 Wireless II ONmag 12

Première libération : la possibilité de se passer de liaison filaire entre les deux enceintes. Une connexion propriétaire, instantanée et très stable, permet de prendre en charge les flux PCM jusqu'en 24 bits/96 kHz (contre 24 bits/192 kHz auparavant avec une interconnexion filaire), ce qui nous semble bien suffisant en pratique.

La connectique est presque identique à celle de la version précédente, le port USB-B de la première version étant remplacé par une prise HDMI eARC, sans doute pour s'orienter un peu plus vers des applications TV et Home Cinéma. Nous retrouvons deux entrées audionumériques, sur prises optique et coaxiale, ainsi qu'une entrée Ligne analogique mini jack 3,5 mm.

 Kef LS50 Wireless II ONmag 9

Mais c'est avant tout par leurs fonctions réseaux que les KEF LS50 Wireless II se distinguent. Alors que les premières permettaient la prise en charge, via l'ancienne application, de quelques applications de streaming, cette version 2020 apporte une compatibilité plus large grâce à l’adoption des protocoles Apple AirPlay 2, Google Chromecast, UPnP/DLNA, Spotify Connect, Tidal Connect, et bientôt une compatibilité avec le très audiophile système Roon. Les KEF LS50 Wireless II peuvent donc pratiquement tout faire.

L'application royale

Centre de pilotage des fonctions connectées, l'application KEF Connect intègre pratiquement toutes les applications de streaming classiques.

Ne se limitant pas à ce simple usage, cette application, à la fois claire et complète, permet d'accéder à la totalité des réglages des enceintes LS50 Wireless II, que ce soit la sélection des entrées, du volume, mais également d'options sonores avancées.

LA SUITE APRÈS LA PUB

En plus d'un réglage classique des basses et des aigus, KEF pousse le traitement sonore dans ses retranchements. Un mode Desk (bureau) et un mode Wall (mur) permettent de s'adapter au mieux à la position des enceintes, en modifiant quelques paramètres en conséquence. Une option Phase Correction, activée par défaut, propose de corriger l'éventuel écart de phase entre le tweeter et le boomer, chose rendue possible par le filtrage actif et la bi-amplification.

 Kef LS50 Wireless II ONmag 20
Haut de gamme, les Kef sont surtout très complètes, permettant de se passer de la grande majorité des éléments classiques type ampli et carte son.

Il est également possible de définir une fréquence de coupure passe-bas. Cela permet soit d'éviter à l'enceinte de trop faire déborder ses basses fréquences, soit d'adjoindre aux enceintes un ou deux caissons de basses dédiés. Pour ceux-ci, une fréquence de coupure (passe-haut) est également à définir, entre 40 Hz et 250 Hz.

C'est simple, les KEF LS50 Wireless II proposent une expérience très poussée, pouvant s'adapter à pratiquement tous les environnements acoustiques.

Raffinement extrême, aux limites du volume

Extrêmement ambitieux, le fameux haut-parleur Uni-Q de KEF passe ici à la douzième génération. Ce haut-parleur de type coaxial (tweeter et boomer sur le même axe) intègre le tweeter au sein même du saladier du boomer, grâce à la petite taille de l'aimant en néodyme. Cela permet aux deux haut-parleurs d'utiliser des moteurs magnétiques séparés et d'être placés sur un même plan (et non légèrement décalés).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Kef LS50 Wireless II ONmag 19
Le transducteur Uni-Q en vue éclatée. Nous remarquons bien le circuit magnétique indépendant du tweeter.

Combiné au filtrage actif, à la bi-amplification (classe D pour le boomer, classe A/B pour le tweeter) et au système de traitement numérique, cela permet d'éradiquer les problèmes de phase, tout en profitant des avantages du HP coaxial, comme l'utilisation du cône du boomer comme pavillon de dispersion pour le tweeter.

Ce haut-parleur est ici amélioré par rapport aux générations précédentes, grâce à l'adoption d'un nouveau système d'absorption, baptisé MAT, réseau labyrinthique ayant pour but d'éliminer 99% de l'onde arrière du tweeter.

 Kef LS50 Wireless II ONmag 21
Le nouvel absorbeur MAT. Son réseau labyrinthique permet de disperser des canaux de fréquences spécifiques dans des canaux dédiés.

À l’écoute, soyons directs, les KEF LS50 Wireless II sont aussi brillantes qu'elles l'annoncent. Les médiums et les aigus, très bien définis et équilibrés, sont d'une autorité et d'un naturel désarmants. Les aigus, en particulier, disposent d'un niveau de détails et d'une pureté vraiment impressionnants, le tout sans aucun pic artificiel. Le guide d'ondes en couronne du tweeter effectue un excellent travail sur la dispersion des aigus, beaucoup plus étendus sur les côtés que chez la plupart des concurrents. En résulte une scène sonore toujours aussi cohérente, profonde et extrêmement vaste, vraiment dans le haut du panier pour un tel produit.

 Kef LS50 Wireless II ONmag 15
Une vue rapprochée du tweeter permet de bien discerner sa structure. La membrane est abritée derrière une structure de dispersion.

Le point le plus intéressant reste la grande polyvalence de ces enceintes. Quels que soient les usages, de la musique au cinéma, ou les styles, du plus raffiné au plus énergique, les enceintes KEF paraissent s'adapter à la perfection, passant d'un calme olympien à un dynamisme infernal en un claquement de doigts.

L'extension dans les basses est également très impressionnante pour un tel volume, les KEF LS50 Wireless II descendant sans mal autour des 40 Hz (commençant à vraiment décroître ensuite). Néanmoins, même avec un aussi bon résultat, les LS50 Wireless II ne réalisent tout de même pas de miracles dans les extrêmes basses, ne conservant pas une aussi belle maîtrise ni un aussi haut niveau de détails que dans les médiums et les aigus.

Assurant la totalité de la chaîne du son, avec une maîtrise quasi complète, les KEF LS50 Wireless II ne déçoivent vraiment pas, s'affichant parmi les meilleurs modèles en la matière. 

Notre avis

  • Fabrication :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Ergonomie :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Connectivité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Performance :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Musicalité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Spécifications

  • Type : enceintes actives connectées
  • Topologie : 2 voies avec filtrage actif et bi-amplification
  • Haut-parleur Uni-Q de 13 cm de 12ème génération, avec tweeter à dôme en aluminium de 25 mm et boomer à cône en aluminium
  • Puissance (par enceinte) : ampli classe D 280 W (boomer), ampli classe AB de 100 W (tweeter)
  • Système d'absorption acoustique MAT à l’arrière du tweeter
  • Technologie de traitement Music Integrity Engine
  • SPL Max : 108 dB
  • Lecture : PCM jusqu'en 384 kHz/24 bits, DSD256, MQA
  • Interconnexion (entre les deux enceintes) : sans fil, ou via câble RJ45
  • DHT : 0,07%
  • Entrées numériques : optique, coaxiale RCA, HDMI eARC
  • Entrée analogique : jack 3,5 mm
  • WiFi, Ethernet, Bluetooth
  • Compatibilité : Spotify Connect, Tidal Connect, AirPlay 2, DLNA/UPnP, Google Chromecast, Roon Ready (via mise à jour)
  • Prix : 2 500 euros la paire
 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Kef

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework