icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test lecteur réseau Cambridge CXN : de la souplesse avant tout

Cambridge CXN beauty

Au CES de Las Vegas 2015, la marque anglaise Cambridge Audio lançait la gamme CX dont le modèle N que nous testons aujourd’hui. Ce lecteur réseau bénéficie, bien entendu de tout le savoir-faire de la marque. C'est un "know-how" que l’on pourrait définir par une fabrication hyper soignée, une souplesse d’utilisation remarquable et une musicalité à la fois douce et soyeuse.

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2016 DE L'AUDIO CONNECTEE
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES D'ACHAT.
---------

Cette toute nouvelle génération CX du fabricant anglais Cambridge Audio remplace avantageusement l’ancienne série Azur que nous connaissons bien pour avoir testé, il y a quelque temps, un de ses amplificateurs intégrés : le 351A. Un appareil qui nous avait apporté bien des surprises par son rapport qualité-prix. Nous avons d’ailleurs pu faire un constat identique avec le petit convertisseur Dac Magic Plus et ses multiples possibilités. Aujourd’hui, la gamme CX comprend toute une série d’appareils dont deux amplificateurs intégrés, le CXA80 (testé sur On Mag) et le CXA60, deux amplis Home Cinéma CXR120 et CXR200 ainsi qu’un lecteur de CD CXC. Le lecteur réseau d’aujourd’hui est une évolution du modèle bien connu Stream Magic 6 dont il reprend bien des caractéristiques techniques, lui-même étant une évolution d’un modèle plus ancien, le Sonata NP30.

Un bel et grand afficheur central précis et en couleur

Le lecteur réseau CXN arbore comme ses frères une robe toute de métal, d’un look assez classique. Une allure en tout cas plus sobre dans ses formes que l’ancienne génération. Sur la face avant trône, tel un chef d’orchestre, un bel afficheur qui vous permet de naviguer facilement dans le menu de l’appareil et ceci grâce à un lettrage bien visible. Plusieurs sous-menus nous sont offerts comme réglages de base, avec la possibilité par exemple de renommer les entrées, ou d'ajuster le niveau de sortie de l’appareil comme le choix entre les entrées écoutées, internes et externes, que ce soit un ordinateur ou un NAS, c’est-à-dire tous les périphériques audio connectés au réseau (DLNA). Vient ensuite la fonction radio Internet avec une offre pléthorique de médias, mais qui est en même temps la bienvenue, car l’utilisateur pourra choisir ses stations préférées tant par pays d’émission que par genre. L’utilisateur aura même la possibilité de conserver ses préférés en mémoire afin de les retrouver en un seul geste, et même de choisir entre les 3 débits AAC. N’oublions pas l’ouverture au protocole Spotify Connect pour finir ce tableau déjà bien complet. Toutes les commandes de navigation sont accessibles par une rangée de petites touches situées à la droite de l’écran central, tandis que sur la gauche de ce même écran prennent place d’autres fonctions avec les modes pause, play… à la manière d’un lecteur CD. Le lecteur CXN fait donc office d’organe central au sein d’un système audio ouvert dans le sens positif du terme.

Cambridge CXN face

Cambridge CXN rear

Un produit convivial et bien équipé

L’arrière de l’appareil ne fait que refléter l’offre généreuse en matière de source d’écoute possible avec toutes les prises placées à l’horizontale. On a donc, outre la prise RJ45 Ethernet, la prise d’antenne Wifi et l’USB pour le BT100, 2 entrées numériques (RCA et Toslink), doublées de deux sorties du même genre. Deux autres USB (B 1.0 et 2.0 A) permettent la jonction de périphériques de stockage ou d’un ordinateur en direct. La sortie analogique a été, elle aussi, doublée par la possibilité de choisir entre le mode symétrique (AES/EBU par XLR) et asymétrique (RCA). A l'intérieur de l'appareil, les différences techniques avec le Stream Magic 6 ne sautent pas aux yeux. Le même schéma avec 2 puces de conversion Wolfson WM8740 24 bits en montage différentiel avec filtrage par un DSP ATF2 2ème génération (Adaptive Time Filtering) et son suréchantillonnage en 24/384 kHz ont été repris par les ingénieurs de chez Cambridge Audio. Seuls les filtres numériques dont était doté le Stream Magic 6 en façade ont disparu.

Pour piloter ce lecteur réseau, et en dehors des touches précitées, suffisantes pour l’essentiel, une télécommande est fournie. Pour l’avoir essayée, cette télécommande n’est pas d’une grande aide supplémentaire, car si le lecteur est placé à une certaine distance, on ne s’y retrouve pas franchement. En revanche ce que nous conseillons vivement pour piloter ce lecteur réseau Cambridge Audio est de passer par une application propriétaire accessible sur tablette ou téléphone, que ce soit sur iOS ou Android (n’oublions pas que le CXN intègre également la fonction AirPlay). De là, la quasi-totalité des réglages et des fonctions (choix des entrées et des périphériques associés) sont accessibles avec l’affichage des pochettes, de la fréquence d’échantillonnage des fichiers lus, le tout étant rangé par nom des albums, genre, date, etc... Tout cela se fait avec une souplesse fort agréable ; pas de protocole de connexion difficile, et un affichage des sources tant sur l’écran que sur l’application dédiée. Du bel ouvrage en quelque sorte pour un produit domestique que toute la famille pourra utiliser.

Appli cambridge 1

Une restitution sonore vive et pleine d'entrain

Nous avons porté notre choix pour nos écoutes sur des fichiers installés sur un NAS de notre système. En commençant par une œuvre de Vivaldi, "Nisi Dominus - Sabat Mater" interprété entre autre par le contreténor Philippe Jaroussky, on s’aperçoit vite que ce lecteur montre, à l’habitude la marque, une restitution d’un bel entrain. La restitution respire et s’épanouit entre les enceintes avec une joie à peine retenue. La transcription est également joliment timbrée avec un équilibre tonal assez juste, aucune dureté ne transpire, bien au contraire. Cette qualité s’allie avec une excellente rapidité d’exécution qui donne une grande liberté à la restitution.

Reprenant ensuite le disque (fichiers HD) de Serge Gainsbourg enregistré en direct au Casino de Paris (1985), même constatation. Le timbre quelque peu rocailleux (de vieux fumeur) de Serge est parfaitement reproduit. Les différents instruments sont, eux aussi, bien positionnés sans trou au centre des enceintes. On obtient avec ce CXN des aigus bien précis tout en étant empreints de souplesse, et un grave d'une belle tenue. Nous ne rencontrons pas facilement ce type de qualité avec des appareils dans cette fourchette de prix. Cambridge a bien gardé à l’esprit que fonctionnalité devait avant tout rimer avec une restitution juste. En conclusion, une fort belle réussite que ce soit sur le plan de l’utilisation que du plaisir d’écoute.

Le Cambridge CXN décortiqué

Caractéristiques techniques

  • Entrées numériques : 1 entrée USB B (jusqu’à 24 bist/192 kHz et DSD 64 en mode DoP), 1 entrée USB A (pour un iDevice), 2 entrées S/PDIF par RCA et optique Toslink
  • Sorties numériques : 2 S/PDIF par RCA et optique Toslink (24 bits/192 kHz)
  • Sorties analogiques : asymétrique RCA et symétrique par XLR
  • Port Ethernet par RJ45, adaptateur Bluetooth BT100 (A2 AptX) en option, antenne Wifi.
  • Protocoles réseau supportés : UPnP/DLNA, AirPlay, Spotify Connect
  • Formats audio supportés : ALAC, WAV, FLAC, AIFF, WMA, MP3, AAC, HE AAC, AAC+, OGG Vorbis
  • Dimensions : 43 x 30.5 x 8.5 cm
  • Poids : 3.5 kg
  • Prix : 1100 €

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
  • Equipement : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Qualité du son : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework