Pro-Ject Debut Pro : 30 ans et déjà les noces de platine, célébrées avec un magnifique modèle

Pro Ject Debut Pro ONmag 1

La platine Debut Pro, qui célèbre les 30 années de savoir-faire du constructeur autrichien Pro-Ject, est bien partie pour être une future référence en la matière. Amélioration sensible de la célèbre Carbon Evo, la Debut Pro est un modèle déjà très ambitieux, la marque ayant développé pour l'occasion plusieurs éléments spécifiques.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Toujours sobre, luxueuse et technologique

Véritable patte de Pro-Ject, le design très épuré de la Debut Pro est au moins aussi réussi qu'à l'accoutumée, mêlant des tons sombres avec quelques touches carbonées et chromées. Un mariage qui paraît des plus réussis. L'ensemble mesure 415 x 113 x 320 mm pour un poids total de 6 kg.

Pro Ject Debut Pro ONmag 9

Le châssis est, comme celui de la plupart des autres platines Pro-Ject, composé d'un plateau en MDF (8 couches ici), lequel est peint entièrement à la main dans un sobre coloris anthracite.

Au-dessus prend place un lourd plateau d'aluminium moulé de 300 mm de diamètre, totalement retravaillé pour la Debut Pro. Celui-ci profite même d'un nouveau système d'amortissement en TPE (thermoplastique élastomère).

Pro Ject Debut Pro ONmag 2

Pour la rotation, de type entraînement par courroie, Pro-Ject intègre un moteur de précision avec contrôle électronique de la vitesse, le tout épaulé par un tout nouveau système de roulement à billes en acier avec bague en bronze. Il est bien évidemment possible de basculer entre les vitesses 33 tours et 45 tours en déplaçant la courroie (sous le plateau), et même d'atteindre 78 tours via un commutateur (avec la courroie sur la position 45 tours). Pro-Ject a pensé à la suspension du moteur en elle-même, le découplage étant là encore amélioré par rapport à ce qui existe sur la Carbon Evo par exemple.

Les pieds de la platine, réglables, sont quant à eux intégralement en métal plaqué au nickel.  

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pro Ject Debut Pro ONmag 8

Véritable pièce de résistance, l'ensemble bras + cartouche a été développé de A à Z pour la Debut Pro. Le bras (8,6 pouces de longueur) est conçu avec un cœur en aluminium, revêtu d'une enveloppe de carbone, ce qui assure à la fois une grande rigidité (venant du carbone) et un bon degré d'amortissement (grâce au cœur en aluminium). Ce bras repose sur une base aux pièces entièrement en métal usiné et plaqué au nickel. Cela permet d'avoir accès à la fois au réglage azimutal et au réglage VTA (angle de piste vertical).

Pro Ject Debut Pro ONmag 5

Enfin, la cellule phono est tout aussi impressionnante que le reste de la platine. Baptisée Pick it Pro, elle a été développé en partenariat avec le spécialiste Ortofon. Assez peu de détails architecturaux sont dévoilés sur cette cellule, mais nous savons qu'il s'agit d'un modèle à aimant mobile (MM) de 7,2 g avec stylet elliptique. La cellule Pick it Pro délivre une tension de sortie de 4 mV (sous 1 kHz) et promet une réponse en fréquence de 20 Hz – 20 kHz (+- 2 dB).

Pro Ject Debut Pro ONmag 6

Pour les autres spécifications techniques (de la platine en général), Pro-Ject annonce un pleurage et scintillement de +-0,16% en 33 tours et +-0,14% en 45 tours ainsi qu'un rapport signal/bruit de 68 dB.

Notons que la marque ne fait pas état d'un préamplificateur intégré dans la platine.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pro Ject Debut Pro ONmag 7

Belle petite œuvre d'art, la Pro-Ject Debut Pro a tout sur le papier pour être un petit succès, en tout cas pour plaire aux aficionados de la marque. Cette platine sera disponible dans le courant du mois d'août, pour un tarif de 750 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Pro-Ject