icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test ampli Moon Néo ACE by Simaudio : à la fois audiophile, ultra connecté et convivial

Moon Neo ACE face test On mag

Le Néo ACE de Moon by Simaudio est tout d’abord un ampli intégré audiophile de 2 x 50 watts. Mais, contrairement à la plupart des appareils concurrents du même type, qui offrent des fonctions se limitant à l’essentiel, sous prétexte de faire au plus simple et au plus musical, cet modèle « made in Canada » est doté de riches possibilités : entrée pour platine vinyle, convertisseur intégré pour toutes les sources numériques, lecteur de musique en réseau…

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Le Néo ACE est un produit tout-en-un comme on n’en trouve assez peu sur le marché où souvent le choix doit se faire entre des produits grand public, dotés de fonctions évoluées, pas très performants musicalement, et des appareils de vocation plus audiophile mais aux possibilités plus limitées. Un des seuls concurrents au Moon Néo ACE que nous connaissions est le Linn Majik DSM que nous avons testé il y a un an dans notre guide de la HiFi 2015.

Ampli, préampli phono, lecteur réseau et DAC universel

Le Moon Néo ACE est un appareil haut de gamme à la présentation soignée, distinguée et bien domestiquée. Rien à voir avec certains produits audiophiles dont l’apparence fait parfois un peu peur. Il est livré avec une grande télécommande. Sa façade, constituée de blocs d’aluminium usinés de plus d’un centimètre d’épaisseur, comporte un bel afficheur, plusieurs touches de fonctions facilement identifiables, une entrée auxiliaire sur mini-jack, une sortie casque sur jack 6,35 mm, ainsi qu’un gros bouton de volume à course sans fin au mouvement hyper huilé.
L’appareil, malgré ses 11 kg, reste en outre de dimensions raisonnables, relativement fin et pas démesurément profond, afin de pouvoir facilement se glisser dans un meuble.

Monn Neo ACE rear

À l’arrière, la connectique prévoit à peu près tous les cas de figure, que ce soit pour les entrées analogiques classiques (deux paires de prises Cinch RCA), une platine phono (MM) ou encore les entrées numériques dont deux optiques TosLink, deux coaxiales et une USB (acceptant les flux PCM jusqu’à 32 bits/384 kHz et DSD256). À cela s’ajoute la connectique réseau filaire, sur Ethernet et sans-fil en Wi-Fi, ainsi que le Bluetooth AptX. On a même à disposition une sortie préampli ou subwoofer ainsi que la possibilité de « bypasser » le réglage de gain sur l’une des entrées analogiques de manière à se servir du Néo ACE comme ampli de puissance dans le cadre d’une installation Home Cinéma.

MiND : l’âme de réseau by Simaudio

Pour ce qui est des fonctions réseau, l’intégré Moon Néo Ace, n’est pas compatible avec l’AirPlay d’Apple ni homologué Spotify Connect. Ce sont, à vrai dire, ses seules lacunes. L’appareil utilise donc le système maison MiND (Moon intelligent Network Device). Le pilotage se fait depuis une belle interface sur tablette ou smartphone Android et iOS. Celle-ci propose deux moteurs de réceptions des webradios (TuneIn et vTuner), l’accès en DLNA a la lecture des fichiers audio disponibles sur le réseau local jusqu’en Hi-Res ainsi que les services de musique en ligne Tidal et Deezer. L’affichage fait l’impasse sur quelques visuels et pochettes d’album du réseau local, mais en dehors de cela, l’interface est complète, relativement simple et intuitive à utiliser. C’est une réussite à mettre à l’actif de Moon by SimAudio.

L’interface propriétaire Moon intelligent Network Device

Une construction de premier ordre pour chaque élément

La construction de cet ampli connecté de chez Moon by SimAudio n’a rien d’excentrique ou ésotérique, mais apparaît particulièrement sérieuse sur tous ses aspects. Chaque étage (amplification, préampli phono, convertisseur, réception USB, lecteur réseau) bénéficie du même soin. Tout est extrêmement propre, le choix d’aucun composant n’a été laissé au hasard.
La section d’alimentation comporte un transformateur toroïdal très largement dimensionné, de 12,5 cm de diamètre pour 4 cm de haut, accompagné de deux capacités de filtrage Nichicon de 10 000 µF sous 63 V chacune. L’étage d’amplification s’appuie sur quatre modules intégrés (deux par canal) LM3886 dont chacun peut délivrer 50 watts en régime continu sous 8 Ω et jusqu’à 135 watts sur les crêtes de niveau. Au niveau des entrées analogiques, et notamment du préampli phono intégré, de bons petits amplis Op N5532 de chez Burr Brown sont utilisés, tandis que l’on remarque la présence de très nombreux petits condensateurs au polypropylène, jugés plus qualitatifs. Enfin, la section de conversion est équipée d’une puce ESS ES9010k2m de type Sabre32, encore un choix typiquement audiophile.
La construction du châssis du Moon Néo ACE est également très robuste et rigoureuse. Outre la façade composée de pièces d’aluminium taillées dans la masse de plus d’un centimètre d’épaisseur, on trouve des joues en fontes moulées particulièrement inertes et des panneaux de tôle de forte épaisseur (3 mm). Le tout est assemblé avec précision. Simaudio maîtrise parfaitement sa production tout en fabriquant localement au Canada. Du très bel ouvrage.

Le Simaudio Moon Néo ACE decortiqué par On-mag

À l’écoute : un pacifiste qui ne manque pas de muscle

À l’écoute, bien que la puissance annoncée (2 x 50 watts sous 8 Ω et 2 x 75 watts sous 4 Ω) ne soit pas très importante, le Moon Néo ACE dégage une belle sensation de force et de maîtrise. Ce n’est pas un petit excité, hyper nerveux, mais plutôt un tranquille qui a de la poigne. Si l’on devait faire une analogie avec le domaine de l’automobile, ce n’est pas une voiture de course, hyper réactive et inconfortable, mais plutôt une belle berline ou routière qui privilégie l’agrément et la stabilité.
Ainsi, le Néo ACE sans chercher à être violent ou hyper percutant délivre un registre grave qui a de l’ampleur et de l’assise. Cela est particulièrement frappant sur un morceau de musiques électroniques comme Tyra Banks de Nodey. Les nappes de basses qui rythment la chanson ont tendance avec beaucoup d’amplis à saturer et à bourdonner ou, inversement, à manquer de matière et se déliter juste après leur attaque. Ici rien de tel. La tenue du Moon Néo ACE, même avec des enceintes un peu difficiles est excellente. Le son est parfaitement propre sans pour autant être trop asséché ou dégraissé.

De même, l’image stéréo est d’une grande stabilité, dotée de dimensions réalistes. La scène sonore est bien en place, dans un espace qui respire, mais ne favorisant pas artificiellement l’ampleur.

Dans l’ensemble le Moon néo ACE délivre de beaux timbres, d’une grande cohérence. Jamais agressif, il arrondit un peu les angles lorsque les enregistrements ne sont pas de parfaite qualité, mais n’en manque pas pour autant de détails. La voix de la chanteuse Ari Lenox sur son nouvel album Pho a de la matière et une belle fraîcheur. On suit bien ses inflexions et ondulations. Elle est d’une jolie lisibilité, se détachant bien de l’instrumentation alors que l’ensemble conserve toute sa cohérence et son unité musicale.

En résumé, le Moon Néo ACE est un ampli intégré rassurant, sérieux et à l’aise sur tous les styles de musique. Il ne fait pas d’étincelle, mais il est particulièrement agréable à vivre tandis que ses nombreuses entrées et fonctions connectées le rendent très convivial à utiliser.

Site de la marque : www.simaudio.com

Spécifications

  • Type : ampli intégré stéréo avec lecteur réseau et convertisseur Hi-Res intégré
  • Puissance : 2 x 50 watts sous 8 Ω, 2 x 75 watts sous 4 Ω
  • Entrées : 3x Lignes, 1x phono MM, 2x numériques optiques, 2x numériques coaxiales, 1x USB-Audio, 1x Bluetooth AptX
  • Sortie : 1x casque, 1x préampli/subwoofer
  • Connectique réseau : Ethernet, Wi-Fi, RS-232
  • Services connectés : application de pilotage MiND, DLNA, Deezer, Tidal, vTuner, TuneIn
  • Dimensions : 42,9 x 8,9 x 36,6 cm
  • Poids : 11 kg
  • Prix : 3200 €

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Fonctions et équipements : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Performances pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: Moon, Simaudio

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework