icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Focal Stellia : quand le meilleur casque Hifi fermé met à l'honneur le vrai luxe made in France

Focal Stellia ONmag logo

Plus de deux années après son incroyable casque Utopia, le français Focal franchit une nouvelle étape avec la mise en place de son faux jumeau fermé. Le nouveau modèle Focal Stellia est ainsi une promesse de luxe et de pure audiophilie qui profite également des avantages d'un casque Hifi à oreillettes en charge close. Annoncé début 2019, le Focal Stellia reprend dans les grandes lignes la partie sonore de son grand frère afin de s'adapter à un public qui souhaiterait un peu plus d'intimité et un tarif un peu plus léger. Est-il pour autant le grand casque que nous attendions ?

Focal Stellia

Type : casque Hifi circum-auriculaire fermé
L'avis de ON-Mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
Prix : 3000 euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

 

L'irrésistible charme du luxe

Focal ne trompe décidément pas son monde. La promesse de luxe était là, le Français fait plus que la respecter. Dès le premier contact avec l'immense boîte du casque Focal Stellia, nous sommes cueillis par l’omniprésence de cuir d'excellente qualité. Dans un compartiment, se loge une seconde petite boîte, elle aussi tout habillée de cuir, abritant les câbles jack et XLR (symétrique) dans des emplacements dédiés en mousse thermoformée. Dans ce même compartiment, un petit étui façon grand portefeuille, bien évidemment en cuir, accueille la documentation. Le reste du coffret est occupé par le large étui de rangement du casque dont les inscriptions rappellent l'intégralité de la gamme de produits Hifi de Focal. Cet étui est rigide et recouvert de tissu de fabuleuse facture. Sur tous les points du packaging, Focal fait parler le luxe made in France avec brio, bien au-delà de ce qui existe chez la concurrence.

Focal Stellia ONmag 9

Et que dire du casque Focal Stellia en lui-même ! Bien sûr on pourra trouver le design trop chargé ou tape-à-l'œil, mais là aussi nous sommes dans ce qui se fait de mieux en la matière. Un peu différent de l'Utopia avec ses touches carbonées, le Stellia affiche une robe entièrement bronze/cognac en aluminium anodisé avec une large utilisation du cuir. L'assemblage et la finition sont irréprochables, et à moins de véritablement le martyriser, le casque pourra tenir très longtemps. Focal livre le Stellia avec deux câbles : le premier à terminaison jack 3,5 mm, relativement court (1,2 m) pour une orientation légèrement nomade ; le second, d'une longueur de plusieurs mètres, utilise une connectique XLR 4 broches de la marque Neutrik.

Focal Stellia ONmag 33

Malgré son poids supérieur à 400 g, le Focal Stellia offre un confort irréprochable car il est parfaitement équilibré, les coussinets bien enveloppants faisant le reste. Ce casque laisse suffisamment de marge de réglage pour s'adapter à toutes les morphologies de têtes, et la grande souplesse de ses coussinets lui permet d'être parfaitement recommandable aux porteurs de lunettes. En tant que casque fermé, il propose une isolation phonique assez correcte. Bien qu'il soit présenté en partie comme un modèle nomade ultra haut de gamme, il faudra tout de même rester dans des environnements semi-bruyants, comme un café ou une rue pas trop agitée pour l'utiliser. Cela est déjà un luxe et en pratique, l'isolation phonique est assez nettement supérieure à celle du modèle Focal Elegia. Bien sûr, pour un tel usage, il faudra aussi composer avec ses dimensions quelque peu déraisonnables.

Le son du béryllium : une leçon de maîtrise

Pour un constructeur, passer de la conception d'un casque ouvert à celle d'un modèle fermé n'est pas toujours chose facile. Focal tente ici d'adapter un transducteur à membrane en béryllium, proche de celui de l'Utopia, à une charge close. La chambre acoustique combine à la fois une petite mousse dense pour amortir l'onde arrière et des parois hérissées de petites pyramides afin de casser les ondes stationnaires. Et cela marche ! À l'écoute, bien que ce casque soit un peu différent de son grand frère, il ne peut définitivement pas être considéré comme inférieur.

Focal Stellia ONmag 38
Membrane en béryllium pur, une couleur grise assez caractéristique de ce matériaux

La signature sonore du Focal Stellia est à la fois typique de la marque, tout en étant très accessible. On retrouve clairement ce qui fait la force du transducteur béryllium : des aigus d'une qualité exquise, à la fois très naturels, étendus et très détaillés. Ce matériau rare exprime sa toute-puissance dans le domaine tout comme il pouvait déjà le faire sur l'Utopia. De plus, il ne possède plus cette légère pointe de brillance que certains considèrent comme de la sécheresse, un des rares griefs que l'on pouvait avoir à l'encontre de l'Utopia. Le Stellia se comporte davantage comme une version évoluée de l'Elegia.

Focal Stellia ONmag 43
Focal ne propose pas un ammortissement empirique à base de mousse acoustique, il propose une vraie conception fermée

Ainsi retrouvons-nous cet extraordinaire espace sonore digne des vrais casques ouverts, mais également un sublime naturel du spectre sonore. En l'état, le Stellia est même un casque un peu plus joueur que les autres Focal de la gamme Hifi. Une légère pointe dans les basses lui permet de gagner légèrement en impact, il est ainsi un peu moins neutre que le très (trop ?) transparent Utopia. À ce titre, il risque bien de devenir le casque le plus populaire lors des salons audiophiles. Car s'il n'est pas aussi impressionnant et aussi profond que son grand frère pour les enregistrements acoustiques de classique ou de jazz par exemple, il devient un peu plus passe-partout, un peu plus polyvalent dans un certain sens.

Difficile de lui trouver un concurrent parmi les autres casques fermés du marché tant il conserve cette incroyable maîtrise, ce sens du détail, cette qualité des timbres. Sans être aussi amples que sur un bon casque planaire, les basses du Stellia sont animées de beaucoup d'énergie et de précision. Il ne manque que des membranes de transducteurs d'un diamètre un peu plus important pour passer un cap en la matière.

Focal Stellia ONmag 40

Le Focal Stellia combine deux avantages. Premièrement il est extrêmement facile à alimenter, une simple sortie de baladeur ou de smartphone ne pose déjà pas de problème côté puissance. Deuxièmement, il s'améliore grandement au contact de bons duos DAC-amplificateur. Par exemple, la différence entre une sortie de smartphone et un branchement sur le baladeur audiophile iBasso DX160 est déjà énorme. Le Stellia gagne en ouverture et en autorité. Donnez-lui une configuration haut de gamme de salon, il affine encore son caractère fabuleusement audiophile.

Il ne marquera peut-être pas l'histoire audio au même titre que l'Utopia, mais le Focal Stellia constitue une prouesse au moins aussi grande. Tout simplement le meilleur casque fermé jamais imaginé, un poil moins technique mais aussi musical, et même peut-être plus, que son grand frère.

Focal Stellia ONmag 28

Le Focal Stellia sur le banc d'essai

Focal Stellia Réponse en fréquence
Ci-dessus, réponse en fréquence non compensée du Focal Stellia, un très bon exemple d'équilibre avec une petite pointe de basses et quelques oscillations dans les aigus.

Focal Stellia distorsion
Mesure de la distorsion à 95 dB. La distorsion reste extrêmement contenue sur l'ensemble du spectre.

Spécifications

  • Type : casque Hifi fermé à transducteurs électrodynamiques
  • Transducteurs : 40 mm à membranes en béryllium
  • Réponse en fréquence : 5 Hz à 40 kHz
  • Impédance : 35 Ohms
  • Sensibilité : 106 dB
  • Poids : 435 g
  • Fourni avec : boîte de rangement thermoformée, câble court à terminaison jack 3,5 mm, câble long à terminaison XLR 4 broches
  • Prix : 3000 €

Site web de la marque : www.focal.com

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE CASQUES HIFI

L'avis de ON-mag

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Performances techniques : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Musicalité :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Focal

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework