PUBLICITÉ

Qobuz baisse ses prix et fait pleuvoir les nouveautés pour s'adapter à la dure loi du streaming

Qobuz 05

Sur le marché du streaming, difficile de lutter face à des mastodontes tels qu'Amazon ou Apple, qui ont apporté la qualité Hi-Res à des prix imbattables. Bien que son catalogue et ses quelques spécificités lui permettent de se démarquer, cela n'est pas suffisant pour un acteur modeste comme Qobuz. Ainsi, en plus de son ouverture de plus en plus poussée vers l'international, le service a-t-il baissé ses tarifs en ce début d'année scolaire, tout en dévoilant plusieurs nouveautés.

Partenariat avec THX pour le dongle THX Onyx

Bien que sa durée soit limitée, ce petit partenariat entre THX (propriété de Razer) et le français Qobuz met en avant la petite carte son USB-C THX Onyx. Particulièrement bien reçue dans le milieu, celle-ci est propulsée par une conversion ESS et un module d'amplification THX-AAA.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Qobuz 04

À l'achat, celle-ci permet de profiter de trois mois d'abonnement gratuit au service Qobuz et d'exploiter sans problème le flux PCM en 24 bits/192 kHz (max sur Qobuz). De quoi se constituer un bon petit combo pour commencer.

Carplay Online : la musique partout pendant les trajets

Qobuz avait déjà déployé la fonctionnalité Carplay Offline, solution embarquée d'iOS pour écouter ses morceaux en mode hors ligne ; le service annonce maintenant la compatibilité Carplay Online. Cette fonction va ainsi simplifier l'écoute sur les systèmes audio de voiture compatibles.

Qobuz

Le chef de produit de Qobuz, Axel Destagnol, déclare en ce sens : “Qobuz propose deux fonctionnalités qui répondent à la fois aux besoins de mobilité et aux exigences des audiophiles et mélomanes. Grâce à ces améliorations innovantes, nos abonnés peuvent désormais embarquer leur musique partout et profiter d'une nouvelle source de découvertes sur-mesure”.

Mon Qobuz Hebdo : garder le lien

Nouveauté certes simple, mais complètement dans l'ADN de Qobuz, Mon Qobuz Hebdo propose aux abonnés, chaque vendredi, une playlist personnalisée ; l'occasion de faire des découvertes musicales, basées sur les écoutes d'utilisateurs aux profils similaires.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Intégration sur les Smart TV de Samsung

Déjà facilement intégrable sur toutes les TV sous système Android, l'application Qobuz va également être disponible sur l'OS Tizen, déployé sur les Smart TV de Samsung et ce sur les 18 marchés où le service est présent.

Qobuz 02

Plus encore, cette application sera dans un premier temps mise en avant dans les "choix de l'éditeur" de la boutique d'applications. En se connectant depuis une Smart TV, les utilisateurs du service de streaming peuvent même bénéficier d'un mois d'essai gratuit.

La tarification plus attractive

Sans atteindre le tarif de 10 euros par mois des services Amazon Music Unlimited et Apple Music, Qobuz propose depuis septembre des prix revus à la baisse. Désormais, les tarifs pratiqués sont les suivants :

  • Offre Studio Premier (musique Hi-Res) : 12,50 euros par mois (150 euro annuel) avec engagement, 15 euros par mois sans engagement ;
  • Offre Studio Premier Family (jusqu'à 6 comptes) : 20,83 euros par mois (250 euros annuel) avec engagement, 25 euros par mois sans engagement ;
  • Offre Studio Sublime (Offre premier + réductions sur l'achat d'albums) : 16,67 euros par mois (200 euros par an) avec engagement ;
  • Offre Studio Sublime Family : 29,17 euros par mois (350 euros par an) avec engagement.

Avec son catalogue toujours légèrement différent de celui de ses concurrents, son savoir-faire en matière de musique lossless et surtout l'intérêt grandissant pour cette qualité sonore (et donc un public plus large), Qobuz peut encore espérer grandir et non pas devenir un service pour une micro niche.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Qobuz

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus