PUBLICITÉ

Focal Solo6 et Twin6 : la rigueur musicale du monitoring pro à un tarif presque raisonnable

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 1

Fleuron de la Hifi française, Focal est autant réputé pour ses enceintes audiophiles que pour ses modèles pro. Pas de révolution aujourd’hui, puisque les Solo6 et Twin6, deux noms bien connus (ayant peu évolué depuis 15 ans), vont évoluer vers une nouvelle version. À ce titre, ces Solo6 et Twin6 nouvelle mouture s’insèrent dans la très récente gamme ST6, suite de la gamme SM6. Cette série comprend les deux enceintes citées, ainsi que le caisson de basses SUB12.

On change peu une forme qui marche, mais on la change tout de même

Côté design, difficile de tirer un trait sur ce qui fait une grosse partie de l’ADN de l’ancienne gamme SM6. De son côté, la Solo6 conserve ce format presque cubique, attachant bien qu'il ne soit pas forcément élégant, marqué par les iconiques joues rouges (ou déclinées en noir) en placage naturel et l’évent laminaire frontal caractéristique. Cette enceinte mesure 33,4 x 24,6 x 29,5 cm et pèse 13 kg (l'unité). Bien évidemment, des inserts pour fixation murale sont prévus à l’arrière.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 11

Même son de cloche pour la Twin6, qui reprend les lignes de sa devancière. Elle reste ainsi campée sur un format parallélépipédique un peu plus épais que la moyenne et utilise deux évents laminaires frontaux. Le tout reste pris en sandwich par les iconiques joues, disponibles en noir et en rouge. Un peu plus volumineuse, la Twin6 mesure 25,8 x 51,4 x 34,4 cm pour 22 kg pièce.

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 9

Toutefois, cette apparente stagnation cache des châssis légèrement revisités. Conçus en MDF de 22 mm d’épaisseur, ceux-ci offrent plus de rigidité et d’amortissement qu’auparavant, ce qui limite donc les phénomènes vibratoires et les distorsions.

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 12

Toute la connectique et les réglages des deux enceintes sont bien évidemment placés à l’arrière, à savoir :

LA SUITE APRÈS LA PUB
  • 1 entrée XLR 3 broches,
  • 1 entrée et 1 sortie pour le déclenchement (via pédale) du mode Focus,
  • 1 commutateur pour l’activation/désactivation du mode veille auto,
  • 1 commutateur de réglage de la sensibilité d’entrée : -10 dBV et +4 dBU,
  • réglage du filtre passe-haut : désactivé, 45 Hz, 60Hz, 90 Hz,
  • réglages des basses fréquences et des hautes fréquences via filtre Shelf (de -3 à +3 dB, respectivement à 250 Hz et 4,5 kHz). Filtre paramétrique à 160 Hz (+-3 dB).

L’art du deux-en-un et de la finesse bérylliumesque

Sur un plan technique, sans atteindre l’ambition des Trio11 Be et Trio6 Be, ces deux nouveaux modèles devraient perpétuer la qualité des anciennes Solo6 et Twin6.

L’une comme l’autre reposent sur une topologie deux voies, exploitant un tweeter à dôme inversé en béryllium de 38 mm, monté sur un baffle acoustique "optimisé" (par rapport à la version précédente). Le reste des fréquences est confié à un haut-parleur à membrane sandwich composite en W (corps en mousse structurale coincé entre deux épaisseurs de fibres de verre) de 16,5 cm, là aussi une spécialité de la marque. L’enceinte Solo6 intègre un de ces woofers, la Twin6 en embarque deux.

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 13

Le woofer comme le tweeter sont par ailleurs armés de la technologie TMD (Tuned Mass Damper), qui optimise l’amortissement des haut-parleurs via un système de masse mobile.

Toujours dans la partie sonore, une grande spécialité de Focal revient ici, à savoir le mode Focus, mode que nous avions déjà présenté avec la Trio6 Be. Celui-ci consiste à désactiver le tweeter et le filtre passe-bas du woofer (des woofers dans le cas des Twin6), afin de transformer l’enceinte en un modèle large bande. Dans cette configuration, l’enceinte s’arrête à seulement 10 kHz dans les hautes fréquences et est écourtée dans les basses fréquences. L’intérêt ? Vérifier que le mixage est adapté aux systèmes sonores très simples et peu dynamiques. La majorité du public n’écoute pas sa musique sur des appareils Hifi.

Focal ST6 Solo6 Twin6 ONmag 7

LA SUITE APRÈS LA PUB

La Solo6 est propulsée par un amplificateur de 80 W pour le woofer et un amplificateur de 50 W pour le tweeter. Sa réponse en fréquence annoncée s'élève à 45 Hz – 40 kHz (110 Hz – 10 kHz en mode Focus). Cette enceinte est déjà en vente, pour un tarif de 1 400 euros l’unité.

La Twin6 intègre quant à elle deux amplificateurs de 70 W pour les woofers et toujours un amplificateur de 50 W pour les aigus. Sa réponse en fréquence est elle aussi annoncée à 45 Hz – 40 kHz (110 Hz – 10 kHz en mode Focus). Ce modèle est vendu au prix de 2 000 euros l’unité.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Focal

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus