Muraudio SP1 : enceintes/panneaux électrostatiques Hifi High End qui ne se murent pas dans le silence

Muraudio SP1 enceinte panneau electrostatique dynamique audiophile Hifi stereo HighEnd2019 01

En démo au High End de Munich 2019, on trouve ces pièces originales de la marque Muraudio : les panneaux ou enceintes électrostatique SP1. À voir leurs courbes élégantes, on comprend que ces modèles sont des panneaux acoustiques, mais enveloppés, voire encadrés dans un coffret qui leur donnerait l’aspect d’une enceinte. Les Muraudio SP1 ont été conçus dans la continuité de la série Domain Omni et de la série étendard PX. Le tout dans un dessin plus petit, plus léger et plus contemporain à la finition luxueuse.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Muraudio est une marque canadienne très originale basée à Ottawa. Elle a choisi d'innover dans le domaine des panneaux électrostatiques, dont elle a fait sa spécialité qui était jusqu’alors réservée à une poignée de constructeurs audiophiles dans le monde. Pour rappel, les panneaux électrostatiques (ou ESL pour leur acronyme en anglais « Electro Static Loudspeakers ») utilisent une très fine membrane chargée, ici en polymère, en suspension entre deux plaques d’aluminium perforées. Sur ses modèles SP1, Muraudio utilise en complément quatre haut-parleurs électrodynamiques à cônes en aluminium construits sur cahier des charges, dans le but de produire une image stéréophonique immersive et panoramique. C’est justement la spécialité de la marque : donner aux panneaux électrostatiques une diffusion omnidirectionnelle. Ici, sur les modèles SP1, le son est diffusé à cent-vingt degrés.

Bourrées de technologies propriétaires, les enceintes SP1 sont dotées de membranes en mylar signées Muraudio, qui ont pour objectif d’optimiser la dynamique. Le film en suspension, extrêmement léger, a une épaisseur de 0,0038 mm, ce qui lui confère une réactivité et une dynamique importantes. Selon Muraudio, il faudrait sur une même surface une épaisseur de 5 mm d’air pour atteindre la masse de la membrane, ce qui donne au final une masse deux-cent-cinquante fois moins élevée que celle de la membrane d’un haut-parleur classique. Ce choix de Muraudio a été guidé par sa volonté de réduire au maximum la distorsion.

Les quatre transducteurs dynamiques à membrane en aluminium de 15 cm logés dans les SP1 disposent de chambres séparées et isolées pour ne pas se disputer. Ces deux transducteurs reproduisent les fréquences en dessous de 750 Hz, tant il est vrai qu’il est difficile de faire reproduire le registre grave à des panneaux électrostatiques. Leurs aimants sont énormes et totalisent plus de six kilogrammes afin que les membranes puissent reproduire les fréquences jusqu’à 45 Hz.

Des composants de type Air core et Mundorf sont utilisés dans le filtre pour parfaire la reproduction des hautes fréquences. Le tout est logé dans un coffret de bois multicouche, et la cohérence est maintenue à un haut niveau par le choix d’une configuration d’Appolito pour les haut-parleurs – transducteurs de médium-aigu électrostatique entre transducteurs de grave. Le filtre entre le panneau électrostatique et les transducteurs dynamiques est positionné à 750 Hz.

Les Muraudio SP1 peuvent être écoutées au High End de Munich 2019 dans le hall 1 (stand C15). Elles ont été évoquées outre-Atlantique entre 14 700 $ et 15 350 $ la paire selon finition.

Source : muraudio.com

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: High End 2019, Muraudio

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework