icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test AudioQuest DragonFly Cobalt : mini carte son ultra audiophile, capable d’alimenter un gros casque ou une belle chaîne Hifi

Audioquest DragonFly Cobalt test ONmagFR

L’AudioQuest DragonFly Cobalt ressemble à une grosse clé USB revêtue d’une luxueuse peinture métallisée de carrosserie automobile. Mine de rien, il s’agit d’un vrai petit appareil audiophile intégrant un DAC USB et un ampli casque puissant. C’est le troisième du nom : il s’ajoute aux DragonFly Red et Black déjà présents au catalogue de la marque américaine et gagne plusieurs améliorations.

AudioQuest DragonFly Cobalt

Type : DAC USB et ampli casque
L'avis de ON-Mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
Prix : 300 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

L’AudioQuest DragonFly Cobalt reprend le format de ses prédécesseurs DragonFly Black et Red, dans une version légèrement miniaturisée et affinée, avec un corps en métal revêtu d’une superbe finition bleu cobalt nacré (comme sa référence l’indique). Il conserve les mêmes équipements : d’un côté un port USB type A mâle et de l’autre une prise mini-jack 3,5 mm femelle. En complément, il est livré avec un adaptateur USB de type C de grade audiophile (conducteurs à faible teneur en carbone) de chez AudioQuest, qui permet le raccordement à un appareil Android, par exemple. Il est aussi possible de le brancher sur un appareil iOS, mais pour ce faire il faudra acheter un adaptateur Lightning en supplément.

Compartaif AudioQuest DragonFly Black Re Cobalt

L’AudioQuest DragonFly Cobalt est une mini carte son qui permet de transformer un ordinateur (PC, Mac et même Linux), un smartphone ou une tablette en une source audiophile. Sa sortie mini-jack peut aussi bien alimenter un casque audio haut de gamme qu’attaquer une chaîne Hifi. Son fonctionnement est simplissime. Il suffit de le brancher au port USB de la source pour qu’il soit prêt. Il est «plug’n play», c’est-à-dire qu’il ne nécessite pas l’installation de pilotes.

Le Cobalt est le plus avancé techniquement de la série DragonFly d’AudioQuest. Il intègre un nouveau convertisseur ESS Sabre 32 bits (ES9038Q2M) doté d’un filtre à pente douce pour éviter les rotations de phase et duretés dans le haut du spectre. Son processeur Microchip PIC32MX274 est 33 % plus puissant que celui du DragonFly Black. Il met en œuvre l’algorithme «StreamLength asynchronous-transfer» et la technologie «monoClock», spécialement développés pour AudioQuest par Gordon Rankin, grand spécialiste de l’audionumérique. Ces procédés ont pour but d’apporter une réduction drastique du jitter et de limiter fortement les interférences dues aux ondes Wi-Fi, Bluetooth ou cellulaires.

Ces circuits sont associés à un contrôle numérique du volume de type Bit Perfect sur 64 bits pour éviter toute perte de résolution même à faible niveau, ainsi qu’à un ampli analogique ESS Sabre 9601 dont le niveau de sortie est de 2,1 volts.

On le voit, l’AudioQuest DragonFly Cobalt est minuscule et néanmoins bourré de matière grise audiophile. Est-ce que cela s’entend à l’écoute ? Nous répondons immédiatement par l’affirmative. Nous avons notamment essayé le Cobalt avec les casques orthoplanar Audeze LCD2 Closed-Back et Quad Era-1. Il se singularise immédiatement par son haut degré de résolution. AudioQuest déclare à son propos : «un son séducteur et d’une beauté naturelle – en y enlevant le duvet et le brouillard dont l’auditeur n’avait même pas conscience jusqu’à ce qu’il ne les entende plus». C’est dit de façon poétique, mais assez vrai. Cette carte son de poche apporte une transparence surprenante, tout en alliant fluidité, douceur et luminosité dans le haut du spectre. Elle ne force pas le trait, sa dynamique n’est pas exacerbée, mais elle explore également bien le bas du spectre jusqu’à ses tréfonds. La restitution sur nos casques orthoplanar a une belle ampleur, de la consistance et de la maîtrise dans les graves. L’image sonore est bien construite, à la fois très détaillée, stable, aérée et en relief. L’AudioQuest DragonFly Cobalt tient donc ses promesses audiophiles.

Le DAC-USB et ampli casque AudioQuest DragonFly Cobalt décortiqué par ON-Mag

Spécifications

  • Type : DAC USB et ampli casque
  • Connectique : port d’entrée numérique USB-A, prise de sortie analogique mini-jack
  • Résolution native supportée : PCM jusqu’en 24 bits/96 kHz, MQA
  • Niveau de sortie : 2,1 volts
  • Accessoires fournis : housse de protection en cuir, câble adaptateur USB-C
  • Dimensions : 57.5 x 18.6 x 11.9 mm
  • Prix : 300 €

Site de la marque : www.audioquest.com

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE DAC ET AMPLIS CASQUES NOMADES

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile griseetoile grise (3/5)
  • Performances pures : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Audioquest

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework