PUBLICITÉ

Thrax Libra : 65 kg et 50 000 euros pour ce monstre tubesque de la préamplification Hifi

Thrax Libra ONmag 1

Attention appareil d'audiophile très fortuné ! En effet, le préamplificateur Libra de la marque bulgare Thrax Audio ne compte ni sur son rapport qualité/prix ni même sur une quelconque retenue pour s'imposer. Préampli façon poids lourd (et portefeuille bien allégé), le Libra peut largement s'asseoir à la table des délires audio de Kondo, TAD ou FM Acoustics.

LA SUITE APRÈS LA PUB

65 kg de raffinement à double couche

Pas spécialement esthétique ou élégant, le Libra dégage tout de même quelque chose sous ses airs de tank futuriste.

Sa structure en aluminium épais (châssis et pieds) penche plutôt du côté de la sobriété, puisqu'à part son écran LCD et les deux immenses potentiomètres de façade, rien ne vient troubler ses lignes légèrement anguleuses. Ses dimensions demeurent imposantes mais presque acceptables pour un appareil très haut de gamme : il mesure 440 x 400 x 150 mm.

Thrax Libra ONmag 7 1 width 640px

Rappelons tout de même qu'il s'agit d'un préamplificateur et non d'un amplificateur intégré, il faudra donc aussi penser à l'amplification de puissance. Surtout que, petit détail, cet appareil utilise une alimentation séparée et de même dimension que le module d'amplification. La marque ne précise toutefois pas si le poids de 65 kg du bestiau concerne seulement le préamplificateur ou inclut l'ensemble (ce qui est plus probable).

De structure totalement symétrique, le Thrax Libra utilise un circuit d'alimentation dédié au canal droit et un autre au canal gauche. Bien sûr, le module d'alimentation intègre l'un et l'autre, ainsi que deux sorties dédiées.

Thrax Libra ONmag 5

Côté préamplificateur, en plus des deux entrées d'alimentation dédiées, nous retrouvons : 4 entrées XLR (symétriques), 2 entrées RCA (asymétriques) et 3 sorties XLR. Pour faire très rétro, il intègre parmi ses entrées et sorties XLR deux paires spécialement dédiées au raccordement d'un lecteur à bandes professionnel (de type Reel-to-Reel).

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Très cher mais très haut de gamme

D'un point de vue technologique, le Thrax Libra mélange l'ancien et le nouveau dans un préamplificateur à lampes utilisant des systèmes de contrôles via processeur.

Ainsi l'architecture repose-t-elle principalement sur une topologie dual-mono (en symétrique) en pure classe A avec utilisation des mythiques tubes 300B (en simple étage de gain), le tout associé à un principe d'unité de contrôle post-amplification afin de réduire le bruit de fond. Sa construction tout en modules permet d'isoler au maximum chacun des étages du Libra.

Thrax Libra ONmag 3 1 width 640px

D'une architecture totalement symétrique, ce préampli peut s'utiliser en tant que modèle stéréo, mais également en mode mono bi-amplifié. Pour rappel, ce principe permet d'associer un circuit d'amplification à chacune des gammes de fréquences d'une enceinte deux voies.  

Pour les amoureux du home cinéma, le Libra accepte le bypass. Cela permet ainsi à un signal audio de passer par le préamplificateur sans être modifié par ses différents étages.

Au chapitre des petits raffinements, le préamplificateur intègre un système de polarisation automatique des lampes destiné à compenser les éventuels changements dus à l'âge de ces composants.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 Thrax Libra ONmag 2 1 width 640px

Au final, il ne manque au Thrax Libra que des caractéristiques techniques. Vous l'aurez remarqué, mais en plus d'une description finalement assez pauvre des petits composants, Thrax ne livre pour le moment pas de détails sur les possibilités audio (gain et réponse en fréquence par exemple). C'est le genre de produit qu'il faut de toute façon écouter sans se soucier du reste.

Pour le reste justement, cet appareil très haut de gamme décliné en argent ou noir est disponible au tarif annoncé de 50 000 euros, tout en gardant à l'esprit que nous n'avons là qu'un maillon de la chaîne audio.

Source : stereonet.co.uk

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Thrax

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus