icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Accuphase E-800 : l’intégré stéréo ultime par le monstre sacré japonais des amplis Hifi à vumètres

Accuphase E800 news Onmag

Immense nom de la Hifi, le japonais Accuphase s'apprête encore une fois à abattre du très haut de gamme sur nos oreilles. D'un côté l'E-800, un amplificateur intégré stéréo en pure classe A. De l'autre l'E-380, un amplificateur intégré également, mais en classe AB, se plaçant légèrement en dessous du génial E-480, testé récemment sur On-mag (voir notre test). Au programme ? Toujours du très haut de gamme marqué par de splendides façades à vumètres.

Accuphase E-800 : l'ampli Hifi en classe A ultime

 Accuphase E800 news Onmag01

Sommet de la gamme d'amplificateurs intégrés stéréo, l'E-800 apparaît comme un véritable monstre de Hifi. Son imposant châssis de 465 x 239 x 502 mm pour un poids conséquent de 36 kg n'est déjà pas des plus habituels, tout en sachant que l'E-650, le modèle positionné juste en dessous dans la gamme, ne pèse que 25,3 kg.

Comme précisé précédemment, l'amplificateur est un modèle en pure classe A. Son architecture se base sur une séparation de chacun des étages et canaux. La partie centrale accueille le très large transformateur toroïdal abrité derrière son capot, ainsi que le circuit d'alimentation avec deux immenses condensateurs de 60 000 µF en point d'orgue. Les blocs de puissance droite et gauche sont disposés de part et d'autre de l'amplificateur et montés sur de larges dissipateurs thermiques. Le bloc symétrique de volume AVAA (nous y reviendrons) est séparé du reste et placé en façade.

Accuphase E800 news Onmag05

Accuphase met en avant deux points techniques pour son E-800 : sa tenue en puissance et son ratio signal/bruit très élevé. Pour la puissance de sortie, les chiffres sont assez parlants :

  • 50 W sous 8 Ohms (par canal)
  • 100 W sous 4 Ohms
  • 200 W sous 2 Ohms
  • 300 W sous 1 Ohm

Sa réserve en courant est donc telle qu'il peut assurer l'alimentation d'enceintes 2 Ohms, voire moins (l'impédance annoncée étant toujours à 1 kHz, elle n'est pas la même sur toutes les fréquences). Des chiffres plutôt rarissimes et vraiment impressionnants.

Son rapport signal/bruit n'est pas en reste, puisque l'Accuphase E-800 annonce 104 dB, contre 102 dB pour l'E-650. Tout aussi impressionnant, son facteur d'amortissement (8 Ohms / impédance de sortie) est de 1000, une augmentation de 25% par rapport à celui de l'E-650 (800) et un chiffre rarement atteint.

Accuphase E800 news Onmag04

L'étage de puissance de l'Accuphase E-800 est très proche de celui du haut de gamme A48 (un bloc de puissance en classe A). Il utilise ainsi une configuration en sextuple push-pull de transistors MOS-FET Fairchild de très grande capacité en courant (33 A chacun).

Cet étage de puissance est également pourvu d'un circuit de protection utilisant des capteurs de température ainsi que des optocoupleurs. Les capteurs de température sont montés directement sur les dissipateurs thermiques, agissant comme une sécurité et comme un moyen de contrôle. Ces capteurs sont alors raccordés sur des optocoupleurs, ce qui permet de totalement séparer électriquement cette partie de l'étage de puissance. Si ce circuit est déclenché, l'amplification coupe immédiatement les sorties haut-parleurs.

Sa technologie à base de 6 push-pull en MOS-FET permet d'augmenter au maximum le facteur d'amortissement, mais Accuphase présente également deux autres de ses technologies avancées.

Accuphase E800 news Onmag07

Premièrement, le Balanced Remote-Sensing, que l'on pourrait traduire par "télédétection symétrique". Cette technique de contre-réaction permet d'analyser à la fois le signal (avant son entrée dans le haut-parleur) et la terre (ou le signal – dans le cas d'une configuration symétrique) et non uniquement le signal. En plus d'abaisser l'impédance de sortie, cela permet d'améliorer la distorsion harmonique et les problèmes d'intermodulations.

Un système de protection pour les haut-parleurs est utilisé par l'Accuphase E-800. Celui-ci ne se base pas sur des relais mécaniques mais sur des interrupteurs à base de MOS-FET de résistance 1 mOhm.

Cerise sur ce gâteau de mariage Hifi : l'Accuphase E-800 utilise un système de gestion du volume AAVA (Accuphase Analog Vari-Gain) sans résistance variable, doublé pour permettre d'être utilisé en configuration symétrique. Ce système assez complexe se base sur un convertisseur V-I (tension-courant) découpé en 16 pas d'intensité, tous pouvant être allumés ou éteints par 16 commutateurs. Le nombre de combinaisons possibles est alors de 216, c’est-à-dire 65 536 pas de volume possibles. L'allumage des commutateurs est défini par la position de la molette de volume, détectée par un processeur dédié à cette tâche.

Enfin, décrivons la connectique de l'appareil :

  • 6 entrées ligne RCA
  • 1 sortie préamplifiée RCA
  • 3 entrées symétriques (double XLR 3 broches)
  • 1 sortie symétrique préamplifiée (double XLR 3 broches mâles)
  • 4 sorties enceintes type bornier : possibilité de raccorder 2 paires d'enceintes ou de fonctionner en mode bi-câblé. 
  • 1 sortie casque jack 6,35 mm
  • 1 petit panneau rabattable en façade (présent aussi sur l'E-380) permet quelques réglages avancés, type configuration des sorties haut-parleurs, réglages basses et aigus, etc... 

Accuphase E800 news Onmag02

L'Accuphase E-800 intègre également, tout comme les autres amplis récents de la marque, deux emplacements pouvant accueillir des cartes optionnelles. Il est ainsi possible d'y ajouter un étage Phono (AD-50) ou encore un DAC (DAC-50). Une manière plutôt intelligente de contrer l'obsolescence plus rapide des modèles numériques. Ce système de cartes optionnelles se retrouve chez d'autres marques haut de gamme, par exemple chez le constructeur américain McIntosh (voir notre article concernant la carte DA2).

L'amplificateur stéréo Accuphase E-800 sera disponible prochainement au prix de 15 000 euros. Un tarif exceptionnel, mais loin d'apparaître délirant ou le fait d'une approche ésotérique.

 

Accuphase E-380 : l'évolution d'un intégré stéréo best-seller

 Accuphase E380 news Onmag02

Pas aussi "fou" mais pourtant déjà haut de gamme, l'Accuphase E-380 succède à l'E-370. Ses dimensions et son poids plus modestes que ceux de l'E-800 ne l'empêchent pas d'être déjà un amplificateur intégré stéréo faisant rêver les amoureux de la Hifi. L'œuvre conserve la touche Accuphase dans la conception tout en blocs séparés. L'alimentation trône toujours au centre du châssis, largement occupé par un important transformateur camouflé sous le capot et par un duo de grands condensateurs de 33 000 µF.

L'amplification est ici en clmasse AB, utilisant une configuration en double push-pull à base de transistors bipolaires. Ces derniers ont pour caractéristiques 160 V / 15 A, contre 150 V / 10 A pour l'E-370. La puissance grimpe ainsi de 100 à 120 W sous 8 Ohms (par canal), et de 150 à 180 W sous 4 Ohms.

Son ratio signal/bruit passe quant à lui de 107 dB à 109 dB. Enfin, le facteur d'amortissement augmente de 25%, passant de 400 à 500.

Accuphase E380 news Onmag

Bien que ses technologies ne soient pas aussi raffinées, l'Accuphase E-380 a certaines technologies en commun avec l'E-800 :

  • Système de protection des haut-parleurs via interrupteurs à base de MOS-FET
  • Système de protection avec un duo de capteurs de température et optocoupleurs
  • Télédétection symétrique

L'E-380 intègre également le système AAVA de réglage de volume, mais son architecture n'est cette fois pas symétrique comme sur l'E-800 mais asymétrique.

Les connectiques sont un peu plus simples également, mais pourtant très complètes :

  • 6 entrées Ligne RCA
  • 1 sortie préamplifiée RCA
  • 3 entrées symétriques (double XLR 3 broches)
  • 4 sorties enceintes type bornier : possibilité de raccorder 2 paires d'enceintes ou de fonctionner en mode bi-câblé
  • 1 sortie casque jack 6,35 mm

Accuphase E380 news Onmag01

L'Accuphase E-380 utilise le même système de cartes optionnelles que les modèles récents. Il pourra donc lui aussi être complété par le module préamplificateur phono ou le DAC dédié. 

Plus simple mais tout aussi Hifi que son grand frère, l'amplificateur stéréo intégré E-380 sera disponible au prix de 7 000 euros.

Source : accuphase.com

Offres, meilleurs prix et disponibilité pour l'ampli Hifi Accuphase E-800


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Accuphase

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 Patal 05-12-2019 21:41
Celui qui ose écrire "Sa réserve en courant est donc telle qu'il peut assurer l'alimentation d'enceintes 2 Ohms, voire moins" devrait aller vendre des carottes sur les marchés.

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework