icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

AKG N400 : la promesse d'écouteurs True Wireless audiophiles, totalement étanches et armés de la réduction de bruit active

AKG N400 ONmag 3

Rachetée par le groupe Harman Kardon au début des années 90, lui-même racheté par Samsung en 2017, l'entreprise autrichienne AKG n'a jamais perdu sa liberté ni sa belle science du son. Ainsi le savoir-faire de la marque est-il toujours présent, et le nom d'AKG reste réservé aux produits audiophiles du groupe Samsung. Les écouteurs True Wireless n'échappent pas à cette règle. Ainsi les futurs écouteurs zéro fil N400 nous intriguent-ils particulièrement ; ils bénéficient à la fois du son AKG et des technologies Samsung.

Le silence de l'eau

Alors que les Galaxy Buds+ de Samsung ne bénéficient toujours pas de la réduction de bruit active, AKG présente cette caractéristique comme l'un des arguments majeurs des N400. Reprenant ce qui existe déjà sur les modèles d'autres grandes marques, AKG se base ici sur une réduction hybride. Ainsi, le principe repose-t-il non pas sur un mais sur deux microphones, l'un placé à l'extérieur et l'autre à l'intérieur. Le microphone intérieur, près de l'oreille, permet de corriger en permanence le signal en créant une boucle de retour. AKG ne communique pas sur la force de l'atténuation, que nous espérons au niveau des Sony WF-1000Xm3, et pourquoi pas des Apple AirPods Pro.

AKG N400 ONmag 4

Désirant nous éblouir un peu plus, le constructeur annonce une certification IPX7 des écouteurs. Pour faire simple, ils sont parés pour une immersion totale, très exactement 30 min à 1 mètre de profondeur. À notre connaissance, il s'agit des premiers écouteurs True Wireless combinant IPX7 et réduction de bruit active.

 

Le son en mode AKG, l'ergonomie en mode sport

Bien sûr, aucun compromis n'est concédé sur la partie sonore. La patte AKG passe par l'utilisation d'un transducteur propriétaire de 8,2 mm, une taille déjà très importante pour un écouteur de ce type, suffisamment pour laisser une très grande marge sur la reproduction des basses fréquences. Les codecs Bluetooth font le miminum, à savoir une prise charge du SBC et de l'AAC. 

Ces écouteurs sont livrés avec un jeu d'embouts classiques en silicone, mais également avec des embouts en mousse à mémoire de forme de la marque Comply. Enfin, pour confirmer leur aspect sportif, trois types d'anneaux en silicone (à la base des embouts) viennent s'y ajouter pour assurer une meilleure tenue. L'un de ceux-ci utilise une ailette qui vient se loger dans la conque, parfait pour une utilisation en running, par exemple. 

AKG N400 ONmag 2

Les contrôles passent par l'intégration d'une zone tactile sur chacun des écouteurs. L'écouteur gauche permet de changer le mode de réduction de bruit : ANC, ANC off, HearThrough, un retour sonore compensant l'isolation passive. L'écouteur droit se charge du reste, que ce soit la navigation, le volume (en balayant la zone de haut en bas), la prise d'appels, ainsi que le déclenchement de l'assistant vocal. Les AKG N400 prennent ainsi en charge Google Assistant, Siri, ainsi que l'assistant maison de Samsung, Bixby.

AKG annonce une autonomie de 6 h en simple charge, plus 6 h avec le boîtier dédié (ce qui semble très peu pour ce dernier).

AKG N400 ONmag 1

Clairement, les AKG N400 ont un énorme potentiel, mais il faudra encore le vérifier. Ces écouteurs sont déjà disponibles en trois coloris pour la Corée, au prix de 230 000 Wons Hors Taxes, soit environ 170 euros HT. Il semble difficile d'espérer un tarif inférieur à 200 euros pour la France.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: AKG

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework