iBasso DX220 Max et SR2 : baladeur en surpuissance et casque hifi à transducteur biocelluloso-carboné

iBasso DX220 Max news ONmag

Duel de baladeurs format colosse en perspective. Si le baladeur Kann Cube de Astell & Kern promettait l'enfer en matière de puissance, le futur iBasso DX 220 Max risque d'être un sacré rival. Baladeur audiophile et donc doté de composants très haut de gamme, le DX220 Max fait partie d'un genre assez particulier, le modèle plus transportable que véritablement nomade. Loin de vouloir abandonner le segment au constructeur Coréen, iBasso contre-attaque avec un modèle tout aussi déraisonnable et haut de gamme. Et ce n'est pas tout, puisque iBasso annonce aussi la suite de son casque SR-1, le SR 2, un haut de gamme dynamique toujours ambitieux.  

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une puissance digne d'un Dac-amplificateur de salon

Présenté dans le courant de l'année à travers quelques prototypes, le iBasso DX220 Max s'est dès le départ annoncé comme une sorte de petit monstre de puissance et d'audiophilie. Si la marque ne dévoile pas encore toutes les caractéristiques, nous connaissons les grandes lignes du produit. Le baladeur est dans la lignée des DX 200 et DX 220, nous sommes donc en face d'un modèle connecté sous une version modifiée d'Android (pas encore de version précisée), intégrant Wifi et Bluetooth. 

Premièrement le iBasso DX220 Max utilise un duo de convertisseurs Sabre ES9028Pro, une référence bienvenue dans un secteur haut de gamme envahi de modèles Asahi Kasei. Le produit utilise ainsi des puces presque équivalentes même si un peu en-dessous des ES9038Pro du modèle Astell & Kern. Bien qu'iBasso ne le précise pas, il est très possible que la marque utilise le même procédé que sur le Astell, c’est-à-dire l'utilisation le décodage d'un même signal sur les 8 canaux de chaque DAC en simultané. Cette disposition très énergivore permet pourtant de largement augmenter le SNR en sortie. Le produit peut fonctionner entièrement en symétrique.

Côté fabrication nous seront à la mesure du tank qu'il parait être, avec une enveloppe entièrement en Inox. Les proportions exactes et le poids ne sont pas encore connus, mais la comparaison avec un iBasso DX220 classique et un DX220 Max donne déjà une idée.  En l'état nous sommes au moins sur 25 voire 30 mm d'épaisseur.

A l'instar du Kann Cube ou de l'ultra haut de gamme Sony DMP-Z1, le iBasso DX220 Max utilise une structure multi-batteries. Ainsi une batterie est dédiée à la conversion numérique-analogique, une batterie est dédiée au CPU, et pas moins de 4 batteries sont associée pour former une alimentation haut voltage pour l'amplification analogique. Le produit sépare ainsi totalement ses différents étages.

La partie amplificatrice se basera sur une version améliorée du module optionnel AMP8 destiné aux iBasso DX150, DX200 et DX220. Pour la puissance, le baladeur attendra une tension de sortie de 8,8 Vrms sur sa sortie symétrique (jack 4,4mm) et 4,4 Vrms sur sa sortie asymétrique (jack 3,5mm). En plus de ses 2 sorties, le DX220 Max utilise une sortie ligne symétrique en jack 4,4mm, laquelle permettra une tension de sortie de 4,4 Vrms.  Le réglage de volume passe quant à lui par un large potentiomètre entièrement analogique. Rappelons pour comparaison que le Kann Cube peut sortir une tension de 12 Vrms, les 8,8 Vrms du DX220 Max étant déjà  bien suffisant pour tous les usages. Dans un cas comme dans l'autre, nous sommes déjà largement dans des ordres de grandeur habituellement réservé aux produits sédentaires musclés. Inutile donc de préciser qu'absolument tous les casques du marché (excepté quelques étrangetés) seront parfaitement à l'aise.

iBasso DX220 Max news ONmag01
iBasso DX220 (en haut) face à un prototype du DX220 Max. (Source image weibo)

iBasso précise que le modèle met le paquet sur les composants discrets, avec l'utilisation de nombreux condensateurs haut de gamme de marque (e vrac) Kemet, Toshin, Panasonic, Nichicon et Amtrans.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Prévu pour le mois de Janvier, le modèle devrait s'établir à un tarif de 2 000 $, ce qui est particulièrement élevé pour iBasso et même supérieur au Astell & Kern Kann Cube. Quant à l'autonomie d'une telle machine, nous risquons de ne pas être dans quelque chose d'extrêmement élevé.

>>> VOIR LES PRIX EN LIGNE pour le iBasso DX220 Max

 

SR 2 : une suite haut de gamme, biocellulosée et carbonée

 iBasso SR2 news ONmag 2

Le SR 1 n'avait pas été un casque anonyme, mais presque. Sorti à seulement 500 exemplaires, il jouissait de bonnes critiques sans être dithyrambiques. Le SR 2 changera peut-être la donne en affinant sa formule.

Nous ne savons que peu de chose sur le produit, dont on peut espérer un prix autour des 400-500 en se conformant au modèle précédent. Structure très élégante en aluminium, topologie ouverte, coussinets circum-auriculaires avec revêtement cuir (ou similicuir) piqué, double arceau et repose-tête élastique.

iBasso SR2 news ONmag 1

Les transducteurs utilisés semblent haut de gamme à plus d'un titre. Leur taille n'est pas précisée, mais nous savons qu'il utilise un système d'aimantation de type Tesla. Sans être fondamentalement différent d'un aimant classique, sa structure optimisée permet d'atteindre une induction magnétique de 1 à 1,5 Tesla suivant les modèles, une valeur augmentant assez largement la sensibilité du haut-parleur. Pour ne rien gâcher, le SR 2 utilise une membrane "Carbon Fiber Hyphae". L'hyphe est une fibre végétale, ce qui laisse penser que cette membrane est issue d'un composite fibre de carbone/Hyphe.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sur le papier, les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • Réponse en fréquence : 3 Hz – 40 kHz
  • Impédance : 24 Ohms
  • Sensibilité : 108 dB/mW
  • Distorsion : < 1% (1 kHz sous 1mW)

Le iBasso SR2 est lui aussi prévu pour le mois de Janvier, sans plus de précisions. 

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: ibasso

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework