Violectric Chronos : prenez le temps d'avoir un bon DAC/ampli casque audiophile au format mini

 Violectric Chronos ONmag

Propriété du groupe Lake People, lui-même racheté par CMA Audio l'année dernière, Violectric reste un grand nom de l'ampli casque, qui commercialise des appareils aussi sobres que sérieux. Son dernier produit en date, le Chronos, est le premier DAC USB-C de la marque, tout à fait dans la même mouvance que les Earmen Sparrow, NuPrime Hi-mDac ou Audioquest Dragonfly Cobalt.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tout en bloc

Vrai DAC USB-C au format mini, le Violectric Chronos mise sur un châssis particulièrement menu, usiné à partir d'un bloc d'aluminium, parcouru d'un beau chanfrein sur tout le pourtour supérieur et inférieur. Une de ses façades, vitrée, accueille le logo de Violectric, qui s'illumine de vert lors de la lecture de fichiers PCM et de bleu lorsqu'il s'agit de fichiers DSD.

À l'image du Hi-mDac de NuPrime, le Chronos arbore également deux boutons pour le contrôle du volume. Cette fonction peut s'avérer très pratique, évitant de devoir sortir le smartphone de sa poche.

Violectric Chronos ONmag 01

La connectique du DAC/ampli est assez classique mais suffisamment pratique. Un port USB-C femelle permet un raccordement sur à peu près toutes les interfaces, en utilisant un câble USB-C, micro USB, Lightning ou USB-A, les trois premiers étant par ailleurs livrés avec l'appareil. Le Violectric Chronos est ainsi compatible avec les smartphones Android, iOS, ainsi que les ordinateurs tournant sous Windows/MacOS.

En sortie, nous retrouvons une classique prise jack 3,5 mm (asymétrique). Le Violectric ne va donc pas aussi loin que l'Earmen Sparrow avec sa prise symétrique en 2,5 mm.

 

Optimiste dynamique, puissance mesurée

Cultivant un certain secret technique, Violectric ne précise pas quel DAC ni quel amplificateur/ampli op. est utilisé dans le Chronos. Son convertisseur permet de prendre en charge des fichiers PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz et du DSD jusqu'en DSD256.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour la prise jack, il faut se contenter d'une puissance annoncée de 30 mW sous 32 Ohms et de 5 mW sous 600 Ohms. Ces valeurs sont suffisantes pour un usage avec des écouteurs ou des casques pas trop énergivores, mais il ne faut clairement pas espérer faire rugir les casques planaires les plus demandeurs ou les modèles dynamiques de haute impédance.

Violectric Chronos ONmag 02

En revanche, la dynamique annoncée - 130 dB - a de quoi faire rêver, même si ce chiffre est, il faut le dire, difficile à exploiter tel quel (aucune précision n'est donnée concernant la mesure).

Clairement, il faudra un peu plus qu'un grand nom pour justifier son tarif de 200 euros, car de très grands concurrents sont en face, mais nous pouvons avoir de l'espoir. Au moins, les solutions audiophiles pour smartphones n'ont jamais été aussi nombreuses.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Violectric