icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Bowers & Wilkins 700 Series : une redéfinition très poussée, pour des enceintes à pointe du progrès acoustique

BW 700 Serie familly

Après le rachat du constructeur anglais Bowers & Wilkins au printemps 2016 par Eva Automation, nous avions quelques inquiétudes quant à la stratégie à venir de la marque. Eh bien nous voilà rassurés pour un temps. La nouvelle gamme 700 Series de B&W n'est pas uniquement le fruit d'un léger lifting cosmétique, d'une réédition de soi-disant stars du passé ou une énième déclinaison de technologies qui commencent à dater. Non, si la 700 Series remplace la CM Series et en reprend les codes esthétiques, elle a en revanche refondue toute la technologie de ses haut-parleurs pour être à la pointe de l'évolution acoustique.

Elle s'appelle 700 Series, reprenant le nom d'une ancienne gamme de Bowers & Wilkins qui existait au début des années 2000. Mais les similitudes s'arrêtent là, car la nouvelle 700 Series est surtout la remplaçante de la CM Series 2. Le chiffre 700 n'a été choisi que par souci de lisibilité de la gamme d'enceintes B&W, la 800 Series Diamond représentant le haut de gamme suivi maintenant de la 700 Series, puis de la 600 Series en entrée de gamme.

Comme nous l'ont annoncé les représentants de la marque, le lancement de la 700 Series revêt un enjeu tout particulier pour B&W. La CM Series 2 était un vrai succès (plus de 150000 unités vendues depuis 2014). Ses modèles ont été maintes fois primés et représentaient une grosse part du chiffre d'affaires de la marque (16% à l'échelle du groupe qui englobe aussi les marques Rotel et Classé)

Ce n'est pas les apparences qui changent, mais le fond

La nouvelle série d'enceintes 700 de Bowers & Wilkins se compose de huit modèles : trois colonnes, trois enceintes de bibliothèques et deux voies centrales. Les prix de ces modèles s'échelonnent de 1000 à 4000 € la paire.
Si les lignes et les dimensions des coffrets sont très proches de ceux de l'ancienne série CM, un élément saute immédiatement aux yeux. Il s'agit du haut-parleur de médium/grave qui n'est plus jaune, mais gris. Et ce n'est que le premier signe des profonds changements techniques que les ingénieurs de B&W ont effectués. Plusieurs de ces changements sont directement dérivés des avancées réalisées pour la 800 Series Diamond, lancée il y a deux ans.

BW 700 serie continuum HP

Des transducteurs de grave-médium à cônes Continuum

Les améliorations commencent par le changement le plus visible. Celui du transducteur de médium-grave dont la membrane n'est plus en Kevlar jaune, comme çà fut le cas sur les enceintes Bowers & Wilkins pendant des décennies, mais de type Continuum de teinte grise comme sur les modèles haut de gamme de la 800 Series Diamond. Il s'agit toujours d'un matériau tissé, mais exclusif à B&W (pour l'instant), qui apporte un comportement vibratoire bien supérieur à celui du Kevlar, avec des phénomènes d'ondulation et déformation parasites réduits de façon drastique lorsque la membrane est en mouvement.
Sur les enceintes deux voies de la série 700, cette membrane Continuum est utilisée en 13 ou 16,5 cm de diamètre. Assurant les registres grave et médium, elle dispose d’une suspension demi-rouleau en caoutchouc lui permettant d'importants débattements. En revanche, sur les enceintes trois voies, elle est uniquement réservée à la reproduction du registre médium. En 10, 13 ou 15 cm de diamètre, elle est alors associée cette fois-ci à une suspension FST, en mousse beaucoup plus fine et discrète, afin d'empêcher les effets de bord.

Des nouvelles ogives massives et de nouveaux dômes carbone pour les tweeters

Les changements au niveau du tweeter sont moins visibles, mais encore plus importants. Son diaphragme est maintenant en carbone et non plus en aluminium tandis que l'ogive qui le porte lorsqu'il est débafflé n'est plus une simple coque en zinc moulé, mais désormais une pièce d'aluminium massif taillé dans la masse. Il en résulte là encore, mesure à l'appui, une réduction drastique des vibrations parasites.
Le diaphragme en carbone est composé de deux éléments imbriqués : un dôme très fin et donc très léger, de seulement 30 microns d'épaisseur, réalisé par dépôt en phase vapeur, et un anneau de rigidification, toujours en carbone, de 300 microns d'épaisseur. Là encore, les mesures parlent d'elles-mêmes. Le premier pic de résonnance est repoussé à 47 kHz contre 38 kHz pour le diaphragme en aluminium du tweeter de la CM Series, tandis que l'interférométrie laser montre une diminution par facteur très important des phénomènes de déformation indésirables afin de s'approcher du parfait travail pistonnique parfait.

BW 700 Serie woofer Aerofoil

Woofers Aerofoil à membrane sandwich

Parmi les autres améliorations apportées à cette nouvelle série d'enceintes Hifi et Home Cinéma de Bowers & Wilkins, il y a aussi les modifications du châssis du transducteur à membrane Continuum. Il dispose de branches plus nombreuses et fines, mais apportant une beaucoup plus grande rigidité. La fixation de ce châssis à l'ébénisterie a également était revue. Elle fait appel maintenant à un axe de traction et de mise sous tension en métal, directement ancrée à l'arrière au centre du moteur.

Enfin, les woofers des enceintes trois voies de la B&W 700 Series, disposent d'une membrane Aerofoil de nouvelle génération, inspirée de celle présente sur les modèles haut de gamme de la 800 Series. Cette membrane est de type sandwich avec une enveloppe en papier et une âme en polystyrène expansé.

Au-delà des mesures, des progrès qui s'entendent vraiment

Nous avons eu la possibilité d'écouter en avant-première les enceintes de la nouvelle 700 Series, lors d'un séminaire de B&W Group France, en juin dernier à Bandol. Nous avons en outre assisté à des écoutes comparatives les confrontant aux anciens modèles de la CM Series. Le résultat est sans appel. Les progrès s'entendent parfaitement. Réponse en fréquence élargie, meilleure définition générale, aigu plus fin, grave encore plus propre et dynamique... avec cette nouvelle gamme d'enceintes 700 Series, Bowers & Wilkins signe ce que l'on peut faire de mieux en termes de performances sonores sur ce type d'enceintes et à ce prix.

Précisons pour finir que les enceintes de la 700 Series inaugurent la nouvelle usine flambant neuve de Bowers & Wilkins en Chine, à Zhuhai prés de Macao.

BW 700 Serie factory

Spécifications et prix officiels des enceintes Bowers & Wilkins 700 Serie

  • Bowers & Wikins 707 S2 : bibliothèque, 2 voies bass-reflex, boomer de 13 cm, tweeter de 25 mm, 1000 € la paire
  • Bowers & Wikins 706 S2 : bibliothèque, 2 voies bass-reflex, boomer de 16,5 cm, tweeter de 25 mm, 1400 € la paire
  • Bowers & Wikins 705 S2 : bibliothèque, 2 voies bass-reflex, boomer de 16,5 cm, tweeter débafflé de 25 mm, 2200€ la paire
  • Bowers & Wikins 704 S2 : colonne, 3 voies, bass-refex, 2 woofers de 13 cm, médium FST de 13 cm, tweeter de 25 mm, 2400 € la paire
  • Bowers & Wikins 703 S2 : colonne, 3 voies, bass-refex, 2 woofers de 16,5 cm, médium FST de 15 cm, tweeter de 25 mm, 3000 € la paire
  • Bowers & Wikins 702 S2 : colonne, 3 voies, bass-refex, 2 woofers de 16,5 cm, médium FST de 15 cm, tweeter débafflé de 25 mm, 4000 € la paire
  • Bowers & Wikins HTM72 S2 : centrale, 2 voie, bass-reflex, 2 boomers de 13 cm, tweeter de 25 mm, 750 € la pièce
  • Bowers & Wikins HTM71 S2 : centrale, 2 voies, bass-reflex, 2 boomers de 16,5 cm, médium FST de 10 cm, tweeter de 25 mm, 1150 € la pièce

La vidéo promotionnelle


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Bowers & Wilkins, B&W

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework