Test casques Audio-technica ATH-DSR7BT et DSR9BT : la révolution audionumérique est en marche

ATH DSR7BT DSR9BT web1

Dans le domaine des casques audio, les véritables innovations sont rares. En dehors de l'essor des fonctions Bluetooth, ces dernières années, il n'y a pas eu de grosse évolution. Aussi, avons-nous accueilli avec enthousiasme l'annonce des nouveaux casques Audio-technica ATH-DSR7BT et ATH-DSR9BT. En effet, ces deux modèles marquent une réelle rupture technologique en adoptant des transducteurs inédits qui fonctionnent totalement en numérique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La technologie Dnote du laboratoire Trigence consistant en un pilotage complètement numérique des haut-parleurs. Nous l'avons déjà rencontré sur une installation audio embarquée Clarion et elle fait aujourd'hui son entrée dans le domaine des casques. Quelques prototypes avaient déjà été présentés les années précédentes au Japon, mais c'est la première fois que des casques de ce type arrivent sur le marché européen. C'est Audio-technica qui inaugure cette technologie sur les casques. Il la présente sous le nom "Pure Digital Drive", et la décline sur deux modèles : l'ATH-DSR7BT (350 €) et l'ATHD-DSR9BT (600 €).

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE.
--------- 

Une vraie rupture technologique par rapport aux autres casques Bluetooth à amplis numériques classiques

Sans revenir trop en détail sur la technologie Dnote de Trigence que nous avons déjà expliqué dans de précédents articles, rappelons qu'elle consiste à alimenter directement la bobine ou les bobines des transducteurs par un ou plusieurs signaux audionumériques amplifiées. Par rapport à un casque sans-fil équipé d'un ampli numérique classique, l'étape de filtrage en sortie des étages de puissance, habituellement effectuée par des selfs, est éliminée et assurée directement par les bobines des transducteurs eux-mêmes. Il n'y a donc aucune étape de conversion numérique/analogique.

ATH DSR tech 1 web 

Cela peut sembler technique et abscons. Cependant, l'idée est particulièrement intéressante et innovante puisqu'elle permet d'éliminer des étapes de traitement audio réduisant ainsi les risques de pollution du signal musical. L'approche trouve en outre toute sa justification sur des casques sans-fil, en Bluetooth, sur lesquels la réception des signaux audio se fait uniquement en numérique. Mieux encore, si le casque Audio-technica ATH-DSR7BT ne dispose que d'une bobine mobile sur chacun de ses transducteurs, en revanche l'AH-DSR9BT en a quatre par transducteur. Chacune de ces bobines est adressée par un signal numérique différent, dédié à certaines plages de fréquence et spécialement préparé par la puce Dnote, afin d'accroitre la précision sonore.

ATH DSR tech 2 web

Des casques civilisés, qui n'ont rien à voir avec des monstres de technologies

C'est beau tout çà, mais en pratique que cela donne-t-il ? Rassurez-vous. Pour commencer, les Audio-technica ATH-DSR7BT et DSR9BT sont des casques certes haut de gamme, mais d'apparence classique, qui n'ont rien de monstres repoussants de technologie. Les deux modèles ont des oreillettes closes. L'ATH-DSR7BT reprend le style élégant, sobre et urbain de la série SR7 dont plusieurs modèles nous sont déjà passés entre les oreilles, notamment l'excellent ATH-MSR7 d'un confort et d'une ergonomie qui ne sont plus à démontrer.
L'ATH-DSR9BT adopte de son côté un aspect plus cossu et un peu plus technique. Esthétiquement, ce n'est pas tout à fait "notre tasse de thé", mais il en impose par son large bandeau, ses épais coussinets, ses doubles glissières en métal moulé. La qualité de construction est indéniable, le confort et la tenue aussi, même si l'ATH-DSR9BT est un poil lourd pour un modèle nomade et serre un peu fort les oreilles.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le casque Audio Technica ATH-DSR7BT en images :

Une construction sérieuse, fonctionnelle et solide

On apprécie également le bon niveau d'isolation phonique (passive) des deux casques. Pour ce qui est de la connectique, aucun des deux ne possède de cordon ou entrée mini-jack analogique. Il n'est possible de les connecter qu'en numérique : soit directement en USB depuis un ordinateur ou un smartphone (la compatibilité avec certaines versions d'Android ou iOS est parfois assurée) soit en Bluetooth. L'ATH-DSR7BT et DSR9BT font partie des rares casques supportant le codec AptX HD (Haute Definition). Les commandes des deux modèles sont identiques. Elles comportent un réglage de volume qui s'ajuste assez facilement à l'aveugle et un pavé tactile pour activer la lecture, mettre en pause ou prendre un appel téléphonique, que l'on trouve aussi facilement à l'aveugle, mais un peu trop (on a tendance à l'activer sans le vouloir).
Enfin, la construction fait appel aux mêmes principes sur l'ATH-DSR7BT et le DSR9BT. Sur les deux casques, les charges sont closes par des coques en ABS et métal, bien amorties. Néanmoins, l'ATH-DSR9BT, plus haut gamme, a des coques et un arceau beaucoup plus travaillés.
Sur l'ATH-DSR7BT les transducteurs sont des modèles simple bobine de 45 mm, tandis que sur l'ATH-DSR9BT ils sont également de 45 mm, mais à quadruple bobine en cuivre de grade 7 N. Dans les deux cas, les circuits sont logés dans des compartiments indépendants à l'intérieur des coques des oreillettes.

Le casque Audio-technica ATH-DSR9BT en images

Une restitution sonore sobre, précise et séductrice

Audio-technica est un constructeur japonais très ancien et expérimenté. Même s'il innove, il reste fidèle à ses traditions. À l'écoute des ATH-DSR7BT et DSR9BT, on retrouve immédiatement sa signature acoustique et plus particulièrement celle de ses casques nomades de la série SR7. La restitution sonore, tout en jouant le jeu d'une subtile séduction, demeure relativement sobre. Elle évite les effets démonstratifs, non sans faire preuve de quelques artifices. L'équilibre est légèrement physiologique avec des basses chaleureuses et un aigu scintillant, mais sans trop forcer le trait. Ce n'est jamais vulgaire ou trop ouvertement aguicheur. De même le registre médium, tout en étant d'une bonne définition et sonnant juste a un aspect assez mat, sans brillant ou couleur trop prononcés. La dynamique est mesurée et ne souffre pas de mollesse. L'image sonore est également bien posée sans déborder du cadre. Sur ce point, L'ATH-DSR7BT offre une meilleure focalisation, certainement grâce à ses transducteurs légèrement inclinés vers l'avant. Par contre sur les autres paramètres : définition des timbres, finesse des détails, densité du grave, matière dans l'aigu... l'ATH-DSR9BT va incontestablement plus loin.

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS DE CASQUES HIFI ET PRO 
---------

Après la théorie, la pratique : une technologie prometteuse

Afin de bien cerner les qualités de l'ATH-DSR9BT, nous avons pu le comparer à l'ATH-SR9 sa version filaire, analogique et passive. Le premier était directement raccordé en numérique par USB à notre ordinateur tandis que le second était alimenté par un bon petit DAC USB équipé d'un excellent ampli casque de niveau audiophile. Cette comparaison nous a permis de valider l'apport de la technologie "Digital Pure Drive".

Le casque Audio-technica ATH-SR9 en images

Sur certains points, comme l'ampleur et l'aération de l'image stéréophonique ou encore le naturel à forte puissance, notre ampli sur l'ATH-SR9 s'est montré un peu supérieur. Par contre, le système Dnote intégré à l'ATH-DSR9BT nous a étonnés par sa douceur et sa finesse dans le haut du spectre. L'aigu est en effet apparu à la fois plus détaillé, plus fouillé et moins artificiel. Les petits détails des prises de son ont également gagné en matière et réalisme. Les bruits de salle, à gauche puis à droite, dans l'intro de la chanson "Rooting for You" de London Grammar sont passés du rang de petits parasites électriques gênants à celui de bruits de salle beaucoup plus humains et agréables. Nous avons également apprécié la très belle modulation de la voix de la chanteuse, les subtilités de ses inflexions, l'absence d'agressivité sur les sifflantes. Le système Dnote ou "Digital Pure Drive" nous a également impressionnés par sa maîtrise dans le bas du spectre. Sur les impacts, comme sur les nappes de grave, il semble très bien maitriser les mouvements des membranes des transducteurs, même à très fort niveau. Cela évite les trainages, les lourdeurs et bourdonnements hasardeux et permet au son de l'Audio-technica ATH-DSR9BT de rester toujours parfaitement tenu, même à fort niveau. C'est une belle démonstration de l'intérêt de la technologie Trigence Dnote pour un casque actif et sans-fil.

Audio-technica ATH-DSR7BT

Spécifications

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • Type : casque clos, circum-auriculaire, sans-fil
  • Autonomie : 15 heures
  • Connexion : USB Audio ou Bluetooth jusqu'en AptX HD 24 bits/48 kHz
  • Transducteurs : 45 mm Pure Digital Drive, simple bobine
  • Réponse en fréquence : 5 Hz à 40 kHz
  • Impédance, sensibilité : 35 Ω, 100 dB/mW
  • Accessoires fournis : pochette de rangement, câble USB
  • Poids : 300 g
  • Prix : 350 €

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise 4/5
  • Polyvalence : etoile verteetoile verteetoile verteetoile griseetoile grise 3/5
  • Confort : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise 4/5
  • Performance sonore : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise 4/5
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise 4/5
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise 4/5

Audio-technica ATH-DSR9BT

Spécifications

  • Type : casque clos, circum-auriculaire, sans-fil
  • Autonomie : 15 heures
  • Connexion : USB Audio ou Bluetooth jusqu'en AptX HD 24 bits/48 kHz
  • Transducteurs : 45 mm Pure Digital Drive, quadruple bobine en cuivre de grade 7 N
  • Réponse en fréquence : 5 Hz à 45 kHz
  • Impédance, sensibilité : 37 Ω, 97 dB/mW
  • Accessoires fournis : mallette de rangement, câble USB
  • Poids : 310 g
  • Prix : 600 €

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange4,5/5
  • Polyvalence : etoile verteetoile verteetoile verteetoile griseetoile grise 3/5
  • Confort : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise 3,5/5
  • Performance sonore : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte 4,5/5
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise 4/5
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise 4/5


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Audio-Technica

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework