PUBLICITÉ

Elipson MW Multiroom, un mini streamer Hifi et multiroom à moins de 100 euros

Elipson WM Multiroom 1

Tout le monde n'est pas prêt à bouleverser un système Hifi par l'intégration d'imposants et dispendieux lecteurs tout-en-un. L'utilisation de petits modules, uniquement dédiés à la partie réseau, est dans ce cas la solution la plus intéressante, car elle coûte moins cher et s'avère peu sujette à l'obsolescence. C'est dans cette optique qu'Elipson présente le module MW Multiroom, un petit appareil complet mais très abordable.

Format mini et connectique au mieux de sa forme

Elipson ne réinvente pas la roue avec son nouveau module, et pour cause, celui-ci est clairement dérivé du modèle WiiM Mini. L'Elipson MW Multiroom se présente ainsi sous la forme d'un minuscule galet de seulement 69 x 24 mm (r x h) pour un poids d'à peine 40 g. À l'instar de l'Octavio Stream, l'idée est qu'il puisse se faire oublier. Le MW Multiroom peut facilement se placer derrière un amplificateur. Sans surprise, la construction est intégralement en plastique, avec une face supérieure à l'effet laqué. Cette zone comprend quelques commandes tactiles, pour la lecture et le contrôle du volume.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Elipson WM Multiroom 2

Le point le plus impressionnant, au vu des dimensions de l'appareil, est immanquablement sa connectique. En effet, Elipson parvient à placer une entrée jack 3,5 mm, une sortie Ligne jack 3,5 mm et une sortie optique Toslink. Évidemment, nous sommes loin de ce que peuvent faire les vrais lecteurs tout-en-un comme l'Auralic Altair G2.1. Toutefois, la présence d'une entrée jack laisse entrevoir la possibilité de mettre en réseau sa musique depuis une source analogique, ce qui est loin d'être courant.
À cela s'ajoutent un module Bluetooth 5.2 et bien sûr une puce WiFi. Enfin, une connectique USB-C assure l'alimentation. Dommage toutefois de ne pas avoir intégré de prise Ethernet, bien que les dimensions de l'appareil rendent l'exercice presque impossible. Elipson livre, en standard, le câble d'alimentation USB-A vers USB-C, un câble jack 3,5 mm vers RCA, un câble jack 3,5 mm vers jack 3,5 mm et même un câble Toslink.

Elipson WM Multiroom 1

L'idée du WM Multiroom est de lire la musique en réseau et de se connecter soit à un convertisseur numérique-analogique via une entrée optique, soit directement à un ampli/préampli sur entrée RCA et ce grâce à son convertisseur intégré.

Connecté, multiroom, sous environnement LinkPlay

Dérivé du WiiM Mini, le WM Multiroom reprend à ce titre sa compatibilité avec le très efficace environnement connecté et multiroom LinkPlay. À l'image de l'enceinte active W35+, le module MW Multiroom fonctionne avec l'application dédiée Elipson, mais sera également compatible avec toutes les applications dérivées de LinkPlay.
L'avantage de LinkPlay est son approche universelle, son ouverture à toutes les marques. Ce module pourra ainsi s'inscrire dans le même environnement que d'autres enceintes et modules compatibles (type Octavio ou Silent Angel Bremen B1). En plus de donner accès à un grand nombre de services de streaming, il permet une gestion des différentes pièces. Il est donc possible de contrôler plusieurs modules MW Multiroom depuis son téléphone.
L'appareil présente un autre avantage, sa compatibilité avec les protocoles AirPlay 2, Spotify Connect et même Tidal Connect. De plus, le module est compatible avec les assistants vocaux Alexa (Amazon) et Siri (Apple) pour commander des actions simples (lancer la lecture d'une playlist par exemple).

Elipson WM Multiroom 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sur le papier, les caractéristiques techniques comme le SNR ou le THD+N paraissent tout à fait à la hauteur d'un assez bon appareil, suffisantes en tous les cas pour associer le module à des éléments Hifi en aval.
Forcément, le principal concurrent de l'Elipson WM Multiroom risque d'être le WiiM Mini, qui propose les mêmes fonctions et affiche des caractéristiques identiques. Mais, annoncé officiellement à 100 euros, le modèle du constructeur français est un peu plus abordable et pourra profiter d'un vrai suivi par la marque.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Elipson

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus