PUBLICITÉ

HiFi Rose RA180 : un ampli Hifi très haut de gamme à la sauce Nagra

Hifi Rose RA180

Presque exclusivement présent sur le marché du streamer audio, le constructeur coréen Hifi Rose a pourtant d'autres atouts dans sa poche. Son nouvel amplificateur intégré RA180 a ainsi tout ce qu'il faut pour se faire une place dans le très haut de gamme. Design rétro réussi, construction visiblement très sérieuse, base technique extrêmement solide et fonctionnement stéréo sur quatre canaux : nous avons affaire à un vrai produit de nouvelle génération.

Bonjour Monsieur Nagra ! Je vais vous prendre 2 ou 3 trucs

Qui connaît un peu Nagra ne peut clairement pas ignorer la ressemblance entre ce Hifi Rose RA180 et les produits du constructeur suisse. Le châssis en aluminium massif (nu) est déjà un indice, mais ce sont des éléments esthétiques particuliers qui nous frappent : les sélecteurs rotatifs rectangulaires très typiques de Nagra, les Vumètres analogiques rétroéclairés et d'une manière générale, l'approche totalement rétro de l'ensemble. Sans parler de plagiat, il serait difficile d'ignorer l'inspiration.
Mais Hifi Rose va au-delà et affiche des idées qui lui sont propres. Le potentiomètre de volume, par exemple, joue sur un superbe mécanisme façon engrenages. La large molette en entraîne une seconde, qui elle-même actionne simultanément les potentiomètres liés à chaque canal d'amplification. C'est très particulier mais plutôt réussi. De plus, le RA180 repose sur de larges pieds en métal, permettant un bon découplage.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Hifi Rose RA180 01

Le reste est dans la même veine rétro, misant sur une ergonomie "tout en boutons" et non sur un écran de contrôle (ce qui est plutôt original de la part de cette marque de streamers). Nous avons par exemple droit à une glissière de contrôle pour la balance droite/gauche, des égaliseurs pour les aigus et les basses, deux boutons de correction pour le module Phono (correction de la courbe RIAA), etc…

À fond les connectiques

Premier petit choc : la connectique. Celle-ci est tout simplement ultra complète pour un tel appareil. Elle se compose :

  • d'entrées (analogiques) : 1 entrée stéréo XLR, 1 entrée Phono (MM ou MC via un sélecteur), 3 entrées RCA ;
  • de sorties analogiques : 1 sortie caisson de basses, 1 prise GND (pour platine vinyle).

Hifi Rose RA180 04

Mais surtout, nous avons droit à pas moins de 8 sorties type borniers. L'intérêt ? Multiple. En effet, la marque met le paquet sur l'approche bi-amplifiée et sur l'approche bridgée. Grâce à 4 modules modules d'amplification plutôt que juste 2 canaux, l'appareil peut fonctionner en mode bridgé stéréo (alors qu'un amplificateur stéréo classique ne peut faire que du mono en bridgé), ce qui permet de doubler la puissance de sortie tout en conservant la stéréo.
Tout aussi impressionnante, la présence d'un véritable module dédié aux médiums/hautes fréquences et d'un autre davantage dédié aux basses et médiums. Les deux modules affichent la même bande passante pour l'amplification, à savoir un très bon 12 Hz–100 kHz, mais un filtrage actif leur permet de se concentrer sur une bande plus resserrée.
Il est ainsi possible de le raccorder à des enceintes acceptant la bi-amplification (une entrée LF et une entrée HF) pour amplifier les basses d'un côté et les médiums/aigus de l'autre. En revanche, il n'est pas précisé si un raccordement sur deux paires d'enceintes stéréo est prévue (mode A + B). A priori, ça n'est pas le cas.

Hifi Rose RA180 05

LA SUITE APRÈS LA PUB

Quoiqu'il en soit, cela permet à l'appareil d'afficher une souplesse et une puissance impressionnantes. En effet, le Hifi Rose RA180 annonce 200 W par canal sous 4 et 8 Ohms en mode classique et 400 W par canal (en stéréo) en mode bridgé. 

New gen au nitrure de gallium 

Pour l'amplification, HiFi Rose utilise des modules dits en "classe AD". Cette architecture, pas totalement nouvelle, se veut un genre hybride piochant dans la classe A et la classe D, un peu comme ce que fait Devialet sur ses amplis ADH. Néanmoins, bien que nous n'ayons pas de détails sur cette architecture, il est clair qu'elle est bien plus proche d'une vraie classe D, avec quelques éléments en classe A dans les premiers étages, sans plus.
Nous pouvons en revanche relever la présence de transistors FET (à effet de champs) au nitrure de gallium, un genre assez à la mode en ce moment. Nous évoquions déjà ce type de matériau sur les derniers amplis haut de gamme de Technics, un matériau dont les propriétés permettent d'optimiser la vitesse et la stabilité de commutation des transistors utilisés en amplification classe D. Ces modules en classe AD, avec utilisation de transistors GaN FET, permettent à la marque d'annoncer d'excellents chiffres en termes de puissance et de distorsion (THD mesuré à 0.005% sous 50 W).

Hifi Rose RA180 03

Enfin, l'alimentation semble avoir été très soignée elle aussi, avec l'utilisation de transistors SiC FET (carbure de silicium) de 4ème génération et de larges condensateurs de filtrage. L'appareil dans son ensemble peut développer une puissance de 1000 W, avec un facteur d'amortissement de 200 (ce qui n'est pas un record mais déjà très élevé).

Le HiFi Rose RA180, tout juste annoncé, est disponible en France aux alentours de 6 000 euros. Une somme très élevée, mais qui est loin d'être délirante dans le haut de gamme si l'on considère sa puissance et ses caractéristiques.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Hifi Rose

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus