Marantz PM-12 et SA-12 Special Edition : le couple de mélomanes japonais pointus rend enfin visite à l'occident

 Marantz PM12SE ONmag 1

Jamais sortie de l'archipel, la Série 12 de Marantz va enfin avoir droit à sa sortie, qui plus est dans une version améliorée. Ce sont ainsi à la fois l'amplificateur intégré PM-12 Special Edition et le lecteur SACD SA-12 Special Edition qui verront le jour, deux modèles haut de gamme mais au tarif encore raisonnable, qui misent tout sur la musicalité.

>>> VOIR LES PRIX EN LIGNE
- pour le Marantz PM-12SE
- pour le Marantz SA-12SE

 

La Série 12 Special Edition ne tranche pas avec les habitudes de Marantz en matière de design. Ces deux belles électroniques se parent de la même enveloppe en aluminium que celle des produits de la série KI Ruby. Ça n'est pas un hasard, Marantz indiquant justement que la Serie 12 Special Edition hérite de plusieurs caractéristiques techniques de la série limitée KI Ruby.

Le fabricant précise que, plus que la simple évocation des caractéristiques techniques et des éléments généraux (comme la prédominance des modules propriétaires HDAM), chacun des deux appareils a fait l'objet de longues expérimentations et corrections, afin de les rendre plus musicaux, et non forcément plus techniques. Un discours qui, bien sûr, peut sembler caresser l'audiophile dans le sens du poil, voire flirter avec l'ésotérisme, mais l'historique de la marque Marantz parle pour elle.

 

Ampli PM-12 Special Edition : le découpage musical

L'amplificateur intégré PM-12 SE est à la fois très classique et très moderne. Pourvu d'étages de préamplification et de puissance séparés, ce modèle fait donc la part belle à ses modules HDAM (Hyper Dynamic Amplifier Module). Ces derniers sont des circuits mimant l'architecture d'amplificateurs opérationnels, tout en ayant bien plus de marge sur la réduction du bruit de fond ou la musicalité, et ce grâce à des composants haut de gamme. À ce titre, le Marantz PM-12 SE s'inspire largement de l'architecture du PM-KI Ruby et du PM-10.

Marantz PM12SE ONmag 3
On note la propreté exemplaire du design. Tous les éléments sont bien isolés sur leurs cartes respectives, une structure portée par les cartes HDAM.

Le PM-12 SE intègre un préamplificateur Phono compatible avec les cellules MM (aimant mobile) et MC (bobine mobile), avec un circuit d'égalisation Marantz Musical Premium, l'égalisation et la préamplification étant gérées par un des modules HDAM. En parallèle, l'étage de préamplification "standard" est géré lui aussi par un module HDAM. L'ensemble de cet étage de préamplification, en plus d'être placé sur une carte différente de l'amplification de puissance, est alimenté par son propre circuit, ce qui est la norme en la matière.

Marantz PM12SE ONmag 4

L'amplification de puissance, à découpage (à ne pas confondre avec l'amplification numérique), est également dérivée des PM-10 et PM-KI Ruby. Une technologie bien maîtrisée par Marantz, qui permet d'atteindre des puissances très confortables.

Marantz PM12SE ONmag 10

Comme à son habitude sur les amplificateurs intégrés, Marantz intègre un circuit de contre-réaction de courant (ce qui donne parfois à ses appareils le nom "d'amplificateurs transimpédance").

La musicalité de l'ensemble restera forcément à vérifier (en tous les cas, nous espérons pouvoir le faire), mais la puissance annoncée est quant à elle très confortable : 100 W par canal sous 8 Ohms et 200 W par canal sous 4 Ohms.

Marantz PM12SE ONmag 17
Un des modules HDAM du PM-12 SE. 

Il est un peu dommage de ne pas avoir intégré de section numérique (conversion numérique-analogique), ce que Marantz justifie par la sensibilité trop importante de cette section au bruit généré par les circuits d'amplification.

 

Lecteur CD/SACD SA-12 Special Edition : le frère numérique

Au PM-12 Special Edition la partie analogique ; au SA-12 Special Edition la partie numérique. Profitant lui aussi des avancées de la gamme KI Ruby, ce lecteur SACD rappelle également fortement le SACD 30n.

Marantz SA12SE 1

Au programme, un lecteur CD/SACD et une interface numérique complète composée d'une entrée optique, d'une entrée USB-B, d'une entrée SPDIF RCA (coaxiale), et d'une entrée USB-A pour la lecture de clés USB. Le PM-12 SE intègre également une sortie optique et une sortie SPDIF coaxiale, permettant d'utiliser le lecteur en tant que simple transport CD/SACD.

La lecture des CD/SACD passe par son module de lecture SACDM-3, extrêmement proche de celui utilisé par le SACD 30n.

Marantz SA12SE 23

La conversion numérique-analogique du SA-12 SE, basée sur le système propriétaire MMM-Stream de Marantz, est capable de décoder des fichiers PCM jusqu'en 32 bits / 384 kHz et du DSD256 (11,2 MHz) en natif. Pour rappel, ce système MMM-Stream convertit d'abord tous les flux entrants en DSD 11,2 MHz, puis les décode avec son étage dédié MMM-conversion. Une méthode peu détaillée par la marque, pourtant dans l'idée d'une conversion Delta-Sigma classique.

L'étage de sortie, entièrement repensé pour cette version spéciale, repose sur un module HDAM-SA3 et un HDAM-SA2, ce dernier étant également utilisé pour l'amplificateur casque dédié.

Marantz SA12SE 6

Simple sur le papier mais également décrit comme le résultat d'un long travail pour atteindre la meilleure musicalité, le SA-12 Special Edition rejoint la famille des lecteurs CD/SACD haut de gamme, mais sans tomber dans des excès ésotériques.

Les Marantz Série 12 Special Edition seront tous les deux disponibles dans le courant du mois, pour un tarif de 3 300 euros chacun, en version noire ou argent-doré.

Prix en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Marantz

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework