Bowers & Wilkins 800 Series Diamond : l'enceinte Hi-Fi de luxe réinventée

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 ouverture

Le constructeur anglais Bowers & Wilkins vient de totalement refondre sa gamme emblématique 800 Series. Nouvelles membranes Continuum à partir d'un matériau inédit, nouvelle tête "Turbine", ébénisteries redessinées et renforcées, boomers Aerofoil, piètements en aluminium massif... tout ou presque a été changé et amélioré.

Les premières enceintes Bowers & Wilkins 800 ont été lancées, il y a déjà 18 ans. Elles avaient marqué une étape importante dans l'histoire de la Hi-Fi, comme très peu d'autres produits l'on fait. Elles ont créé le marché de l'enceinte Hi-Fi de luxe, capables de susciter l'intérêt ou le désir tout autant de l'audiophile et du professionnel que du Grand Public.
Au fil des ans, ces enceintes ont bénéficié de nombreuses modifications et améliorations et leur succès ne s'est jamais tari. Cependant, un coup de jeune était attendu. C'est ce que vient de faire Bowers & Wilkins avec une refonte en profondeur de tous les éléments techniques et plusieurs avancées technologiques qui placent à nouveau les Bowers & Wilkins 800 Series Diamond comme des références incontournables et absolues.

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 Continuum

Le nouveau médium à membrane Continuum : la vraie révolution

D'apparence, les enceintes 800 Series Diamond de Bowers & Wilkins restent dans la continuité des modèles de précédentes générations. Cependant, beaucoup de changements esthétiques ont été apportés. L'élément le plus visible est la membrane du transducteur de médium qui n'est plus jaune canari comme c'était de tradition depuis plusieurs décennies chez le constructeur britannique. Cette membrane est toujours tissée, mais désormais de teinte grise, légèrement opalescente, en raison d'une petite révolution technologique.
Sur ce nouveau transducteur de médium, Bowers & Wilkins abandonne en effet la fibre de Kevlar (jaune) et inaugure la membrane Continuum. Il s'agit d'une matière inédite sur laquelle les ingénieurs de la marque travaillent depuis plus de sept ans. Elle est faite de fibres composites qui permettent une diminution très importante des résonances parasites. Elle n'aurait jamais été utilisée auparavant en acoustique et Bowers & Wilkins a donc dû développer pour elle un tout nouveau procédé de fabrication de membrane.

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 Matrix

La traque aux moindres résonances parasites, de la clé de voute des ébénisteries jusqu'aux coques et châssis des transducteurs

Bowers & Wilkins est certainement le constructeur qui possède le plus beau et pointu laboratoire de recherche appliquée à l'enceinte acoustique au Monde. Il travaille en permanence à l'étude et l'optimisation du comportement vibratoire de différents types de charges acoustiques. Et sur ce point, la nouvelle 800 Series Diamond apporte de très nombreux changements.
L'ébénisterie, la charge des woofers, voit sa structure interne Matrix complètement redessinée, construite non plus en médium, mais en panneaux multiplis, plus épais et renforcée par une armature métallique.
Cette ébénisterie opère également un demi-tour à 180°. Très épaisse, elle est toujours réalisée à partir de plaques de bois lamellés, collés et cintrés sous presse à chaud, pour prendre la courbure d'une coque de bateau. Mais désormais, le sommet de la courbure se trouve à l'avant au lieu d'être à l'arrière. Les woofers sont donc arrimés au niveau de la "clé de voûte" de la courbure, beaucoup plus rigide, tandis que d'épaisses plaques d'aluminium de renfort viennent prendre place à l'arrière de la façade et au dos de l'enceinte.

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 turbine front

Les têtes qui accueillent les transducteurs de médium et les tweeters, s'appellent maintenant "Turbine" et "Solid Body". Elles ont aussi été largement modifiées. Elles conservent leurs formes d'ogives ou de poires avec à l'arrière des charges tubulaires d'amortissement progressif, initialement développé par Bowers & Wilkins pour l'enceinte ultra High End Nautilus. Cependant, leurs coques ne sont plus en Marlan (une résine de synthèse aux propriétés proche du marbre), mais en aluminium moulé et usiné. Les vibrations et résonances parasites en sont réduites de façon drastique. Bowers & Wilkins suit d'ailleurs là un courant actuellement fort dans le secteur de l'acoustique High End qui consiste à se tourner vers l'aluminium en raison de ses excellentes propriétés mécaniques. Des marques réputées comme YG Acoustics ou Magico n'hésitent d'ailleurs pas à réaliser des coffrets entièrement en aluminium.

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 plinth

Les piètements des nouvelles enceintes Bowers & Wilkins 800 Series Diamond sont également réalisés dans des blocs d'aluminium massif usinés. Ils comportent des roulettes, mais aussi d'astucieuses pointes de couplages rétractables.

Membranes Aerofoil pour un grave plus percutant et rapide

À l'exception des dômes des tweeters, toujours en diamant, tout a changé sur les haut-parleurs de la 800 Series Diamond. Leurs châssis en métal adoptent de nouvelles architectures toujours dans le but de minimiser les résonances et vibrations parasites.
De même, les cônes des boomers et woofers, afin d'améliorer leur rigidité, de les alléger et optimiser leur fonctionnement en piston sont réalisés dans un nouveau matériau en fibre composite. Leur épaisseur n'est plus linéaire, mais varie en fonction de l'emplacement. Elle est plus importante au centre et plus fine sur le pourtour des cônes.

Bowers Wilkins 800 Series Diamond 2015 Aerofoil

La somme d'améliorations apportées à la gamme Bowers & Wilkins 800 Series Diamond est donc colossale. Le constructeur britannique indique que 868 pièces ont été modifiées et changées. Mais au-delà des chiffres, B&W nous prouve par ses efforts en recherche et développement qu'il encore possible de réaliser des progrès significatifs dans le domaine de la restitution sonore à partir de transducteurs électrodynamiques. Les avancées réalisées sur cette nouvelle 800 Series Diamond inspirons certainement beaucoup d'autres constructeurs d'enceintes acoustiques et feront date sur le marché de l'audio. Ce sont des produits de cette espèce qui écrivent l'histoire de la Hi-Fi. Bravo Bowers & Wilkins !

Plus d'infos :

Les modèles de la gamme Bowers & Wilkins 800 Series Diamond

La petite histoire derrière gamme Bowers & Wilkins 800 Series Diamond

Site du constructeur : www.bowers-wilkins.fr

Bowers Wilkins 800 Seris Diamond 2015 hospital


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework