icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Bowers et Wilkins rachetée par une jeune startup : David se paye Goliath pour un montant non publié

BowersWilkins Eva Automation

Oui, vous avez bien lu, et malgré le High-End de Munich ce sera sûrement la news HiFi la plus originale du jour : Bowers & Wilkins, l'une des entreprises britanniques historiques de la HiFi qui a fêté cette années ses cinquante ans, a été rachetée par une toute jeune startup de la Silicon Valley qui n'a encore sorti aucun produit : EVA Automation.

Plus étonnant encore, les deux parties semblent assumer cette transaction et s'en satisfaire. Les 1 100 salariés de B&W ont donc tout juste appris qu'une startup de 40 personnes créée il y a deux ans venait de reprendre leur entreprise. Spécialisée dans l'intégration, EVA Automation vient de racheter les parts de Caledonia et Sofina, les principaux investisseurs extérieurs de B&W, ainsi qu'une partie de celles de Joe Atkins, le PDG de la boîte, qui détenait jusqu'à présent 60 % du groupe. EVA est détenue par le financier Gideon Yu, un ancien de Youtube et de Facebook spécialiste en capital-risque (!), co-détenteur de la franchise de football américain des San Francisco 49ers. En rachetant B&W, il montre que le marché peut faire tourner les choses à l'envers de ce qu'il se passe d'habitude. Il est en effet plus fréquent que les grands groupes rachètent de jeunes entreprises afin de bénéficier de leurs innovations.

Le PDG de B&W restera en place, et veut rassurer les audiophiles

Joe Atkins, qui gardera son poste, a déclaré à la presse financière que les audiophiles resteront fidèles à sa marque et seront bientôt rassurés par les orientations prises par le groupe. Des rumeurs circulent déjà sur le web concernant la prochaine sortie de produits HiFi B&W plus proches de l'intégration, spécialité d'EVA, comme des enceintes connectées et multiroom. Une chose que la marque britannique aurait à notre sens pu sortir sans nécessairement être rachetée, étant donné la tendance du marché de l'audio. Selon les protagonistes du deal, dont le montant est resté secret, l'ensemble des employés de B&W devraient garder leurs postes, ce qui pourrait aussi préserver le savoir-faire de la marque.

www.bowers-wilkins.fr
evaautomation.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework