PUBLICITÉ

Recording the Masters : bandes magnétiques made in France, nouvelle étape du tape revival

Recording The masters bande magnetique audio audiophile tape revival

Après le vinyl boom, voici le tape revival. Revox l’annonçait avec son magnétophone à bande de nouvelle génération qui sortira en 2017. Voici maintenant Recording the Masters, marque du groupe breton Mulann, qui dispose des procédés de fabrication jadis pratiqués par AGFA, EMTEC ou BASF et relance la production de bandes magnétiques dans son usine d’Avranches (Manche).

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les formats numériques montrent leurs limites pour de plus en plus de professionnels, d’archivistes, de musiciens … et aussi d’audiophiles. Alors il y a eu le vinyl boom, qui a donné lieu à la résurrection de quelques fabriques de vinyles, dont certaines en France. Mais après avoir été largement mise à l’écart du marché tout comme le support cassette, la bande fait elle aussi un discret retour sur scène, et compte maintenant un fabriquant en France par le biais du groupe Mulann. Initialement spécialisé dans les cartes bancaires et bandes magnétiques pour titres de transport, celui-ci a racheté l’usine Pyral d’Avranches consacrée à la fabrication de bandes audio. Il possède désormais quatre des cinq procédés chimiques disponibles dans le monde pour fabriquer des bandes magnétiques, auparavant utilisés par AGFA, EMTEC et BASF.

Recordin the masters bande magnetique audio tape revival audiophile

Un marché ciblé qui pourrait s’agrandir

Le marché est pour l’instant très ciblé, sur les enregistrements studio de certains artistes ainsi que vers les scientifiques et les militaires pour des activités de mesures et d’enregistrement qui ne peuvent se faire en numérique. Le catalogue public comporte trois modèles professionnels sm900, sm911 et sm468 ainsi que deux modèles semi-pro lpr90 et lpr35 pour des prix allant de 17 € à 200 € pièce selon la qualité et le boîtier choisi. La marque a également lancé un programme intitulé « The Factory », en collaboration avec le studio Kerwax, afin de (re)concevoir une platine de mixage à tubes ainsi que d’autres produits propres à l’utilisation de bandes magnétiques. La cible de Recording the Masters est donc bien professionnelle, mais par répercussion cela pourrait bien résulter dans le retour du magnétophone à bande dans un certain nombre de salons audiophiles.

recordingthemasters.com

kerwax studio recording the masters bande enregistrement


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus