icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Chord Poly : streamer/mini serveur nomade ou sédentaire pour ultra geek audiophile qui a le Mojo

Chord Poly Mojo test ONmagFR

Nous avons déjà testé l'excellent petit ampli casque/DAC audiophile nomade Chord Electronics Mojo. Nous nous intéressons cette fois-ci au Poly, qui est conçu comme son complément optionnel, un appareil multitâche qui lui sert à la fois de lecteur de carte micro-SD, de récepteur sans fil Bluetooth et d'interface de lecture de musique en réseau. Un concept étonnant qui ne nous a pas laissés indifférents.

Chord Poly

Type : streamer et lecteur portable réservé au Chord Mojo
L'avis de ON-Mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Prix : 650 €

Chord Mojo

Type : ampli casque et un DAC USB de poche 
L'avis de ON-Mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
Prix : 550 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Mini serveur, récepteur Bluetooth, streamer AirPlay, DLNA et Roon Ready... des possibilités qui donnent le tournis

Le Chord Poly est conçu pour fonctionner uniquement avec le Chord Mojo. Il s'y emboîte côté prises micro-USB, optique et coaxiale. Il est lui-même doté d'un port micro-USB qui permet de recharger les deux appareils simultanément. Deux housses en cuir sont disponibles en option pour garder les deux produits solidaires l'un de l'autre, bien au chaud et protégés.

Chord Poly Mojo lifestyle

Les deux appareils disposent de leur propre batterie. L'autonomie annoncée est d'une dizaine d'heures, mais l'on peut aussi faire fonctionner le Chord Mojo+Poly, pendant la charge, raccordé au courant secteur.
Les possibilités offertes par cette association Mojo+Poly sont multiples. Le Chord Electronics Poly possède un récepteur Bluetooth (malheureusement pas compatible AptX HD) et une antenne Wi-Fi qui lui permet de se connecter à un réseau local ou d'en créer un en mode "hotspot". Son petit corps, hyper solide, est en aluminium usiné (comme celui du Mojo) et intègre un slot pour carte micro-SD.
L'appareil peut être utilisé comme streamer en AirPlay ou DLNA et il est Roon Ready (le meilleur système actuel de lecture de musique depuis le réseau local). Il peut aussi faire office de lecteur de carte micro-SD et transformer le Mojo en baladeur. Le son est alors restitué sur les deux prises casque du Mojo.
Il est également possible de configurer ces sorties casque en mode Ligne pour brancher le Mojo+Poly à une chaîne HiFi.
Par ailleurs, le lecteur de carte micro-SD est géré par le système MPD (Music Player Daemon), un système libre pour serveurs de musique. Par conséquent, on peut aussi se servir du Mojo+Poly comme d'un serveur et lire le contenu de la carte micro-SD depuis un autre appareil raccordé au réseau en utilisant le protocole UPnP/DLNA par exemple.
Ajoutons enfin que le Chord Mojo+Poly sait lire toutes sortes de formats de fichiers audio Hi-res jusqu'en PCM 768 kHz et DSD256 (Quad-DSD), le DSD étant traité en DoP (DSD over PCM).

Chord Poly Outer Casing Connectivity

Pas totalement "user friendly", mais...

Pour ma part, j'adore l'idée et le concept du Chord Poly. Mais je vous avoue que, bien qu'audiophile testeur patenté, je me suis retrouvé, au début, devant le Mojo+Poly un peu comme une poule devant une fourchette.
Le système est inédit en son genre (du moins à ma connaissance). Au déballage, il paraît évident d'emboîter le Poly dans le Mojo. L'opération est toute simple, intuitive et ne demande pas d'explication. Je mets donc les deux appareils accouplés à charger sur le courant secteur à partir de la prise micro-USB du Poly.
Mais ensuite, que dois-je faire ? Un petit carton dans l'emballage indique que l'on peut télécharger l'appli Chord GoFigure sur son smartphone. Je commence donc par ça, ignorant la notice que l'on est supposé télécharger également en ligne. L'appli est en anglais et demande d'activer le Bluetooth. Je lance une première recherche qui se solde par un échec. C'est normal, je n'ai pas allumé le Poly+Mojo, l'appli m'indique qu'il faut le faire. Je m'exécute et relance la tentative de jumelage qui aboutit cette fois-ci. J'ai alors le choix entre trois modes de connexion : Wi-Fi, Bluetooth ou Hotspot. Si je choisis le Wi-Fi, l'appli me propose alors de sélectionner le mode de pilotage en réseau : Roon Ready ou Everything Else (pour AirPlay et DLNA).
Ensuite, il est toujours possible de changer de mode, mais attention : le Poly+Mojo doit alors se réinitialiser et cela prend quelques longues dizaines de secondes.

Chord Poly Mojo

À l'usage, je me rends compte que l'appli GoFigure manque de stabilité. Elle plante parfois, elle est lente, limitée dans ses possibilités et demande de garder le Bluetooth de mon smartphone activé pour piloter le Chord Poly. Sur la carte micro-SD insérée dans le Poly, elle ne semble vouloir reconnaître que les "playlists" et pas les fichiers enregistrés en désordre ou rangés dans d'autres dossiers. Elle donne accès à une présélection d'une douzaine de webradios, essentiellement de la BBC, et si l'on veut en sélectionner d'autres, il faut taper leur adresse URL ! Question ergonomie, on a vu beaucoup mieux. D'autant que pour ajuster le volume, on dispose des boutons lumineux du Mojo, sans repérage de niveau, et du réglage disponible dans l'appli. Les deux se marchent un peu sur les pieds.

Heureusement, une fois les opérations de paramétrage effectuées, on n’a plus besoin de l'appli GoFigure pour utiliser le Poly+Mojo comme streamer (ou lecteur réseau, si vous préférez). Tout se passe bien avec Roon ou AirPlay tandis que nous n'avons noté que quelques minimes latences en DLNA en faisant appel à l'appli tierce mConnect.

...une arme fatale audiophile ?

Nous avons déjà testé le Chord Mojo en tant que DAC et ampli casque. Nous en pensons le plus grand bien d'autant qu'il est capable d'alimenter tous types de casques jusqu'à des modèles d'impédance élevée de 600 Ω et qu'en outre son prix a légèrement baissé depuis notre premier essai.
Cette fois-ci, nous nous sommes concentrés sur la fonction streamer qu'apporte le Poly en reliant le système à une chaîne HiFi. Pour utiliser ce mode, il est nécessaire d'appuyer simultanément sur les trois boutons du Mojo lors de l'allumage afin que ses sorties casque se commutent en sortie Ligne de niveau fixe.

Chord Poly Outer Casing 1 Trans

Nous avons retrouvé les excellentes aptitudes musicales du Chord Mojo qui se révèle aussi efficace pour alimenter un casque audiophile exigeant qu'une bonne chaîne HiFi. Couplé au Poly et piloté par Roon, il nous a fait redécouvrir avec beaucoup de plaisir de vieux morceaux de notre discothèque. Les timbres ont de la matière, de la richesse, une très belle tessiture. Le son est à la fois souple et dynamique, avec beaucoup de vitalité, un grave vivant, énergique et profond.

Sur "Opus 4" de Art of Noise (Album "The Best of Art of Noise" de 1992 en 16 bits/44,1 kHz) nous avons particulièrement apprécié la mise en perspective des voix qui se répondent en écho et forment petit à petit une rythmique complexe tandis qu'éclot la petite mélodie tournoyante du synthétiseur en arrière-plan. Chaque exclamation prend sa place précisément au sein de l'image stéréophonique qui se construit en profondeur derrière le plan formé par les enceintes. L'effet de spatialisation, appuyé par les effets de réverbération soigneusement dosés, est très réussi.

Nous avons également été impressionnés par la virulence, le groove des percussions sur "Give It To Me" avec Timbaland, Justin Timberlake et Nelly Furtado (album "Shock Value" de 2007 en qualité CD). Le Mojo+Poly met à merveille en lumière le talent de producteur de Timbaland, sa signature sonore immédiatement reconnaissable, avec une rythmique à la fois très ronde, physique et explosive.

En conclusion

Le Chord Electronics Mojo+Poly est un ensemble atypique, sans équivalent. Sa prise en main n'est pas évidente. Son application de paramétrage et lecture GoFigure a encore des lacunes. Cependant, si l'on se contente de l'utiliser dans certains modes que l'on maîtrise bien, sans vouloir en changer en permanence, c'est un appareil très intéressant et ultra performant. Il nous a fortement séduits musicalement parlant.

L'ensemble Chord Poly et Chord Mojo décortiqué par ON-Mag

Spécifications

Chord Electronics Poly

  • Type : streamer et lecteur portable réservé au Chord Mojo
  • Lecteur de carte micro-SD intégré associé à un système DLNA serveur et renderer, SMB Server et MPD player
  • Liaisons Bluetooth et Wi-Fi
  • Batterie de 2200 mAh
  • Compatible DLNA, AirPlay et Roon Ready
  • Formats de fichiers supportés : ACC, WAV, FLAC, AIFF, OGG Vorbis, ALAC, WMA et MP3
  • Résolutions supportées : jusqu'en PCM 768 kHz et DSD256
  • Dimensions : 50 x 62 x 22 mm
  • Poids : 90 g
  • Prix : 650 € 

Prix du Chord Electronics Mojo : 550 € (pour ses spécifications détaillées, voir le test déjà publié sur ON-mag.fr)

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise (2,5/5)
  • Performances pures : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Musicalité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (4,5/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Site web du constructeur : chordelectronics.co.uk


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Chord Electronics

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework