PUBLICITÉ

Technics SU-G700M2 : la nouvelle recette audiophile propriétaire d'un ampli stéréo à vumètres tout numérique

Technics SU G700M2 ONmag 4

Véritable exemple du savoir-faire de la marque japonaise Technics, le DAC et amplificateur en classe D SU-G700 allait légèrement à contre-courant. En effet, alors que pour la classe D, la mode était déjà à l'utilisation de modules ultra performants et presque clés en mains, le constructeur développait une démarche assez typique de l'Archipel : tout faire de A à Z, dans les moindres détails. L'heure est à l'évolution, puisque Technics vient d'annoncer un successeur à cet appareil, le SU-G700M2. Ce modèle, qui hérite pour l'occasion de quelques caractéristiques du SU-R1000, risque d'être un pur bonheur pour les audiophiles.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ultra classe vintage

Premier point qui ne surprendra personne, le SU-G700M2 est tout à fait dans la continuité esthétique des électroniques haut de gamme Technics. L'engin se présente sous la forme d'un beau bloc d'aluminium très épuré (à la façade brossée), avec de larges molettes en façade, mais surtout une imposante zone éclairée accueillant deux Vumètres analogiques. Pour les dimensions, il faut compter 430 × 148 × 428 mm pour un poids de 12,7 kg.

Technics SU G700M2 ONmag 1

Notons que, pour se démarquer du SU-G700 premier du nom, le Technics SU-G700M2 hérite des molettes en aluminium texturé du SU-R1000.

En rentrant un peu plus dans la structure, nous pouvons relever que le châssis se compose, à l'intérieur, de trois compartiments isolés mécaniquement et électromagnétiquement. Ceux-ci accueillent respectivement le bloc d'alimentation, l'amplification et l'étage de conversion numérique-analogique. L'ensemble repose lui-même sur un second châssis, ou plutôt un fond, composé de deux couches d'acier, respectivement épaisses de 1,2 mm et 2 mm. Cet ensemble assure un découplage mécanique presque parfait.

Le SU-G700M2 est globalement équipé des mêmes connectiques que le premier modèle, avec une légère évolution vinylique :

  • des entrées numériques : 2 prises optiques Toslink, 2 prises RCA SPDIF, 1 entrée USB-B ; 
  • des entrées analogiques : 2 entrées stéréo RCA et 1 entrée phono - sachant que l'étage phono évolue, puisqu'il prend désormais en compte les cellules MC (bobine mobile) et non plus seulement MM (aimant mobile) ; 
  • des sorties analogiques : 1 sortie Ligne en RCA, 1 sortie préamplifiée, 1 prise casque au format jack 6,35 mm ; 
  • un bornier stéréo.

Technics SU G700M2 ONmag 7

Ce modèle est donc complet et simple. Seuls les adeptes de la connectique XLR ainsi que les utilisateurs de prises HDMI Arc feront grise mine.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

La classe D du jusqu'auboutisme, le silence de l'alimentation

En marge des modules déjà existants, Technics participe toujours à donner ses lettres de noblesse à l'amplification en classe D. À ce titre, le constructeur met en œuvre un nombre croissant de techniques et petites technologies développées spécialement pour ses électroniques.

L'ensemble de l'amplification repose ainsi sur la symbiose entre son moteur "JENO" (réduction de l'effet du jitter et réduction du bruit par noise shaping) et son circuit LAPC (calibrage de phase adaptatif de la charge), ce dernier s'adaptant en permanence aux caractéristiques et à la réponse des enceintes.

Technics SU G700M2 ONmag 8

Mais, c'est surtout autour de l'alimentation que Technics a concentré les principales améliorations. En effet, celle-ci évolue largement par rapport au premier modèle et vient piocher l'essentiel de sa structure dans le modèle plus haut de gamme SU-R1000.

La marque intègre ce qu'elle appelle l'Advanced Speed ​​Silent Power Supply (AS²PS). Le SU-G700M2 utilise, entre autres, des transistors GaN-FET (transistors à effet de champ au nitrure de gallium) et des diodes SiC, afin d'améliorer la rapidité de commutation de l'ensemble. La fréquence de commutation a ainsi été multipliée par quatre par rapport à la génération précédente, soit 400 kHz. Cela permet, selon Technics, de réduire notablement des effets comme les interférences (de moins en moins présentes en montant en fréquence).

Grâce à cette structure, des éléments comme le bruit de fond généré par l'ensemble sont sensiblement réduits, ou renvoyés (grâce au moteur JENO) vers des fréquences plus lointaines.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Technics SU G700M2 ONmag 6

Bien que le SU-G700M2 soit en classe D, sa puissance reste relativement modérée pour un modèle du genre. Ainsi Technics annonce-t-il une puissance de sortie de 70 W par canal sous 8 Ohms, et 140 W par canal sous 4 Ohms, ce qui sera suffisant pour la grande majorité des configurations.

Le DAC/ampli Technics SU-G700M2 sera disponible en France dans le courant du mois d'octobre, en noir ou en gris, pour un prix de 2 300 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Technics

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus