PUBLICITÉ

Qobuz Sublime : enfin l'abonnement streaming + téléchargement que j'attendais depuis longtemps

Yves-Riesel-Qobuz

Qobuz, le service français de musique en ligne, tenait hier sa première conférence de rentrée avec plusieurs annonces importantes concernant ses offres : la généralisation de l'écoute en qualité CD, le futur mode Qobuz Connect, l'abonnement Qobuz Sublime intégrant streaming et téléchargement, une refonte totale de l'application pour smartphone et tablette, ainsi que de nouveaux partenariats.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La question de l'avenir financier du service Qobuz et de sa viabilité sur le long terme, suite à l'annonce de mise en procédure de sauvegarde de la société cet été, a naturellement été posée. Yves Riesel, patron de Qobuz, a réaffirmé sa volonté de rester indépendant et s'est montré rassurant en précisant que l'investisseur dont il rêvait avait certainement été trouvé, mais n'a pas précisé pour l'instant l'identité de cet investisseur puisque confidentielle tant que rien n'a été signé.

Evolution-CA-Qobuz-Alexandre

Les annonces se sont donc concentrées sur l'évolution du service et ses nouveautés. Après un exercice 2014 qui devrait finir à un peu plus de 5 millions d'euros de chiffre d'affaires, Qobuz prévoit en 2015 plus de 12 millions de recettes.

Evolution-client-Qobuz

La nouvelle appli Qobuz pour iOS et Android sera disponible le 15 décembre et a été complètement ré-écrite pour être plus fluide, plus conviviale, plus simple avec des filtres, des suggestions, des playlists plus poussés, mieux adaptées aux goûts personnels de chaque utilisateur.

Qobuz-connect-slide-1 

Elle intégrera bientôt la nouvelle fonction Qobuz Connect, qui, à l'image de Spotify Connect, permettra très simplement de se connecter en Wi-Fi, avec une bonne qualité de restitution sonore à de nombreuses enceintes et appareils audio de musique en réseau sans avoir à passer par l'interface propriétaire (pas toujours très aboutie) du constructeur de matériel.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Qobuz-connect-slide-2

Mais ce que nous avons surtout retenu, c'est l'arrivée de l'abonnement Qobuz Sublime qui répond au souhait que nous formulons depuis plusieurs années. En effet, l'abonnement à un service de musique en ligne donne la possibilité d'écouter la musique en illimité, mais amène toujours une interrogation pour le jour où cela s'arrêtera, soit parce l'utilisateur en aura assez ou ne pourra plus payé l'abonnement mensuel, soit parce que le service sera fermé.
L'offre Qobuz Sublime est la première réponse de la part des acteurs de la musique en ligne à cette problématique. Il consiste en à un abonnement annuel à 220 € qui ouvre droit à des réductions sur le téléchargement de musique en Hi-Res Audio 24 bits. Le prix des fichiers en Audio HD est ramené à celui des fichiers en MP3, ce qui constitue une réduction de 35 à 55 %.
Bien sûr, cette offre, disponible à partir du 15 décembre, n'est, à notre avis, pas encore tout à fait parfaite. L'absence d'abonnement mensuel peut être un frein, car 220 € en une fois pour un an, cela peut effrayer. Par ailleurs, elle n'inclut que des réductions sur les achats en téléchargement, alors qu'un système de bons d'achat complémentaire, récompensant la fidélité, permettant de temps en temps de télécharger un album totalement gratuitement serait le bienvenu.

qobuzsublime-transparent

Qobuz a aussi annoncé ses nouveaux partenariats avec Sony pour les produits Hi-Res Audio, avec Parrot pour le casque Zik 2.0, avec Harman/kardon pour la nouvelle série d'enceintes multiroom sans-fil Omni. Une opération avec Darty, en fin d'année est prévue. Elle portera sur des centaines de produits qui, lors de leur achat, donneront droit à un abonnement Qobuz gratuit de 4 mois.
Un partenariat européen avec la tournée du Simon Bolivar Symphony Orchestra dirigé par Gustavo Dudamel voit également le jour. Tous les spectateurs se verront proposer un album exclusif de la tournée en 24 bits, en téléchargement gratuit.

iphone app qobuz V3

Enfin, nous avons compris, ce qui pourrait être un des gros atouts concurrentiels de Qobuz pour demain : sa capacité à offrir, grâce à ses services premium plus chers que les abonnements de streaming habituels, une meilleure rémunération aux artistes et producteurs. En effet, alors que la pop star américaine Taylor Swift vient de partir en croisade contre Spotify et Deezer, faisant retirer l'intégralité de sa discographie, on peut imaginer que la question de la rémunération des artistes et producteurs deviendra un élément central dans les facteurs de réussite future des services de musique en ligne.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Qobuz

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus