Tone Factory : une platine vinyle autrichienne toute simple pour se mettre au vinyle, en Bluetooth ou filaire

ToneFactory platine vinyle simple ONMag

Mieux qu’un livre qui s’appellerait La platine vinyle pour les nuls, voici une platine farbiquée en Europe, d’une simplicité étonnante, avec des tutoriels en ligne étape par étape pour démystifier un peu le vinyle et la Hifi. « Sans intérêt » diront peut-être les puristes, mais Tone Factory n’a-t-il pas le mérite de mettre le vinyle à la portée du plus grand nombre ? Loin des systèmes Hifi à prix élevés avec des câbles dans tous les sens, voici la platine vinyle pour tous.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sortez toutes les pièces du carton, posez la base puis le plateau tournant, vissez le contrepoids du bras de lecture et c’est presque prêt ! Les tutoriels pas-à-pas du site Tone Factory ressemblent bien à de la propagande audiophile. Bien qu’il s'agisse d'une platine très simple et accessible, on comprend en les lisant que la platine a un entraînement par courroie et les novices peuvent appréhender à quoi sert le contrepoids d’un bras de lecture. Les designers autrichiens de la platine Tone Factory annoncent aussi que cette dernière est fabriquée en Europe, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour un produit accessible comme celui-ci.

ToneFactory platine vinyle simple ONMag02

Écouter ses vinyles sur une enceinte Bluetooth ?

Pour les utilisateurs qui ne posséderaient pas de chaîne Hifi, la platine est équipée d’un module Bluetooth qu’on allume via un interrupteur situé sous la base. Les audiophiles exigeants pourront encore et toujours s’interroger sur l’intérêt de numériser un signal audio analogique, pour le transmettre en Bluetooth et le reconvertir en analogique une fois reçu par une enceinte nomade. Mais à part ça, on constate que la platine est bien pratique et accessible à tous.

ToneFactory platine vinyle simple ONMag03

Un préampli phono intégré pour brancher la platine sur une chaîne Hifi

Pour qui dispose d’une chaîne Hifi mais ne veut pas s’encombrer d’un préampli phono RIAA ou ne peut se permettre d’en acheter un, la platine Tone Factory dispose d’un préampli phono intégré. Concrètement, cela signifie qu’on la branche sur n’importe quelle entrée analogique classique de type RCA, avec des câbles RCA tout simples. Oui, vous savez, la prise rouge et la prise blanche… Hein ?! Vous ne savez même pas ce qu’est une prise RCA ? Aucun problème. Tone Factory propose sur son site un adaptateur RCA vers mini jack. Là, les candides n’ont plus d’excuse. Et le tutoriel nous rappelle même quelle est celle qui correspond au canal droit et laquelle transmet le canal gauche ! On ne peut effectivement pas se tromper, même si on ne se dit pas du tout audiophile et brancher cette platine directement sur tout type de chaîne Hifi.

ToneFactory platine vinyle simple ONMag04

Lire simplement des 33 tours ou des 45 tours

Simple, la platine de Tone Factory n’en est pas moins versatile. En plus de se connecter facilement à une chaîne Hifi ou à une enceinte nomade, elle est vendue avec un adaptateur pour lire les disques 45 tours (oui les petits disques des années 70 qui traînent au fond de l’armoire de papa – si vous n’êtes pas déjà un hipster qui va en acheter dans les boutiques vintage !) autant que les 33 tours, format classique des disques vinyles. La vitesse de lecture adaptée à chaque disque (33 ou 45 rotations par minute, donc) se règle via un interrupteur, qui comme l’interrupteur du module Bluetooth est placé sous la base de la platine. Les plus audacieux pourront aussi se renseigner sur les brosses antistatiques à passer sur les disques vinyles ou encore les cellules phono de rechange complémentaires sur le site de la marque.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La platine toute simple de Tone Factory est proposée au prix de 300 €, des paquets avec accessoires fournis sont proposés pour quelques dizaines d’euros supplémentaires.

Source : tone-factory.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Tone Factory