icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Yamaha MusicCast Round II : le multiroom haut de gamme japonais fait peau neuve

Yamaha MusicCast gamme multiroom enceinte ampli reveil 2016

Lors d'une conférence de presse organisée le 29 juin dans les hangars de Yamaha Motors à Milan, la marque japonaise nous a présenté la seconde fournée de sa gamme de produits multiroom, sans-fil et connectés MusicCast. Au menu : un réveil connecté, des micro-chaînes, des barres de son et bien sûr un ampli intégré polyvalent.

Disposant d'importants moyens de recherche et développement, Yamaha travaillait déjà à sa gamme multiroom MusicCast dans les années 2000. Mais ce n'est qu'à la mi-2015 que nous avons pu en annoncer la sortie des premiers produits (voir article ON Mag). Aux dires de la direction de Yamaha, la première fournée de produits connectés MusicCast est un succès, qui aurait ancré la marque en quatrième place du marché de l'Europe occidentale en matière de HiFi grand public, largement dominé par Sonos, Bose et Samsung. Sur l'année passée, l'arrivée du MusicCast se serait en effet sensiblement fait ressentir par l'augmentation des ventes des produits Yamaha.

Une gamme très étendue avec une interface polyvalente

La gamme MusicCast de Yamaha se différencie de la plupart de ses concurrents sur deux points principaux. Tout d'abord elle concerne beaucoup d'appareils Yamaha très divers, du radioréveil à l'ampli-tuner home cinéma, soit maintenant plus d'une trentaine contrairement à certaines gammes multiroom concurrentes qui ne comportent que quatre ou cinq éléments. Ensuite, le système MusicCast repose sur une plateforme développée en interne par la marque, et non sur un environnement tiers comme par exemple AllPlay de Qualcomm qui a été adopté par plusieurs gammes multiroom. Pour le constructeur japonais, c'est une garantie de stabilité et de pérennité du fonctionnement de son système multiroom, qui fait l'objet de régulières mises à jour logicielles.

En outre, tous les produits MusicCast sont connectés au réseau local via le WiFi ou un câble Ethernet, biais par lequel ils peuvent lire des flux jusqu'en 24 bits/192 kHz via iTunes. Tous les appareils son aussi compatibles Bluetooth, et certains aussi AirPlay ou Spotify Connect. L'application MusicCast permet de contrôler la lecture de fichiers locaux en DLNA, de faire lire le son joué par la télévision, ou encore de streamer depuis Napster, Spotify, Qobuz ou les radios sur internet. En plus des produits Yamaha déjà compatibles MusicCast, la marque ajoute à sa gamme un radioréveil connecté, une enceinte compacte, deux micro-chaînes, deux barres de son et un ampli connecté.

Une gamme multiroom connectée aux instruments de musique ?

La présentation de Yamaha faite à Milan le 19 juin présentait aussi et surtout comme grande nouveauté de la gamme MusicCast, la possibilité de connecter ces produits multiroom à un piano Yamaha Disclavier. Ce dernier n'est autre qu'un piano automatique, capable de jouer automatiquement sans pianiste à la manière des pianos mécaniques ou pneumatiques qui firent le bonheur des piano bars et des halls d'hôtels dans la première moitié du XX°s. Le Disclavier fonctionne comme un piano a queue classique traditionnel, l'électronique permettant de le faire jouer est située sous le châssis et est connectée au réseau. Elle dispose d'une mémoire capable de stocker 500 morceaux différents et d'accéder à une bibliothèque en ligne de 4 000 morceaux via un service payant (environ 200 €/an).

Yamaha musiccast enceinte ampli piano multiroom connecte sans fil barre son 2

Les morceaux joués par le Disclavier peuvent être diffusés sur les enceintes MusicCast, et ces dernières sont également capables de jouer l'accompagnement et les voix nécessaires pour compléter le jeu du piano. Cette nouveauté peut sembler un brin anodine, et combiner des éléments bien établis dans le monde de l'audio (piano automatique et HiFi en réseau). Mais elle marque surtout l'arrivée de l'utilisation du réseau dans le domaine des instruments de musique, y compris acoustiques, qui sont l'un des piliers de l'industrie Yamaha. Une volonté économique de recouper les différents domaines du groupe clairement affichée de la part de sa direction pour les prochaines années.

Plus d'info : yamaha.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Yamaha, MusicCast

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework