icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test platine vinyle Rega RP3 avec cellule Rega Elys2 : un rapport qualité/musicalité/prix exceptionnel

Rega RP3 OnTopAudioAward 2015

Très apprécié des audiophiles du monde entier, le fabricant britannique Rega met un point d’honneur à concevoir différemment des autres sans pour autant assommer financièrement le client. La platine RP3, que nous avons reçue équipée de la cellule Elys2 proposée « factory installed » en option, est un excellent exemple de cette approche originale. Sans chercher à réinventer l’eau tiède, Rega dépoussière les fondamentaux de la platine vinyle.

---------
Ce test a été publié dans notre
guide de la vraie Hi-Fi pour tous 2015
---------

La platine RP3 n’est pas une nouveauté en soi puisqu’elle est apparue au catalogue Rega en 2011. C’est un milieu de gamme récompensé à de multiples reprises (What Hifi, Stereophile) qui préfigure la philosophie Rega reprise sur les platines haut de gamme du constructeur.

Courroie, quand tu nous tiens

L’entraînement par courroie adopté par Rega sur toutes ses platines reste une technique largement utilisée par tous ses concurrents. On sait en revanche moins que c’est le hollandais Philips (encore lui…) qui a inventé les bases de ce principe en 1950 avec le modèle HX301a. L’ingénieur Louis Christian Kalff mit au point un système de transmission à partir d’un moteur séparé du socle de la platine, et de deux galets, un pour chaque vitesse 33 et 78 tours/minute. L’idée fut de relier ces trois éléments par une courroie qui frottait également sur un bon quart du plateau, par l’intermédiaire d’une poulie appelée « idler wheel » servant d’embrayage avec le moteur. Le système fut amélioré par la suite pour aboutir au moteur et la courroie entraînant directement le plateau ou le contre-plateau comme dans le cas de la RP3.

Remplaçante de la célèbre Planar 3, la RP3 en reprend l’esprit avec quelques améliorations techniques importantes.

Le socle est différent de celui de la Planar 3 introduite sur le marché en 1978. Il est construit à partir d’une plaque très solide sur et sous laquelle sont positionnés deux renforts de 4 mm en matière phénolique extrêmement rigide. Ils couplent le bras et le roulement central, la rigidité est ainsi accrue et concentrée là où elle doit l’être. Cette technique parachevée avec le modèle RP10 rappelle la « différence » de Roy Gandy qui prône la légèreté rigide plutôt que la masse d’un châssis très lourd.
Le roulement est de nouvelle génération, il supporte le contre-plateau en matériau synthétique sur lequel le plateau en verre et son couvre plateau en feutre sont posés. Également utilisable avec l’alimentation haut de gamme optionnelle TT-PSU, le moteur synchrone 24V à très faible bruit est monté de façon rigide dans le socle, sans découplage, tout comme le roulement. Seuls trois pieds en caoutchouc suspendent l’ensemble, il faudra donc attacher beaucoup d’importance au support sur lequel on posera la RP3.
Le changement de vitesse manuel s’effectue par déplacement de la courroie sur la poulie du moteur. Le bras est désormais un RB303 dont le tube en aluminium très dense dissipe plus efficacement les résonances. La platine fournie avec un capot peut être livrée sans ou avec une cellule Elys2 pour une différence de budget de 110 euros.

Rega rp3 union jack mit matte

Des performances sonores plus en rapport avec une platine de prix supérieur

Le duo RP3 et Elys2, associé à un pré RIAA Rega Fono, propose ce que nous oserions appeler l’alchimie sonore Rega, ce mélange subtil entre justesse de l’équilibre tonal agrémentée d’un petit extra de chaleur. Quand les voix sud-africaines du Ladysmith Black Mambozo entament "Homeless" avec Paul Simon, on a presque l’impression qu’ils sont à quelques pas devant nous. Leurs timbres nous enveloppent littéralement. Le team Rega sait aussi être rapide. Les cuivres de batterie frappés par Stewart Copeland sur "Synchronicity" sont restitués avec une définition très satisfaisante. Les impacts sont secs et énergiques, ils génèrent pas mal de détails qui construisent le paysage sonore. La batterie apparaît ainsi en arrière-plan dans le studio d’enregistrement même si l’effet de profondeur n’est pas aussi marqué qu’avec la platine Clearaudio ou la Pro-Ject. Sans être explosive, la dynamique est convaincante avec des cuivres expressifs sur le 3ème mouvement molto vivace de la Symphonie du "Nouveau Monde" de Dvorak. La cellule Elys2 démontre par la même occasion d’excellentes capacités de lecture sur ce genre de musique dense en informations.

La technologie Rega plus complexe qu’il n’y paraît quand on découvre la RP3 démarque celle-ci de la concurrence. Associée à la cellule Elys2, la RP3 offre une écoute des plus musicales pour un prix somme toute mesuré. L’entrée dans le monde du vinyle par une grande porte.

La platine vinyle Rega RP3 en images

Spécifications

  • Système d’entraînement : par courroie et moteur AC
  • Vitesses (tours/minute) : 33, 45 (78 en option)
  • Niveau de sortie Elys 2 MM : 6,8 / 7,2 mV
  • Force d’appui recommandée : 1,75 g
  • Adaptateur secteur : 230 VCA / 24 VCA
  • Dimensions : 440 x 360 x 100 mm (platine seule)
  • Poids : 8,2 kg
  • Prix : 835 € (le pack platine+bras+cellule), 725 euros (platine+bras), 180 € (cellule seule)

Notre avis

  • Ergonomie / Équipements / Fonctions : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Fabrication / Finition : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Performances / Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework