icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Jay Z à l'attaque avec son service de streaming Tidal, soutenu par Beyoncé, Coldplay, Rihanna, Jack White, Madonna, Daft Punk...

Tidal Kanye West Daft Punk

Cela bouge beaucoup en ce moment dans le secteur de la musique en ligne et notamment sur les offres de streaming abusivement qualifiée de HD (pour Haute Définition). Le français Qobuz qui mène depuis longtemps la course a récemment été rejoint par un autre français, Deezer, avec son service Elite. Tidal émanation haut de gamme du service nordique Wimp, après un démarrage timide, passe maintenant à la vitesse supérieure sous l'impulsion de son nouveau propriétaire, le rappeur américain multimillionnaire Jay Z.

Tidal est la version haut de gamme, en "vraie qualité CD", du service de streaming Wimp, présent dans plusieurs pays nordique et qui compterait près de 600 000 abonnés payants. Tidal est pour l'instant tout petit, mais a de grandes ambitions. Sa maison mère, Aspiro, a été achetée il y'a peu par un boss du rap américain, Jay Z, pour la somme de 56 millions de dollars.

Avec Tidal, Jay Z annonce vouloir créer un service de streaming qui redonne de la valeur à la musique et il invite les artistes à en être propriétaires. Des grandes stars ont déjà répondu à l'appel comme Coldplay, Rihanna, Daft Punk, Alicia Keys, Calvin Harris, Jack White, Madonna, Usher, Arcade Fire, Deadmau5 et Beyoncé.

Dans la ligne de mire de Tidal et de Jay Z, il y a naturellement le géant du secteur, Spotify. Alors que les revenus de l'industrie de la musique ont été divisés par deux en 15 ans et qu'il commence à peine à se stabiliser, les artistes accusent Spotify et son modèle freemium de brader la musique. En effet sur 60 millions d'utilisateurs de Spotify, seuls 15 millions sont des abonnés payants, les autres profitent du service dans une version financée par la publicité.
Tidal, de son côté, promet de doubler le montant moyen des royalties généré par le streaming et reversé aux artistes. Pour cela, il met en avant une offre d'abonnement à 20 € par mois donnant accès au streaming illimité avec son en haute qualité (qualité CD ou HQ). Mais Tidal a également dévoilé hier une offre plus classique pour les États-Unis, avec un son en qualité "compressée" (comme chez Spotify) à 10 € par mois. Les royalties reversées aux artistes à partir de ce service ne seront pas du double de celle de Spotify, mais simplement équivalentes

Tidal rejoint donc la position du français Qobuz, et ne propose pour l'instant en France qu'une offre unique "haute qualité" (HQ) à 20 € par mois. Il a déjà séduit 17 000 abonnés payants (contre environ 50 000 chez Qobuz). Cela représente presque 1000 fois moins que Spotify... Tidal a donc encore beaucoup de chemin à parcourir.

Un lancement soutenu par les stars de la musique

Pour (re)lancer Tidal, Jay Z a rameuté, le temps d'une soirée, une équipe incroyable de stars de la musique. Il est rare de voir réuni dans la même vidéo Kanye West, Daft Punk, Madonna, Alicia Keys, Calvin Harris, Beyoncé, Rihanna... on croirait un plateau des MTV Music Awards.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework