icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

RAAL Requisite SR1A : une révolution au design extraterrestre et le 1er casque à introduire un transducteur à ruban

RAAL requisite SR1A news ONmag 1

Dur de tirer son épingle du jeu dans le marché du casque Hifi quand pratiquement toutes les technologies de reproduction sonore ont déjà été utilisées. Toutes ? Non !  La marque Serbe RAAL Requisite résiste à la monotonie en présentant un casque unique en son genre, exploitant un transducteur à ruban. Jusqu’à présent, ce type de transducteur était réservé aux tweeters des enceintes Hifi (haut-parleurs dédiés aux aigus) ainsi qu’à quelques microphones haut de gamme. Le tour de force du RAAL Requisite SR1A est ainsi d'exploiter cette technologie sur un casque audio.

Tout en lignes futuristes (ou steampunk) et marqué par une structure en fibre de carbone et en métal, le RAAL Requisite SR1A fait son petit effet. Qu’il soit apprécié ou non, son design frappe les esprits. La marque n’est pas nouvelle, puisque RAAL est un spécialiste Serbe des tweeters à ruban, et Requisite un constructeur Californien spécialisé dans le monitoring haut de gamme. Ce rapprochement a déjà donné il y a près de 10 ans une impressionnante enceinte à rayonnement unipolaire (voir notre news). 
La volonté de la marque RAAL Requisite est affichée, à savoir être dans la grande lignée des modèles à la frontière entre casques et enceintes. Il rejoint dans sa philosophie le mythique K1000 de AKG, ou encore des modèles Ergo et les plus récents MySphere 3.1 et 3.2. Pour se faire, il s’affranchit des coussinets d'oreillettes annulaires pour un simple système de mousses sur les tempes, plaçant les transducteurs plus loin des oreilles. Il est possible de les orienter plus ou moins pour gagner en largeur d’espace sonore. Mais s’il est simple d’éloigner les transducteurs pour donner cette impression d’espace, il est très difficile de le faire en gardant une bonne linéarité dans tout le spectre audio, particulièrement au niveau des basses. En effet cette gamme de fréquence a besoin de "matière" pour se propager. Retirer les coussinets implique un transducteur particulier. Les AKG K1000 ou MySphere le font par l’utilisation de modèles dynamiques à très fort débattement. Le RAAL Requisite SR1A prend donc un autre chemin, celui du transducteur à ruban. Cette technologie utilise une membrane en aluminium plissée en accordéon, coincé entre 2 réseaux d’aimant. Son fonctionnement est à la fois proche d’un modèle dynamique, mais pourtant fondamentalement différent dans ses caractéristiques techniques.  

RAAL requisite SR1A news ONmag 2

La grande force d’un driver à ruban est tout d’abord sa grande linéarité. Les microphones à ruban sont cités en exemple pour leur très grande précision et leur capacité à reproduire le spectre sonore de manière extrêmement précise et régulière. RAAL Requisite a ainsi adapté le principe pour son casque via une technologie appelée Earfield. L’utilisation de ce transducteur permet de reproduire un très grand espace sonore, tout en conservant le niveau de basses d’un casque hifi classique. Les premiers retours d'utilisateurs sont particulièrement dithyrambiques, que ce soit dans cette impression d’espace sonore ou dans la clarté qui se dégage.
Mais si le transducteur à ruban possède ces nombreux avantages, il est également soumis à deux problématiques majeures que la technologie Earfield n’a pu contourner. La première est sa sensibilité particulièrement basse. La seconde est son impédance dramatiquement faible. Sur certaine fréquences, cette impédance flirte même avec 0 ohm. Ces deux caractéristiques impliquent l’utilisation d’un petit boitier supplémentaire livré par la marque, spécialement dédié à ces impédances extrêmes. Celui-ci va venir se brancher en sortie d’amplificateur enceintes, puis jouer le rôle d’abaisseur de tension pour augmenter l’intensité du signal. Le rendement d’un tel montage est peu écologique, puisque l’amplificateur doit assurer une puissance entre 100 et 150 W. L’abaisseur de tension dissipe ensuite près de 90% de cette puissance en chaleur dans ses transformateurs, afin d’adapter son signal à la très faible impédance du casque. Sans l’utilisation d’un tel dispositif, le SR1A pourrait facilement mettre en court-circuit l’amplificateur.  
Le RAAL Requisite SR1A est déjà disponible pour 3500 $. Il est livré avec son boitier adaptateur de tension, ainsi qu’une boite de transport étanche Pelican. La marque a également pensé à la durabilité de son produit, puisque pratiquement toutes les pièces sont remplaçables. Il est possible d’acheter des transducteurs de remplacement, des câbles, le transformateur ou encore la boite étanche de rangement séparémenrt. Pour ne rien gâcher, le casque est garanti 5 ans.

Source : raalrequisite.com


Spécifications 

  • Transducteurs à ruban en aluminium
  • Réponse en fréquence : 30Hz-30kHz
  • Poids : 425gr
  • Inclus : Boitier adaptateur d’impédance, valise de rangement étanche Pelican


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Raal Requisite

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework