PUBLICITÉ

Auralic Altair G2.1 : nouvelle œuvre techno-audiophile par le spécialiste du streamer/DAC/préampli haut de gamme

Auralic ALtair G2 1

Des électroniques haut de gamme, sobres mais extrêmement bien finies, portées par une conception interne très poussée : voilà les termes qui pourraient définir les productions du constructeur sino-américain Auralic. Spécialisée dans les streamers haut de gamme, la marque propose des références qui comptent parmi ce qui se fait de plus impressionnant en la matière, avec des produits comme le génial Vega G2.1 (auquel nous avons attribué un ON-topaudio Award). Pas aussi haut de gamme mais héritant directement de cette architecture, le nouvel Altair G2.1 est le petit dernier de la prestigieuse série G2.1.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sobre, mat, luxueux, high-tech

Auralic ne verse jamais dans l'exubérance, mais n'abandonne pas une certaine idée du design pour autant. Assez reconnaissables et très unifiées, ses électroniques utilisent invariablement un châssis en aluminium massif à la finition noire mate. L'Altair G2.1 reprend surtout le châssis Unity Chassis II des produits G2.1. Celui-ci se démarque par l'utilisation d'une enveloppe interne en cuivre (protégeant l'ensemble des composants des interférences extérieures), campée sur une imposante base d'aluminium, le tout reposant sur un ensemble de quatre pieds abritant six amortisseurs.

L'appareil est équipé d'une connectique des plus complètes, en prenant soin de conserver les trois entrées numériques les plus courantes : USB-B, optique et coaxiale RCA - ainsi qu'une interface pro AES/EBU en XLR.

L'Altair G2.1 peut faire office de préamplificateur classique puisqu'il intègre une entrée Ligne en RCA (avec fonction bypass), mais également de préampli phono grâce à une entrée RCA dédiée. Il possède ainsi un étage de sortie à base de modules Orfeo en classe A (un par canal) à très bas niveau de bruit et très basse distorsion et un étage de préamplification Phono séparé dans un module dédié. À ce titre, les étages analogiques sont complètement séparés des étages numériques (streamer et conversion). Le réglage de volume est entièrement analogique, proche de celui du Vega G2.1. Il s'articule autour d'un montage à échelle de résistances.

Auralic ALtair G2 1 01

L'Auralic Altair G2.1 présente un avantage par rapport à certains autres streamers du fabricant : la présence d'une sortie casque en jack 6,35 mm.

Difficile de passer à côté de la partie technologique, tout particulièrement mise en avant par Auralic. La marque reprend ce qui existe déjà, à savoir ce qu'elle nomme sa plateforme Tesla G1 ou dérivée (ça n'est pas explicite). Celle-ci est propulsée par un CPU ARM à cœur Cortex (A9 à 1 GHz et 4 Go de RAM), un étage de conversion utilisant une puce ESS Sabre haut de gamme, modifiée spécialement pour Auralic (sans plus de précision) et asservie par une horloge "Dual femto clock".

Que ce soit avec sa connexion Ethernet ou WiFi, l'Auralic Altair G2.1 peut être contrôlé avec l'application dédiée Lightning DS, ainsi que via les logiciels OpenHome ou RoonLabs (Roon Ready). L'appareil est ainsi compatible UPnP/DLNA, AirPlay, Spotify Connect et avec un large panel d'applications de streaming. Il permettra également de gérer une musicothèque en réseau local. Via une option, il sera également capable, à l'instar de certains produits Auralic, de fonctionner en serveur local, en ajoutant un disque dur 2,5" ou SSD de même format.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'Auralic Altair G2.1 est annoncé par la marque au prix de 5 000 euros en version de base (sans stockage).


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Auralic

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus