PUBLICITÉ

Chord Mojo 2 : l'iconique et incontournable DAC/ampli casque audiophile de poche passe enfin la seconde

Chord Mojo 2 1

Difficile de s'intéresser à l'audiophilie nomade sans avoir jamais entendu parler du Mojo de Chord. Ce petit ampli/DAC, certes très énergivore, a été l'un des premiers à démocratiser l'utilisation d'une puce FPGA pour la conversion numérique/analogique. Qu'il soit meilleur que les modèles armés de puces traditionnelles ou pas, cet appareil rencontre un très grand succès dans la communauté. Mais il commence à accuser son âge (un peu plus de 5 ans maintenant), en particulier du fait de sa connectique micro-USB. Sans révolutionner la forme, le nouveau Chord Mojo 2 s'annonce comme le produit le plus avancé de sa génération.

>>> ACHETER, COMPARER LES PRIX pour le Chord Electronics Mojo 2

LA SUITE APRÈS LA PUB

On ne change "presque" pas une formule qui gagne, mais on devrait un peu

Commençons par un point à la fois compréhensible et particulièrement énervant : le Mojo 2 intègre enfin un port USB-C pour les échanges de données, ce qui est très bien, mais il conserve un port de charge micro-USB, une connectique pour le moins obsolète en 2022, surtout pour un produit aussi dispendieux.

Chord Mojo 2 2

La raison ? Elle est assez évidente si on regarde les photos : Chord a souhaité conserver une compatibilité avec le Chord Poly (un lecteur qui vient s'imbriquer dans les connectiques USB du Mojo). N'aurait-il pas été plus simple de proposer une variante du Poly équipée d'un port USB-C ?

Passé ce bémol, le Mojo 2 reste un appareil visiblement très complet malgré ses dimensions identiques à celles du premier Mojo (8 x 6 x 2 cm environ) et un poids probablement toujours équivalent, à savoir de 170 g. Son enveloppe demeure en aluminium microbillé et anodisé noir. Rappelons surtout qu'il est entièrement conçu et assemblé au Royaume-Uni.

Ainsi le Mojo 2 dispose-t-il des deux entrées data USB déjà citées, d'une entrée SPDIF au format jack et même d'une entrée optique. Pour les sorties, le constructeur continue de se reposer sur deux sorties jack 3,5 mm. Les adeptes de sorties symétriques feront peut-être grise mine, mais l'architecture du produit est conçue ainsi.

Chord Mojo 2 5

LA SUITE APRÈS LA PUB

En ce qui concerne les commandes et boutons, Chord intègre non plus un trio mais un quatuor de petites "sphères lumineuses de contrôle". Il sera par exemple possible de muter la sortie audio, de basculer entre 4 réglages de crossfeed, ou encore de verrouiller les boutons (lors d'un transport par exemple).

Une autre amélioration concerne la batterie. De taille comparable, elle s'appuie sur un système de chargement optimisé via FPGA, le tout avec une dissipation mieux travaillée. Le gain en matière d'endurance, mesuré à 9%, permettrait au Mojo 2 d'atteindre une autonomie de 8 h environ. Bien sûr, inutile d'espérer une telle performance avec des casques énergivore en sortie ; cela risque de rester l'un des rares défauts.

Enfin, le mode "Intelligent Desktop Mode" permet de se passer du concours de la batterie si le Mojo 2 est raccordé à un PC, mais sans perte de qualité. 

Nouvelles entrailles

Forcément, plus de 5 ans après son premier modèle, Chord a bien évidemment doté son Mojo 2 de technologies plus modernes. Sans donner de précision sur la référence du FPGA, le constructeur dévoile quelques nouveautés pour la partie sonore.

La première d'entre elles est l'utilisation d'un nouveau système de couplage direct. Le Servo DC utilisé exploite ainsi un nouveau filtre WTA (Watt Transient Aligned) construit autour d'une unité DSP à 40 cœurs (Chord n'est pas très clair sur l'architecture de cette unité) avec noise shaping totalement amélioré.

Chord Mojo 2 3

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sans surprise, l'utilisation d'une unité DSP avancée s'applique également au traitement du signal en lui-même. Le Mojo 2 introduit ainsi ce que la marque appelle UHD DSP, qu'elle décrit très pompeusement (et un peu abusivement) comme le "premier DSP sans aucune perte". Celui-ci fonctionne via 104 cœurs DSP (a priori venant de la programmation de la puce FPGA) fonctionnant aux fréquences 705 kHz/768 kHz. Avec cette puissance de calcul, ainsi que l'utilisation de noise shaping en sortie, le DSP est capable d'ajuster extrêmement précisément les différentes bandes de fréquences (18 pas d'ajustement).

Autre avantage dérivé du DSP, le contrôle de volume fonctionnant maintenant entre +18 dB et -108 dB, le tout avec deux gammes de fonctionnement : bas volume et haut volume. Enfin, un ensemble de quatre présélections de crossfeed permet de livrer une scène sonore plus immersive sur les casques et écouteurs.

Chord Mojo 2 4

Disponible très prochainement, le nouveau Chord Mojo 2 sera vendu au prix de 600 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Chord Electronics

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus