Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Audio-technica AT-HA5050H et ADX5000 : DAC/ampli + casque ultimes, pour couple audiophile de rêve

Audio technica AT HA5050H ADX5000 test

Présenté pour la première à l’IFA 2017, le casque Hi-Fi Audio-technica ATH-ADX5000 est désormais le modèle phare, le nouveau fleuron, la vitrine du savoir-faire de la marque japonaise. Pour pousser ses performances jusqu'à leur paroxysme, nous avons décidé de l'associer à l'Audio-technica AT-HA5050H, en quelque sorte le DAC/ampli casque ultime capable d’alimenter n’importe quel modèle, même ceux qui présentent une très haute impédance.

Nous commencerons donc par la nouveauté de cette rentrée avec le casque ATH-ADX5000. Associant tout le côté "fait à la main" de ce fabricant japonais et une longue expertise acquise au fil des ans depuis sa création en 1962. L’ATH-ADX5000 a de solides ambitions puisqu’il vient se frotter aux modèles haut de gamme qu’ils soient ortoplanar, comme les HifiMan ou Audeze, ou électrodynamiques comme, les Focal Clear et Utopia ou encore le Grado PS2000e.
Audio-Technica a pour lui une très longue expérience, avec la conception de casques abordables pour le grand public, mais aussi dans d’autres domaines souvent réservés au monde professionnel où sa place est largement acquise.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

La légèreté et le confort d’écoute : les deux ingrédients indispensables pour un casque

L’ATH-ADX5000 est donc un casque ouvert de type circum-auriculaire ou "Over-Ear" à larges diffuseurs. Ce qui surprend le plus lorsqu’il est entre nos mains ou plutôt sur nos oreilles, c’est son poids plume : 270 g sans câble de liaison. Les protections des oreillettes en structure nid d’abeilles concourent très certainement à cette faible masse et donc à un confort d’écoute durant de longues heures sans qu’aucune gêne ne se fasse sentir. Leur design, associé aux contours fermés, réduit la ventilation latérale, contribue à éliminer toute perte de pression d’air et donc à une meilleure efficacité. Les deux coussinets et l’arceau sont recouverts d’Alcantara, tandis que les articulations arceau/coques sont en magnésium d’une grande légèreté et résistance. Toutes les pièces ont été assemblées à la main à Tokyo. Chaque Audio-technica ATH-ADX5000 porte son numéro individuel de série gravé au laser. Par ailleurs, les deux cadres qui maintiennent les transducteurs sont ajustables pour s’adapter à toutes les morphologies.

AudioTechnicaATHADX5000Angle

De larges Transducteurs et des moteurs à aimants en Permendur selon une technologie appelée Core Mount

Les membranes des transducteurs de l'Audio-technica ATH-ADX5000 font 58 mm de diamètre et sont recouvertes d’une fine couche de tungstène afin d’optimiser la tenue en puissance. Elles ont été élaborées pour obtenir une excellente rigidité et une faible masse. Comme on le devine sur les photos, une sorte de protection est placée au centre des membranes. Elle protège le transducteur au grand complet avec le circuit magnétique avec ses bobines en cuivre ultra pur et aimants à base de néodyme Permendur au sein d’un montage central dit "Core Mount". Ce montage "Core Mount" prend place au milieu d’un déflecteur en PPS (polysulfure de phénylène et fibre de verre), une conception qui augmente la stabilité des mouvements de la membrane et donc privilégie un son transparent et riche en même temps.

ATH ADX5000 Core mount

Le câble de liaison d’origine de l'Audio-technica ATH-ADX5000 fait trois mètres de long et est formé en cuivre pur sans oxygène 6N-OFC avec des prises A2DC (Audio Designed Detachable Coaxial) en acier inoxydable. De plus, et pour finir, l’ATH-ADX5000 est livré dans une magnifique mallette de rangement rigide afin de bien protéger ce casque durant les transports.

Audio-technica AT-HA5050H : un convertisseur Hi-Res et amplificateur pour casques à multiples impédances de sortie

Contrairement au casque, le poids de l’ampli est plus que conséquent, pour un appareil de ce type, puisqu’il avoue 11 kg sur la balance. C’est en ouvrant l’appareil que nous en comprenons mieux la raison. Mais d’abord, faisons le tour du propriétaire. La face avant nous indique déjà toutes les capacités de cet appareil de très haut niveau. Son utilisation semble avoir été aussi bien prévue pour le monde pro que pour le public audiophile le plus exigeant. Audio-technica annonce que son AT-HA5050H est conçu pour alimenter n’importe quel casque dont l’impédance comprise entre 16 et 600 Ω, vu sa conception et les moyens mis en œuvre, cela ne nous semble pas une hérésie.

Audio technica AT HA5050

Petit, trapu, le châssis nous fait penser à celui d'un Marantz vintage avec un habillage tout en aluminium brossé couleur champagne que soutient visuellement une plaque en bois massif placée tout en bas. Juste à la droite du bouton de mise en marche, nous avons un petit sélecteur de source à quatre positions : USB (synchrone ou asynchrone), S/PDIF et entrées analogiques symétrique ou asymétrique. Deux rangées de diodes nous indiquent la résolution et la fréquence d’échantillonnage des flux numériques lus. Ensuite viennent deux rangées de quatre prises chacune, placées à l’horizontale, qui sont autant de sorties casques. L’utilisateur pourra y connecter pas moins de 8 casques en même temps et surtout choisir l’impédance de sortie pour chacun d’entre eux (entre 120 Ω et 0.1 Ω).

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE GUIDE 2018 DES CASQUES ET ÉCOUTEURS AUDIOPHILES
---------

Nous vous avions prévenu, l’ATH-HA5050H est prêt à tout. Une molette, impressionnante de douceur, règle le volume et deux petits vumètres rétroéclairés Sifam indiquent le niveau atteint. Un dernier petit sélecteur permet de régler la sensibilité de ces deux vumètres suivant l’impédance de sortie choisie et le rendement du casque.

Audio Technica ATH HA5050H D 1200

À l’arrière, la partie Dac (convertisseur) accueille un port USB asynchrone et une entrée coaxiale S/PDIF ainsi que deux entrées analogiques : une symétrique par XLR (associé à deux Input Tranformer Lundahl LL 1532) et une asymétrique par RCA. Nulle trace d’une quelconque sortie pouvant faire de cet ampli un préamplificateur, il a été conçu pour un seul usage : pouvoir alimenter tous les types de casques et écouteur du marché.

Une alimentation vraiment surdimensionnée qui part d’un transfo R-Core

Sous son capot, l'Audio-technica AT-HA5050H est divisé en deux parties distinctes que sépare un logement isolé qui abrite tout le traitement numérique. Le circuit de conversion est ainsi protégé de toutes interférences électromagnétiques issues de l’alimentation et plus particulièrement du transformateur. Impossible à démonter, nous n’avons pas pu apercevoir quelle puce de conversion Audio-technica a choisi sur son modèle et n’étant pas très bavard sur le sujet, nous sommes restés sur notre faim. Un modèle de chez Burr Brown ou un AKM (AK4495SEQ) ? Notre cœur balance, mais ce que nous pouvons affirmer, c’est que la résolution est de 32 bits/384 kHz en PCM et DSD64 en natif. Le DSD128 est de son côté traité sous DoP, c’est-à-dire en version PCM.

Toute la partie droite de l'appareil est occupée par l’alimentation, plus que généreuse qui part d’un transformateur type RCore de la marque Phoenix Corps, mais customisé par Audio Technica. Toute la régulation comme le filtrage sert des tensions séparées pour chaque partie de l’appareil et les câbles de liaison de ces mêmes tensions sont tous en cuivre OFC tandis que les composants sont tous de très haute qualité. Cette alimentation pourrait même servir à un petit ampli Hifi intégré sans problème, tant elle est généreusement dimensionnée.

Audio Technica ATH HA5050H Vi 1200

«H» comme hybride : tubes et transistors en Pure Classe A

Nous en arrivons à la section de gain. Audio Technica a donc choisi le mode hybride pour son amplificateur. L’étage d’entrée est confié à deux tubes E88CC (équivalents des 6922 ou 6DJ8), des doubles triodes de chez JJ Electronics, un fabricant Slovaque qui propose des modèles ayant exactement les mêmes caractéristiques que les originaux. Placé sur deux dissipateurs de chaleurs, l’étage final est confié à un double push-pull de transistors bipolaires Toshiba 2SC5200N et 2SA1943N qui peuvent driver des casques jusqu’à 600 Ω d’impédance (3.3 mW). Ils sont sélectionnés et appairés pour leurs caractéristiques électriques avant d’être montés. La réserve d’énergie vient de 4 condensateurs Nichichon High Grade de 1000 µF chacun et on ne compte pas le nombre de capacités Wima sur le trajet du signal, le tout pour s’assurer des meilleurs résultats en matière de musicalité et de stabilité. Au milieu de ce circuit d’amplification, un magnifique potentiomètre Alps a été implanté au plus près de ces étages afin que les pertes soient réduites au maximum. Une tige en métal le relie au bouton de volume situé sur la face avant. Comme nous le voyons, Audio-technica a mis la barre assez haut pour son amplificateur pour casque ultime. Le choix de la technologie, la qualité des composants, comme l’implantation rationnelle et le degré de fabrication, il est clair que rien n’a été fait au hasard. Maintenant, il ne reste qu’à tester ce couple, mais une chose est sûre, nous donnons au nouveau casque ATH-ADX5000, un des tout meilleurs amplis casque du marché.

À l'écoute : une ouverture et une transparence dans l'aigu magnifiques, accompagnées d'un grave d'une aisance et d'une souplesse remarquables

Bien entendu, les écoutes de l’amplificateur Audio-technica AT-HA5050H se sont déroulées avec le tout nouveau casque ATH-ADX5000 que nous avons pu avoir en avant-première, mais pas seulement. Connecté directement à un lecteur réseau Lumin A1 avec des câbles sans compromis Esprit Eterna, nous l’avons aussi essayé avec d’autres casques dont le modèle orthoplanar Hifiman Edition X par exemple. Nous avons également fait la comparaison avec l’ATH-ADX5000 à partir d’autres amplificateurs comme le romantique Sugden HA4. Le but de toutes ces manœuvres a été de bien cerner les caractéristiques sonores de chacun de ces deux produits Audio Technica. Alors inutile de vous faire attendre plus longtemps, l'ATH-ADX5000 est une incontestable réussite sur tous les plans. Nous avons l’habitude, avec cette marque, de rencontrer des sonorités très claires, transparentes et totalement dégraissées dans le bas du spectre. Il en est différemment avec ce casque qui, en plus d’une ouverture dans l'aigu assez magnifique, est capable de jouer du grave avec une aisance et une souplesse plus que remarquable. Le son est limpide, avec une onctuosité que nous n’avons pas encore rencontrée dans cette gamme de prix. C’est non seulement ouvert et détaillé, mais ça a du corps, du grain et foisonne de matière.

---------
À LIRE AUSSINOS AUTRES TESTS D'AMPLIS CASQUE

---------

Certes, nous pouvons reconnaitre tout de suite la signature Audio Technica avec cette finesse dans le haut du spectre qui ne se dépare jamais d’une quantité affolante de détails et d’informations, comme si, d’une certaine manière, on nous avait enlevé tout ce qui nous sépare des musiciens comme des instruments. "L’Ode For St Cecilia’S Day" joué par le Musica Fiorita et dirigé par Danila Dold est magnifiquement reproduit. Nous entendons parfaitement le mordant du violon et autres instruments à cordes frottées. La voix de ténor de l’Aria est placée entre nos oreilles avec une très belle exactitude tant sur sa hauteur que sur son placement.
Le tout est magnifiquement timbré, entre légèreté et gravité. Il y a du contraste et du relief sonore, mais surtout ce casque associé avec l'amplificateur AT-HA5050H rentre au cœur de la musique. L’écoute est facile, flagrante quant à ses qualités de richesse harmonique et d’espace sonore qui prend une tout autre dimension avec cet ensemble. Le casque seul procure déjà cet effet sur un ampli de qualité. L’ampli AT-HA5050H de son côté apporte une stabilité et une énergie que nous allons retrouver sur de la musique plus moderne. Là, ça sonne juste et vrai.

En écoutant "Alejet" d’Omar Sosa avec son introduction à la Coltrane ou Miles Davis de son dernier disque "Eggun", nous sommes tout de suite frappés par le nombre de détails reproduits, par exemple la transcription totale et exacte du jeu du batteur. On entend parfaitement la frappe sur la caisse claire et les fûts comme toutes les percussions situées en arrière-plan. Le couple AT-HA5050H et AT-ADX5000 sait faire danser la musique tout en restant concentré sur l’essentiel : l’émotion. Tout concourt à ce résultat. Ces deux compères timbrent royalement, mais sont aussi vifs que précis. Et on ne note aucune crispation, aucune remontrée dans le haut, tout cela se passe avec une élégance et un raffinement suprêmes.
Mais que cela ne tienne, et poussons notre couple dans des régions Electro souvent pauvres en sonorité si le système ne s’y prête pas. Le tout dernier Rone, "Down for the Cause" envahit tout l’espace, la scène sonore prend une magnifique ampleur, mais n’est en aucune manière dépourvue de détails, de petits sons placés de-ci de-là. Le grave est tout simplement beau. Il associe souplesse, niveau et vélocité. Jamais confus ni lourd, ce registre est reproduit avec véracité même s’il s’agit d’un synthé basse. Les voix sont proches de nous au milieu d’un univers musical riche et bourré de mille sonorités. Ce couple arrive à tirer une incontestable émotion de cet album pourtant purement électronique.

Conclusion

On craque, on en veut encore tout en remerciant Audio Technica pour son travail. Ce couple donne un charme, une vie à la restitution sonore comme il nous arrive peu de fois d'en rencontrer. Le casque ATH-ADX5000 va devenir un redoutable concurrent dans sa gamme de prix. Sa clarté naturelle demande à être maîtrisée quelque peu, mais pour peu que nous lui donnions un ampli adapté, c’est l’une des meilleures écoutes que nous ayons faites cette année.

Spécifications du Casque Audio-technica ATH-ADX5000

  • Type : Casque circum-auriculaire ouvert
  • Taille des transducteurs : 58 mm
  • Sensibilité : 100 dB/mW
  • Réponse en fréquence : 5-50 000 Hz
  • Puissance d’entrée maximale : 1000 mW
  • Impédance : 420 Ω
  • Poids : 270 g (sans câble)
  • Câble : amovible de 3 m avec connecteurs A2DC en acier inoxydable au niveau du casque
  • Accessoires : petite valise de transport rigide.
  • Prix : 2 200 €

Notes du Casque Audio-technica ATH-ADX5000

  • Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Polyvalence : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Ergonomie et confort : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Performances techniques : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Musicalité: etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Spécifications du DAC/ampli casque Audio-technica AT-HA5050H

  • Puissance continue : 125 mW à 16 Ω à 3.3 mW à 600 Ω
  • Puissance instantanée max. : de 2.000 mW à 16 Ω à 62 mW à 600 Ω
  • Réponse en fréquence asymétrique : 5 Hz à 200 kHz (0.1 dB, -1 dB à 32 Ω, 10 mW)
  • Réponse en fréquence symétrique : 5 Hz à 200 kHz (0.5 dB, -2 dB à 32 Ω, 10 mW)
  • Distorsion : 0.08 % ou – (20 Hz à 32 Ω, 10 mW)
  • Gain : RCA 14 dB 5RCA), 13.5 dB (XLR)
  • Rapport signal bruit : 104 dB
  • Séparation des canaux : 70 dB
  • Connectique analogique : RCA et XLR
  • Connectique numérique : USB (32 bits/384 kHz PCM, DSD64 en natif, DSD128 en DoP), coaxiale (24 bits/192 kHz)
  • Sorties casque : 8x jack 6.35 mm (2x 0.1 Ω, 2x 33 Ω, 2x 82 Ω, et 2x 120 Ω)
  • Réglage vumètres : 0, -10, - 20 et -30 dB
  • Dimensions : 332 x 100 x 327 mm (LxHxP)
  • Poids : 11 kg
  • Prix : 6 000 €

Notes du DAC/ampli Audio-technica AT-HA5050H

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue (4,5/5)
  • Design/finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Fonctions/équipement :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Performances sonores pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue (5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Audio-Technica

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework