icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test casque Hifiman Ananda : l'orthoplanar au caractère urbain et aux performances percutantes

Hifiman Ananda test ONmagFR

L'Ananda constitue l’une des plus récentes réalisations du spécialiste sino-américain des casques à transducteurs orthoplanar. Dérivé du modèle Edition X V2, il se veut encore plus facile à alimenter, plus facile à porter et plus abordable.

Hifiman Ananda

Type : casque orthodynamique à oreillettes circum-auriculaires ouvertes
L'avis de ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
Prix de lancement : 1000 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS MAGAZINES ET GUIDES EN LIGNE

Hifiman a été créé en 2007 à New York par le Dr. Fang, qui en est toujours le propriétaire. La société dispose de bureaux aux États-Unis, mais aussi en Chine pour la R&D, à proximité de ses unités de production. Dès le début, elle s'est spécialisée dans les baladeurs, les écouteurs et casques purement audiophiles. Après une douzaine d'années d'existence, son catalogue comporte des dizaines de références, couronnées par un ensemble unique et totalement High End, le système Shangri-La, composé d'un casque à transducteurs électrostatiques et d'un ampli à tubes dédié, le tout à 50 k€.

L'Ananda constitue le nouveau point d'entrée dans le haut de gamme chez Hifiman, puisque ses immenses oreillettes reprennent la forme allongée, de section ovoïde, des modèles de référence HE 1000 V2, Edition X V2 ou Arya. Il est équipé de transducteurs orthoplanar (ou orthodynamiques) propres à la marque. Les diaphragmes plats de ces transducteurs mesurent environ 9 cm de haut pour 7,5 cm de large. Ils sont de type NsD (Neo supernano Diapragm) 80 % plus fins que ceux des générations précédentes, d'après les dires d'Hifiman, avec une épaisseur comprise entre 1 et 2 microns. Ils ont été optimisés pour offrir un rendement très élevé (103 dB) pour des transducteurs orthoplanar et une impédance réduite, de 25 Ω, afin que l'on puisse les alimenter par n'importe quel petit baladeur ou smartphone.

Par rapport à l'Edition X V2, l'arceau de l'Ananda a était légèrement simplifié. Il a perdu l'articulation horizontale des oreillettes et il est plus arrondi. Sa conception fleure bon l'artisanat et toujours le look Steampunk. La structure, réalisée à partir de lames de métal cintrées, est maintenue sur le dessus par un large bandeau appui-tête en similicuir habillé de feutre sur l'intérieur. Malgré cet aspect un peu rustique, le Hifiman Ananda s'avère à l'usage d'un confort de bon niveau, se caractérisant par un poids et un serrage correctement répartis. Surtout, il nous a totalement emballés à l'écoute.

La restitution sonore du Hifiman Ananda se caractérise par de très beaux timbres, une image stéréophonique très vaste, un médium ouvert, des aigus d'une grande douceur... des qualités que l'on retrouve souvent sur les bons casques orthoplanar. Mais, il nous a surpris par son énergie, sa nervosité, sa densité, son impact proches de ce qu’offrent les casques électrodynamiques clos les meilleurs dans ce domaine. Le Hifiman Ananda n'a pas cette approche un peu trop lisse et effacée de beaucoup de modèles orthoplanar. Il est physique, intense, d'une rare aisance à moduler les basses. Il nous a délivré un groove envoûtant sur le morceau de Rap nonchalant "Spray" de Sneakk avec Tyga & YG. L'instrumental de "Song for Dream" d'Indochine était aussi d'une rare férocité, conciliant à la fois puissance, corps et énergie. Ce casque Hifiman Ananda est étonnant et va (dans le très bon sens) à l'encontre de ce à quoi on aurait pu s'attendre.

Le Hifiman Ananda décortiqué par ON-Mag

Le Hifiman Ananda sur le banc de mesure ON-mag

Hifiman Ananda RF

La réponse en fréquence du Hifiman Ananda est légèrement physiologique. Le modèle que nous avions pour test présentait un petit écart dans le bas du spectre entre l'oreillette droite et l'oreillette gauche en dessous de 50 Hz.
À noter aussi : la petite bosse autour de 50 Hz est plus ou moins marquée selon la position en hauteur des oreillettes (qui sont très larges) par rapport aux oreilles.

Hifiman Ananda disto 84

De bons résultats dans l'ensemble à la mesure de distorsion pour un niveau moyen pondéré de 84 dB. Le taux se situe en dessous de 5 % dans le bas du spectre.

Spécifications

  • Type : casque orthodynamique à oreillettes circum-auriculaires ouvertes
  • Impédance : 25 ohms
  • Sensibilité : 103 dB
  • Réponse en fréquence : 8 Hz à 55 kHz
  • Transducteurs : orthoplanar d'environ 9 x 7,5 cm
  • Poids : 399 g
  • Câbles : interchangeables, un de 1,5 m avec prise mini-jack coudée, un autre de 3 m avec prise jack 6,35 mm
  • Coussinets : habillés de polyester micro-perforé et similicuir
  • Prix : 1000 €

Site web du constructeur : hifiman.com

>>> À LIRE AUSSI : TOUS NOS TESTS DE CASQUES HIFI

Notre avis

Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Design, ergonomie, confort : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)

Polyvalence : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)

Performances pures : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)

Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Hifiman

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework