Test Final Audio E5000, des écouteurs intra-auriculaires audiophiles qui donnent une bonne claque de musicalité

Final E5000 OnTopAudioAward

Empruntant des voies atypiques, parfois assez ésotériques, Final Audio Design est une marque de casques et écouteurs audiophiles haut de gamme qui ne cesse de nous surprendre. Démonstration de son savoir-faire avec les intra-auriculaires E5000, qui nous ont laissés sans voix.

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Chez ON-mag, nous avons rencontré pour la première fois, pour de vrai, la marque Final Audio Design, de la société japonaise S'Next, lors d'une présentation presse au salon High End de Munich 2013, à l'occasion de l’arrivée de la marque en Europe. Sa démarche nous avait à la fois interpelés et aussi presque parue farfelue à l’époque. Puis en se renseignant un peu plus, nous avions appris que son fondateur, M. Kanemori Takai, était de ces créateurs audiophiles japonais qui ne connaissent pas de limite, et qui ont contribué par leurs recherches et leurs expérimentations à développer la Hi-Fi High End des années 1970/80.
Sa démarche, extrémiste, ésotérique, jusqu'au-boutiste... il l'a ensuite appliquée aux écouteurs intra-auriculaires et aux casques. Cela a tout d'abord donné naissance à la série d'écouteurs Piano Forte, des réalisations uniques, exemplaires, hors norme, digne de l'orfèvrerie, avec des coques dans différents alliages de métaux, plus ou moins recherchés ou précieux, sans embout, d'une conception inspirée des haut-parleurs à pavillon.
Est venu ensuite le premier casque Piano Forte, tout aussi perturbant, alliant transducteur électrodynamique et armature balancée, qui s'est décliné en gamme Sonorous culminant avec un modèle pesant plus de 600 g et proposé à 4000 €.
Plus récemment, la marque Final Audio Design a su également se démocratiser. Son fondateur a désormais disparu, mais elle n'a pas perdu son esprit de recherche et d'innovation, comme le prouve par exemple son nouveau casque orthoplanar D8000, dont nous vous proposerons le test prochainement.

Une déclinaison à transducteur électrodynamique d'un modèle à armature balancée que nous considérons comme une référence absolue

Nous avons testé l'année dernière la paire d'écouteurs Final F7200 à un peu moins de 500 €, que nous considérons comme une référence absolue dans son domaine. Mais la marque japonaise nous prouve ici avec les E5000 qu'elle sait aussi faire de « bonnes choses plus abordables ». Tout comme leurs aînés, les Final E5000 sont de tout petits écouteurs filaires, de moins de 25 g, en inox poli usiné dans la masse, au look élégant et épuré, n’embarquant plus des transducteurs à armature balancée, mais des transducteurs électrodynamiques. Ils sont équipés d'un câble détachable torsadé à gaine translucide, du plus bel effet et de qualité audiophile haut de gamme.
Parmi les accessoires, nous trouvons également des crochets tours d’oreilles, utiles quand on est en mouvement. Ces derniers, bien que minimalistes, remplissent correctement leur office et font qu’on peut porter les Final E5000 à la manière "d’oreillettes de scène". L’isolation passive est correcte, ainsi que la tenue et le confort.

Du grave à l'aigu, une finesse et une rapidité exceptionnelles

À l’écoute, rarement il nous a été donné d’entendre autant de détails dans d’aussi bonnes conditions. Rien ne manque, rien n'est en trop. Nous avons été impressionnés par tant de clarté, par la foultitude de nuances restituée, des petits sons insoupçonnés, la découverte d’instruments sur des morceaux pourtant écoutés des centaines de fois. Ce fut le cas notamment de "Fotzepolitic", de Cocteau Twins (Album "Heaven Or Las Vegas"). Les Final E5000 sont aussi à l’aise pour restituer de la musique classique avec "Peer Gynt" Suite n°1 Op.46 : 4 "In The Hall Of the Mountain King", qu’un morceau électro comme "Falling" de Digitalism. La restitution est franche. Les basses sont percutantes. Elles disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues sans occulter les sonorités plus aigües qui arrivent en simultané.
Il est totalement inhabituel de tomber sur des écouteurs qui apportent autant de précisions sans pour autant sacrifier l'équilibre tonal, être trop analytiques ou "inexpressifs". Personnellement, nous sommes fans. Les Final E5000 ont bien une sensibilité un peu faible, qui oblige à pousser pas mal le volume si l'on veut écouter de la musique fort dans les transports en commun par exemple, mais en dehors de cette petite limite, nous n'en voyons pas vraiment d'autre. Ces écouteurs sont élégants et fonctionnent à merveille.

Les écouteurs Final E5000 sur le banc de mesure

La courbe de réponse de ces écouteurs Final E5000 est assez étonnante, car manifestement descendante. Cela doit se traduire par une restitution très douce et chaleureuse. On note aussi sa grande régularité, son absence d'accident et l'excellente symétrie entre l'oreillette gauche et la droite

Final E5000 reponse en frequence

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les écouteurs Final Audio E5000 décortiqués par On-Mag

Spécifications

  • Type : écouteurs intra-auriculaires filaires
  • Transducteurs : électrodynamiques de 6,4 mm
  • Impédance : 14 ohms
  • Sensibilité : 93 dB/mW
  • Câble : détachable, à connecteurs MMCX, conducteurs OFC plaqués argent
  • Accessoires fournis : 5 tailles d’embouts, pochette de rangement ronde en silicone, crochets tour d'oreille
  • Poids : 24 g
  • Prix : 250 €

Notre avis

Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)

Ergonomie/confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Qualité audio : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Final Audio Design

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework