Fiio M3 Pro : le mini baladeur audiophile passe le cap de la modernité dans une splendide version

Fiio M3 Pro ONmag

Presque le parent pauvre de la gamme M de Fiio, le baladeur M3 et son successeur M3K restent des appareils intéressants, mais à l'ergonomie discutable. En effet, leur très petit écran mais surtout leurs touches tactiles gâchent légèrement l'expérience. Itération salutaire, le nouveau M3 Pro remet les choses à plat et rentre de plain-pied dans la modernité.

L'élégance anodisée

Avec son châssis allongé en aluminium anodisé noir et son dos en verre multicouche, le M3 Pro est particulièrement agréable à l'oeil. Ses arêtes et bordures arrondies lui confèrent une certaine classe. Ce n'est pas tout, puisque ce baladeur arbore enfin un connecteur USB-C. Ce dernier permettra, en plus de la recharge et du transfert de fichiers, d'utiliser le M3 Pro en tant que DAC. Cerise sur le gâteau, ce même port USB-C peut également fonctionner en tant que sortie numérique afin de brancher le baladeur à un DAC/ampli plus haut de gamme.

Fiio M3 Pro ONmag03

Le Fiio M3 Pro consacre presque la totalité de sa surface à son petit écran tactile IPS de 3,5" au format très allongé (ratio 2,35). Sa définition de 340x800 n'est pas fabuleuse, mais presque la même que celle du Fiio M6. Bien sûr Fiio ne se repose pas uniquement sur le tactile, puisqu'un ensemble de quatre boutons installés sur la tranche gauche permet de piloter les fonctions basiques de navigation. 

Fiio M3 Pro ONmag01

Précisons tout de suite qu'à la différence du M6, le M3 Pro n'est pas un baladeur connecté, même s'il semble intégrer une puce Bluetooth (ce qui reste à confirmer).

Des entrailles de Shanling M0 ?

L'ergonomie migre ici d'un modèle à boutons capacitifs vers cet écran tactile multipoint. L'interface assez basique mais visiblement très claire est élaborée autour d'un système d'icônes (2 colonnes et 4 lignes). Fiio ne précise pas encore s'il utilise un OS maison ou dérivé d'Android (version hors ligne) par exemple.

Le baladeur est propulsé par un CPU X1000E Ingenic, puce classique des petits baladeurs et montres connectés. Ce CPU peu énergivore est déjà présent sur le Fiio M5 par exemple.

Fiio M3 Pro ONmag05

Côté son, la marque mise sur la même puce que le très bon Shanling M0, à savoir un modèle ESS Sabre ES9218P, référence assez simple mais déjà dans le spectre audiophile. Ce DAC permet ici de décoder un signal PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz et le DSD128 en natif. L'amplification intégrée délivre une puissance de sortie de 92 mW sous 16 Ohms et 75 mW sous 32 Ohms, le tout via la sortie jack 3,5 mm.

La batterie de 1000 mAh du M3 Pro lui confère une autonomie annoncée de 15 h, ce qui est déjà très honnête pour un baladeur audiophile.

Fiio M3 Pro ONmag02

Côté stockage, la mémoire interne de 64 Go peut être étendue jusqu'à 2 To grâce à son petit emplacement micro-SD. Enfin, quelques applications viendront égailler sa fonction de simple lecteur : calculatrice, affichage d'images, lecture e-book et enregistrement audio HD (24 bits).

Fiio n'a pas annoncé de date de disponibilité ni de prix pour ce M3 Pro, mais la gamme M3 ne dépasse jamais des tarifs compris entre 80 et 100 euros, à moins que la dénomination "Pro" laisse la marque prendre quelques libertés. 

Fiio M3 Pro ONmag04

Source : hifigo.com

Offres, meilleur prix, disponibilité pour le petit baladeur audiophile FiiO M3 Pro


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Fiio

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework