PUBLICITÉ
  • Jean-Pierre Robert
  • Musique

CD : trois sonates françaises pour violon et piano

SonatesFrancaises

En un bel hommage à la Société Nationale de Musique, fondée en 1871, cet album présente une trilogie essentielle de sonates violon-piano, de Fauré, Saint-Saëns et Franck, dans des interprétations historiquement informées et enregistrées dans un lieu mythique de la vie musicale du XIXème, la Salle Érard à Paris. À la recherche du son de l'époque.

Réunir la sonate de violon de Franck et la première de Fauré comme de Saint-Saëns semble relever de l'évidence, compte tenu de leur proximité historique, sinon stylistique. Cela n'avait pourtant jamais encore été fait au disque. Saskia Lethiec et Jérôme Granjon l'osent sur instruments d'époque, un piano Érard de 1875 et un violon français de 1741. Et nous entraînent dans un univers sonore éminemment contrasté, bien différent des exécutions auxquelles nous sommes habitués. On sait combien la Sonate pour violon et piano N°1 op.13 de Fauré (1875) démontre la maîtrise d'un jeune musicien de 30 ans. L'Allegro molto est ici presque emporté au fil des longues phrases du violon, conçues comme autant d'arabesques, et la sonorité tendue de Saskia Lethiec en accentue la juvénilité. Le sobre épanchement qu'est l'Andante, souvent proche de la berceuse, est d'une belle objectivité. Ce qui fait figure de scherzo, un Allegro vivo brillant, soumis ici à un véritable presto, déploie un charme plein d'esprit, tandis que le passage en trio, plus calme, livre une once de mélancolie. Le finale, de son thème au lyrisme déjà si fauréen, le duo Lethiec-Granjon le gratifie de grandes envolées passionnées, emmenées par un jeu de piano extrêmement fluide.   

LA SUITE APRÈS LA PUB

La Sonate pour piano et violon N°1 op.75 de Saint-Saëns est tout autant emplie d'élan, une version assurément moins policée que celle récente de la paire Renaud Capuçon-Bertrand Chamayou. Le premier mouvement, de structure bicéphale, confronte un agitato à la fois tourmenté et lyrique, et d'autre part un thème serein et élégant. Tandis que la partie adagio mêle aussi gravité et rythme obstiné. Notre duo en extrait tout le charme à travers une sonorité comme dégraissée. Quant au second mouvement, qui connaît lui aussi deux phases, il sera tour à tour tourbillonnant et conçu comme une sorte de perpetuum mobile mené à une allure presto ébouriffante, conduisant le violon à quelques prises de risque.

Après pareille tempête, le début de la Sonate pour piano et violon de Franck paraît comme un baume. Alors que les présents interprètes l'abordent avec beaucoup de modération, permettant au fameux thème de se déployer naturellement et avec presque un soubassement de mélancolie. La progression en intensité est magistralement ménagée. L'Allegro qui suit est tumultueux jusque dans son lyrisme éperdu. La nécessaire respiration au médian prépare une récapitulation fulgurante. La pause tant attendue, au Recitativo-Fantasia (ben moderato), est savamment dosée : un récit oscillant entre douceur et tension et un mélodisme inouï de la part de chacun des deux partenaires. Quant au finale, il instaure un dialogue avenant qui sait aussi s'acheminer vers un ultime grand climax dans un respect scrupuleux de la dynamique. Ici comme dans les deux autres partitions, le duo Lethiec-Granjon allie raffinement et impétuosité, allégresse et élégance.

La prise de son, dans la salle Érard, ne cherche pas à arrondir les angles. La sonorité âpre du violon ''crève'' le spectre par moment. L'instrument est capté très proche tandis que le piano semble l'être dans une ambiance plus ouverte.

Texte de Jean-Pierre Robert     

  • Gabriel Fauré : Sonate N°1 en La mineur op.13
  • Camille Saint-Saëns : Sonate N°1 pour piano et violon en Ré mineur op.75
  • César Franck : Sonate pour piano et violon en La majeur
  • Saskia Lethiec (violon), Jérôme Granjon (piano)
  • 1 CD Cascavelle : VEL 1654 (Distribution : Distrart Music)
  • Durée du CD : 75 min 16 s
  • Note technique : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

CD disponible sur Amazon

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Gabriel Fauré, César Franck , Camille Saint-Saëns, Saskia Lethiec, Jérôme Granjon

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus