PUBLICITÉ

Apple Music en qualité Hifi arrive : sans surcoût, il apporte l'audio lossless/Hi-Res et "Spatial" en Dolby Atmos

Apple music

Nous attendions la nouvelle pour demain, c'est finalement ce 17 mai qu'Apple vient de dévoiler dans un communiqué officiel la prochaine évolution de son service de streaming Apple Music. Au programme, comme nous le supputions il y a quelques jours, une offre lossless sans surcoût. Mais surtout, un cap pourrait enfin être franchi en matière de son 3D.

Meilleur, pas plus cher

La première bonne nouvelle concernant cette future version d'Apple Music, prévue pour le mois de juin, est enfin le passage de l'intégralité du catalogue au format lossless, via l'utilisation du codec ALAC (format créé par Apple mais ouvert) et non plus de la simple offre AAC.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ce n'est pas tout, puisqu'à l'instar d'Amazon Music ou du pionnier Qobuz, une offre dite Hi-Res sera également disponible, à la fois en 24 bits/48 kHz et en 24 bits/192 kHz, cette dernière offre nécessitant un DAC externe pour être parfaitement exploitée (iOS n'allant pas jusque-là).

Bien sûr, il faut un peu lire entre les lignes : les pistes seront tout d'abord très majoritairement en 16 bits, avec probablement une certaine offre en 24 bits/48 kHz et quelques très rares pistes en 192 kHz. On fait le même constat chez Amazon. L'offre est déjà plus étoffée au-delà du 24 bits/48 kHz chez Qobuz, mais là encore les pistes en plus de 96 kHz ne sont pas légion (nous ne discuterons pas ici de l'intérêt d'un tel échantillonnage).

Mais surtout, par rapport à l'offre Apple Music actuelle, cette nouvelle offre n'engendre pas de surcoût - c'est sans doute l'adoubement définitif du lossless auprès du grand public. Incroyable hasard (ironie) : Amazon Music a annoncé juste après Apple que son offre Music HD serait également sans surcoût dès à présent.

Si l'offre lossless d'Apple sera bien évidemment compatible iOS, MacOs et tvOS, Android devrait logiquement permettre d'en profiter. L'ALAC n'est normalement pas pris en charge en natif sous Android, mais cela peut parfaitement être intégré au sein de l'application, le principe de ce décodage étant plus léger que le Flac. Même sans faire une croix sur certains avantages maison, il y a peu de chance qu'Apple se prive de la manne des clients Android.

 

Atmos pour tous, avec ce qu'on a

Autre nouveauté, l'intégration de pistes Dolby Atmos (mixage multicanal) au sein du service. En partenariat avec Dolby, cette offre au départ assez restreinte (comme c'est le cas sur Tidal) va surtout profiter, pour les utilisateurs Apple, de la sonorité Spatial Audio, laquelle va permettre de transformer ce son Atmos en un signal stéréo parfaitement adapté à l'usage d'un casque, avec possiblement une vraie sensation de 3D.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Si cette prouesse est très rarement réussie (le Reality 360 de Sony est encore très moyen), les quelques exemples d'utilisation du Spatial Audio avec les films ont montré qu'Apple savait visiblement exploiter une telle technologie.

Apple music spatial

Le tri des différentes qualités sonores et types de mix (stéréo ou Atmos) semble assez bien mis en avant, notamment par l'utilisation d'un logo "Dolby Atmos" pour les albums disponibles dans ce format.

Cette lecture Dolby Atmos sera compatible en natif avec les casques/écouteurs Apple et Beats disposant de la puce W1 (AirPods 1 et Beats Studio 3 par exemple) ou H1 (la plupart des modèles récents).

Apple ne dit pas un mot concernant la transmission en Bluetooth vers les modèles de la marque. Nous pouvons supputer, sauf surprise, qu'Apple reste fidèle au peu énergivore AAC, ce qui d'une certaine façon annulerait presque totalement l'avantage du lossless pour les casques/écouteurs (mais pas celui de l'Atmos/Spatial Audio) et offrirait aux utilisateurs Android un certain avantage.

Edit 18/05 : Quelques précisions ont depuis hier été dévoilés, parfois en dépis du bon sens. Comme nous le pensions, aucun des produits Bluetooth Apple/Beats ne sera compatible lossless ou 24 bits. En effet, aucun codec Bluetooth intégré sur Apple ne le permet pour le moment. Nous parlions il y a quelques jours d'un hypothétique codec Lossless passant par la couche Low Energy du Bluetooth, qu'il n'est pas impossible de voir à termes, mais pas dans un futur très proche.
Plus étrange, la compatibilité lossless n'est même pas là sur les Homepod et Homepod mini, pourtant fonctionnant sous protocole Airplay (au moins capable d'assurer un débit 16 bits/44,1 kHz sans perte). Seul l'Atmos/Spatial Audio est ici compatible. Pas de quoi simplifier la technologie audio à des clients lambda, déjà perdus entre les termes Lossless/Hi-Res et les nombreux codecs Bluetooth.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Intéressés par cette offre ? Toujours fidèles à Qobuz et son offre de téléchargement ? Dites-nous tout !


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Apple

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus