Test enceinte Kelinac KEL111 MG : un bolide made in France

Kelinac KEL111MG test ON mag 2

La marque française Kelinac, spécialiste des enceintes HiFi audiophiles, vient d’apporter quelques modifications à sa gamme MG dont fait partie le modèle de bibliothèque KEL 111MG que nous testons ici. Des optimisations ont été effectuées notamment au plan filtrage, mais la qualité de fabrication « artisanale » dans le bon sens du terme demeure inchangée. La conception de cette enceinte bibliothèque où chaque détail compte reste une marque de fabrique chez ce constructeur, voyons si le reste suit ?

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE
---------

Kelinac est encore assez jeune, car ce manufacturier dirigé par Patrice Nicoleau a vu le jour en l’an 2000 dans les Yvelines, à Chambourcy pour être exact. Rapidement, ses productions ont été auréolées de succès, la communauté audiophile leur reconnaissant d’indéniables qualités de transparence, de rapidité ; une signature sonore que nous allons retrouver avec le modèle testé aujourd’hui.

Kelinac KEL111MG1

Kelinac propose aujourd'hui trois séries d’enceintes acoustiques réparties entre 900 € la paire pour l’entrée de gamme, la KEL111 G et 8 000 € pour le bateau amiral, la KEL 914 MG. Cette gamme compte deux voies centrales et même des voies arrière pour une installation Home Cinéma. Et d’après ce que nous avons constaté avec les KEL 111 MG, un système Kelinac multicanal complet a de quoi combler les amateurs de films à grand spectacle.

 La KEL111 MG n’est pas une nouveauté en soi, mais le fruit d’une maturation du modèle 111 G sortie au milieu des années 2000. Petit à petit, Patrice Nicoleau optimise, peaufine et fait évoluer ses modèles, que cela passe par un changement de haut-parleur (passage des modèles G à MG), de bornes HP ou plus récemment par une optimisation de son système de filtrage de type Linkwitz-Riley auquel il reste fidèle. C’est le cas de notre modèle d’aujourd’hui.

Kelinac KEL111MG4

De la technologie, mais aussi une fabrication artisanale faite avec amour

La Kelinac KEL111 MG est la toute première enceinte de la série haut de gamme MG de Patrice Nicoleau. Son format, ses dimensions (34 x 20 x 26 cm) en font l’enceinte bibliothèque idéale qui sera donc à poser sur des pieds d’une soixantaine de centimètres afin de les placer à bonne hauteur d’oreille. L’ébénisterie est très élégante, la meilleure preuve est que la version merisier que nous avons eue nous éloigne de toutes les productions industrielles que nous avons l’habitude de voir. Le coffret est réalisé en panneaux de MDF de 19 mm d’épaisseur que recouvre, chanfrein de la face avant incluse, un placage en bois naturel.
Il est également possible de les obtenir en version laquée noire ou blanche au même prix. Par contre, si vous désirez une laque d’une autre couleur, vous pouvez choisir votre teinte au sein de la carte de couleur RAL. Il vous en coûtera 300 € de plus avec un délai d’attente supplémentaire.
Mais avouons que nous avons été agréablement surpris de la qualité de fabrication de cette ébénisterie qui est, de surcroit, plaquée de la même façon à l’extérieur comme à l’intérieur. C’est une technique pour obtenir une homogénéité de rigidité entre les deux faces des parois et donc un parfait équilibre des pressions. Enfin, l’amortissement interne de la charge est assuré par des plaques de feutre de 2 cm d’épaisseur, elles tapissent tout l’intérieur de la caisse.
À l’arrière, une petite plaque en métal supporte les deux connecteurs de liaison. Patrice Nicoleau a abandonné le double bornier des premiers modèles pour deux prises très coûteuses que sont des WBT Nexten 0710CU en cuivre qui acceptent indifféremment des fils nus, des prises bananes ou encore des fourches.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Kelinac KEL111MG3

Deux haut-parleurs de marque française Audax

Le concepteur est, depuis le début de son activité, resté fidèle à la marque Audax qui renaît de ses cendres depuis 2007 et recommence à proposer des haut-parleurs de son cru. Patrice Nicoleau explique son affinité avec ces haut-parleurs français par la clarté et la transparence qu’ils apportent à l’écoute.
Tout en haut de l’enceinte KEL111MG, nous avons un tweeter TW025A20MG qui donnera d’ailleurs le suffixe MG à cette série. Il est doté d’un dôme de 25 mm en magnésium avec un puissant moteur en néodyme. Son excellent rendement (94 dB), son temps de réaction très court comme sa faible directivité (-2 dB, à 30°, à 20 kHz) ont poussé Patrice Nicoleau à porter son choix sur ce modèle. Il fallait donc choisir pour les registres médium et grave un transducteur qui aille dans le même sens. C’est donc un second Audax qui se charge des fréquences en dessous de 2000 kHz, un modèle de 13 cm avec membrane en Kevlar/carbone tressé HM130C0. Sa suspension en demi-rouleau à forte élongation comme son puissant moteur avec chambre de décompression arrière et son saladier en Zamac conviennent parfaitement bien, tant pour sa tenue en puissance que pour son accord avec le tweeter.

La nouveauté de cette version MG de l'enceinte Kelinac KEL111 se trouve au niveau du filtre. Tout en restant fidèle au modèle Linkwitz-Riley du nom de ses deux créateurs, la fréquence de coupure a été ramenée à 2000 Hz au lieu des 2.5 kHz et la sensibilité a été, elle aussi, baissée. Cette optimisation a permis, d’après Patrice Nicoleau, d’obtenir un niveau de grave plus important tout en supprimant certaines irrégularités de la membrane en Kevlar carbone vers les 2500 Hz. Ce filtre du 2ème ordre avec une pente de 12 dB par octave permet une parfaite mise en phase des deux HP à la fréquence de coupure souhaitée.

Cette petite enceinte Kelinac KEL111 MG est manifestement le fruit de beaucoup d’attention quant à sa construction. Le placage bois est parfait comme nous l’avons déjà souligné. Et nous avons observé également l’utilisation de boulons à tête Torke à la place des simples vis à bois, un câblage interne de liaison rigide de 2.5 m² en cuivre pur désoxygéné et des composants du filtre dont des bobines à air et des condensateurs polypropylènes SCR de haut niveau. Un très beau travail pour ces enceintes 100% « Made in France ». Le signaler est toujours un vrai plaisir.

Kelinac KEL111MG2

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES HI-FI
---------

Kelinac KEL111 MG : rapide comme l’éclair

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ah, il y a un point que nous n‘avons pas abordé durant le descriptif des KEL 111 MG ; son principe de charge. Ce sont donc des enceintes bass-reflex avec évent de décompression qui débouche à l’avant. Ceci permet donc de les placer relativement près du mur (tout dépend de sa consistance), une distance entre 15 et 20 cm peut suffire. Les Kelinac KEL 111 MG se sont donc installées dans notre système d’écoute avec une facilité déconcertante. Tous les critiques qui ont déjà eu des Kelinac s’accordent tous à décerner à ces enceintes de remarquables qualités de transparence et de clarté. Nous ne les démentirons pas, c’est chose acquise. Ces petites enceintes, posées sur des supports Dynaudio de 20 kg pièce, nous ont montrées qu’elles éprouvaient une joie certaine à passer de la musique.
Elles sont transparentes, vives, alertes et d’un très haut pouvoir de résolution. L’aigu est fin et ciselé. Il ne fera aucun cadeau aux autres éléments de la chaine HiFi s’ils montrent une quelconque trace d’agressivité ou de coloration abusive. C’est un peu le prix à payer pour des enceintes « caméléon » qui ne transforment rien de ce qui ce passe en amont. On aura donc la bonne idée de les marier avec une source, une électronique et des câbles qui ne brillent pas dans les hautes fréquences sous peine d’obtenir un résultat un poil trop pointu.

london Grammar

Pour fêter l’arrivée de ces enceintes Kelinac, rien de mieux que le tout dernier London Grammar "Thruth Is a Beautifull Thing" en version 24 bits/44 kHz. Ce nouvel album, à consonance pop atmosphérique quasi religieuse comme l’a écrit un critique musical, nous offre l’opportunité de mieux cerner ces KEL 111 MG. Tout d’abord la voix d’HAnnah Reid, elle est d’une clarté, d’une précision inouïes. Nous sentons que ces enceintes vont privilégier manifestement un pouvoir de définition qui permet une parfaite localisation des interprètes à un espace sonore plus spacieux. De plus, nous ne sommes pas en reste quant à la qualité du grave qui reste parfaitement digne d’une enceinte de ce gabarit. À défaut de descendre aussi bas qu’une colonne où même qu'une Amphion Argon 3S ou qu'une Athom GT1 HD (dont le prix est plus élevé), les 111 MG montrent une assise et une nervosité dans le bas qui est, la plupart, du temps, préférable à un bas trop « boum boum ». Même chose sur le dernier Hyphen Hyphen, "Times and Lives, l’album live Paris 2016", la voix de Santa, à sonorité soul, une voix beaucoup plus expansive et forte que la précédente passe, là aussi, très bien. Ses montées en puissance sont parfaitement suivies par les Kelinac KEL111 MG. Il n’y a aucun tassement de dynamique, bien au contraire, ces enceintes répondent au quart de tour au moindre changement de modulation. La basse électrique suit parfaitement avec un niveau tout à fait honorable pour des enceintes de bibliothèque et elles nous démontrent, avec cet album, qu’elles gèrent le bas avec fermeté. Décidément, ces enceintes diffusent une joie de vivre et une spontanéité qui en font tout leur charme, elles sont pétillantes à souhait.

Fabio Biondi Leclair Violin Concertos Op 7 Nos 1 3

Sur le plan des timbres, les Kelinac KEL111 MG savent aussi y faire. Leur caractère très vif donne par exemple à l’œuvre "Violin Concertos op 7" du compositeur Jean-Marie Leclair un excellent mordant. Les attaques de notes sont franches et d’une très belle précision. Les timbres ne sont pas chatoyants, mais ils ont pour eux une linéarité et un équilibre parfait. On préférera cela à des enceintes à profil physiologiques qui ont tendance à faire trop remonter les extrêmes de la bande passante. Les Kelinac se montrent plus éveillées, quitte à aller piquer légèrement le haut du spectre. Néanmoins, ces instruments à cordes peuvent s’exprimer dans toute leur étendue spectrale, et le suivi des partitions est assez étonnant. La scène sonore est bien placée entre les enceintes et nous dispense un beau placement des divers musiciens. Même constatation sur "l’Oboenwerke" de J.S Bach joué par l’Hermitage Chamber Orchestra et dirigé par Alexei Utkin (DSD 2.8 MHz). C’est très enlevé notamment sur l’Allegro BWV1055. Ces enceintes « timbrent » plutôt bien avec beaucoup de neutralité. Elles ont un sens du rythme indéniable qui rend toute écoute extrêmement vivante et enthousiasmante.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Conclusion

Outre leur qualité de fabrication qui ne laisse rien au hasard, les Kelinac 111 MG offrent réellement un vrai plaisir d’écoute. Loin d’être des enceintes calmes par un excès de douceur, elles savent réveiller la musique comme peu de modèles dans cette gamme de prix. Elles dégagent une sorte de pureté sonore qui sera une source intarissable de plaisir musical. Tout leur va et elles se démènent sur tous styles de musique. De vraies pépites sonores en un mot qu’il faudra amadouer avec une électronique qui saura en faire sa compagne dans leur voyage en musique.

Les Kelinac KEL111MG décortiquées par On-Mag

Système d’écoute

- Platine VPI Prime + Kiseki Blue NS + préampli Jolida JD9
- Ampli intégré Goldmund Metis 5
- Lecteur de CD Metis Player
- Lecteur réseau Lumin S1 (deuxième génération)
- Câbles de modulation : Esprit Eterna
- Câbles secteur Esprit et barrette Supra
- Câbles enceintes : Esprit Eterna

Spécifications

  • Technologie : 2 voies, bass-reflex
  • Haut-parleurs : tweeter à dôme de 25 mm en magnésium, boomer de 13 cm à membrane carbone tressé
  • Réponse en fréquence : 50 Hz – 28 kHz
  • Efficacité : 89 dB
  • Impédance nominale : 8 Ω
  • Fréquence de coupure : 2 kHz
  • Puissance admissible nominale : 80W
  • Dimensions : 34 x 20 x 26 cm (HxLxP) pièce
  • Poids : 8 kg pièce
  • Prix : 1 600 € la paire (finition merisier naturel, laquée noir, blanc et sur code RAL + 300 €)

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Design/finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Performances sonores pures : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4.5/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4.5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4.5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Kelinac

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework